Commentaires récents

(Flux RSS)

De Jadis sur «Pour vous servir...» (Voiture)

Panse de brebis farcie
------------------------------

Je vais vomir, j’ai beaucoup trop mangé,
Je sens que j’ai l’estomac...

De Cochonfucius sur Les Trains (Verhaeren)
Rêverie ferroviaire
-----------

Au bord de l’océan plusieurs veulent se rendre,
Je les vois envahir la gare, par milliers ;
Certains...

De Jadis sur «Mais qui vous meut, Seigneur, de sortir à cette heure...» (La Ceppède)

Qu’est-ce donc que cela ? il me pleut sur la hure !
La conduite a lâché, de par tous les démons !
Plombier, mon bel ami, sauve-moi, je...

De Cochonfucius sur «Celui qui de plus près atteint la déité...» (Du Bellay)
Illusoire Credo
----------

Je suis un oiseau libre au Ciel de Vérité,
Je diffère d’Icare et suis sûr de mes ailes ;
Mon vol fut...

De Thunderbird sur Arums de Palestine (Vivien)
(retouche sur la signature du commentaire)


Arums de Renée Vivien
----------

Je rêve qu’en passant ma porte
Je parviens à...

De Τhundеrbird sur Arums de Palestine (Vivien)



(retouche sur la signature)...

De Τhundеrbird sur Arums de Palestine (Vivien)
Arums de Renée Vivien
----------

Je rêve qu’en passant ma porte
Je parviens à Jérusalem
Où l’on chante le requiem
Du Créateur et de...

De Jadis sur Cors de chasse (Apollinaire)

Je me casse
-----------------

Tout cela me rend nostalgique
D’un temps passé plus attirant ;
La boucherie hippophagique
N’offre...

De Cochonfucius sur «Passants, ne cherchez plus dessous l’Orque infernal...» (Nuysement)
Démons alpestres
---------

Elle nous appartient, la montagne infernale,
Même sa neige pure est hostile aux glisseurs ;
D’assez...

De Jadis sur Nobles et valets (Nerval)

Hommage au Douanier Rousseau
---------------------------------------------

Le tableau, insolite, est tout à fait charmant :
Le cadre...

De Cochonfucius sur Zèbre (Hervilly)
Cheval fatidique
----------

Le vieux de la frontière eut un cheval barbare,
Dans un texte chinois c’est ce que nous lisons ;
Cet...

De Jadis sur Vers à mettre en chant (Boileau)

Les soleils couchants
-----------------------------

Encore une chimère inepte poursuivie,
       Une toquade inassouvie,
Un écho...

De Cochonfucius sur «Avoir vu dévaler une triple montagne...» (Du Bellay)
Trinité des Pyrénées
----------

Libère-nous du mal, triple dieu des montagnes,
Et que notre sort soit remis entre tes mains ;
Car...

De Jadis sur Remords posthume (Baudelaire)

Rencart et brume
------------------------

La perspective était sans doute un peu scabreuse :
A minuit et demi, au coin de...

De Cochonfucius sur Complainte de la Lune en province (Laforgue)
Planète  Profdefacandra
----------

Dans son nocturne ciel ne passe nulle lune,
Pas de marées en mer, est-ce un mal, est-ce un...

De Jadis sur Stances (Pouchkine)

L’Amour dans la taïga
------------------------------

Je ne sais quelle en est la cause,
Mais je me rappelle toujours,
Quand je me...

De Cochonfucius sur Sonnet à Madame M.N. : «Quand, par un jour de pluie, un oiseau de passage...» (Musset)
Propos d’un oiseau de passage
----------

Aucun de mes discours n’est porteur d’un message,
Ils vont vers l’horizon, tels des marins...

De Jadis sur Fata libelli (Grenier)

Là, faut pas mollir (1)
----------------------------

C’est là, c’est maintenant, vas-y, à toi l’artiste,
    Cet air galant, c’est...

De Cochonfucius sur Le Sonnet : «Les quatrains du Sonnet sont de bons chevaliers...» (Gautier)
Une fleur pour l’infante
--------------

Je proviens du jardin d’un humble chevalier,
Sachez que mon image est sur ses armoiries...

De Jadis sur «Il lui disait : Vois-tu, si tous deux nous pouvions...» (Hugo)

Mélancolie slave
----------------------

Il lui disait : – Vois-tu, Macha, si nous pouvions
Embarquer sur les mers, nous enfuir en...

De Cochonfucius sur Épigramme funéraire (Heredia)
Lyre d’ermite
---------

La musique de Jean charme les sauterelles,
Ce sont des airs de lyre amplement modulés ;
En cadence tu vois...

De Cochonfucius sur Poète fol (Garneau)
Arbre du barde
--------

Au village gaulois vit un rhapsode sombre,
Son chant reste imparfait mais pourtant, nous l’aimons ;
En ses...

De Cochonfucius sur Au Cardinal Mazarin, sur la Comédie des machines (Voiture)
Archevêque aux belles mains
---------------

Je trempe tous mes doigts dans une onde limpide,
Et ça me fait du bien, l’été comme...

De Cochonfucius sur «Plus qu’aux bords Aetëans le brave fils d’Éson...» (Du Bellay)
Serpent à sonnets
--------------------------

Je suis l’ouroboros, un être de raison,
Je ne parle jamais quand l’ai la bouche pleine...

De Cochonfucius sur «En fendant l’estomac de la Saône argentine...» (Aubigné)
Lit de flammes
------

J’allume mon bûcher dans une aube argentine,
C’est par la combustion que mon corps devient beau ;
Mes cendres,...

De Cochonfucius sur Sur un Songe (Scudéry)
Mange-cerfs
--------

La biche est délectable, et tu peux bien m’en croire,
Mais celui qui la prend n’en tire aucun orgueil ;
Mieux...

De Cochonfucius sur Sur les arbres et les plantes (Drelincourt)
Lord Frog
-------

Grenouille et grand seigneur, c’est ma double nature,
Quant à mon cri de guerre, il monte vers les cieux ;
Sans...

De Cochonfucius sur «Bienheureux soit le jour, et le mois, et l’année...» (Magny)
Une aile vagabonde
---------

Je plane dans le ciel des défuntes années,
Les siècles ne sont rien que de petits moments ;
Mon âme sans...

De Cochonfucius sur Sonnet au Roi (Aubigné)
Majesté mélancolique
----------

Un roi dans son jardin méditait autrefois
Sur les textes anciens où sont paroles dures ;
Il n’en...

De Ada en Héraldie sur «Hélas ! mes tristes yeux sont changés en fontaines...» (Birague)

La plume-paille à la fontaine
Capte un brin du flux qui descend ;
Quand un mot passe dans le sang,
C’est pour inspirer l’âme...

De Cochonfucius sur Le Succube (Rollinat)
Le baron Crocodile
---------

Je flotte dans le fleuve et je suis le courant,
Puis je vais sur la plage où ne vient pas la foule ;
Mon...

De Cochonfucius sur «Hélas ! mes tristes yeux sont changés en fontaines...» (Birague)
Pont du Coq de Pierre
--------

Des deux côtés du pont sont de belles fontaines
Qui chantent leur chanson lorsque le soir descend ;
Un...

De Cochonfucius sur «De vos yeux, le miroir du Ciel et de Nature...» (Ronsard)
Grandeur d’un volatile
------------

Du seigneur emplumé, subtile est la nature,
Un rouge anthroposaure orne son étendard ;
Sur son...

De Cochonfucius sur Tristesse d’une étoile (Apollinaire)
Le seigneur d’Alpha Formicae
------------

Cet empereur bizarre, il n’a rien dans la tête,
Les astres ont des noms qu’il ne retient...

De Cochonfucius sur «Nature ornant la dame qui devait...» (Ronsard)
Sainte Tavernière
--------

La dame qui ce comptoir abreuvait
Dans un sourire, elle était douce et belle
Et consolante, et loin d’être...

De Cochonfucius sur La Mer de Kypris (Louÿs)
La mer et la falaise
-----------

La nef a mis le cap sur un fier promontoire,
La longue galaxie rend plus claire la nuit ;
Bilitis...

De Jadis sur «Cependant que Magny suit son grand Avanson...» (Du Bellay)

La guimbarde asthmatique approchait d’Alençon,
Soufflant et mugissant ainsi qu’un bucentaure ;
La radio serinait « Saint Éloi bande...

De Cochonfucius sur «Si nous étions morts quand nous étions mômes...» (Nouveau)
Ermite-lion
--------

J’habite un terroir ignoré des hommes,
Je peux affirmer que j’en suis heureux ;
Quant aux animaux qui Seigneur...

De Cochonfucius sur «Vous pouvez lire, au tome trois de mes Mémoires...» (La Ville de Mirmont)
Trinité du pâturage .....  (retouche)
----------

L’herbe de ce grand pré n’a guère de mémoire
Et le peu qu’elle en a provient d’on ne...

De Jadis sur Columbatim (Cantel)

Quenelle ultime
--------------------

Pataugeant et déconcertés,
Nous la trouvions plutôt saumâtre,
Fort occupés à nous débattre
Et...

De Cochonfucius sur «Vous pouvez lire, au tome trois de mes Mémoires...» (La Ville de Mirmont)
Trinité du pâturage
----------

L’herbe de ce grand pré n’a guère de mémoire
Et le peu qu’elle en a provient d’on ne sait où ;
Elle...

De Jadis sur Vent du ciel (Garneau)

L’Essentiel
--------------

Au milieu des canards et des roses trémières,
J’atteignis cette ferme isolée, au couchant.
Les crapauds...

De Cochonfucius sur Galatée et Pygmalion (Cros)
Sculpture non figurative
------------

Un bizarre sculpteur trouve une étrange pierre,
Dans la clarté du jour, un monde y transparaît...

De Jadis sur La Truffe (Boyer)

La Grande Bouffe
-----------------------

L’hôte affable a signé Grimod de la Reynière : (1)
Il n’est donc nullement question de...

De Jadis sur «Tout Orgueil fume-t-il du soir...» (Mallarmé)

Conte de fées
-------------------

La douce Blanche-Neige, un soir,
Ayant croisé Margot la fée,
La traita de vieille...

De Jadis sur Le Potager (Verhaeren)

J’ai pataugé
----------------

À ta plume, poète ! Auteur, à ton stylo !
Invité à produire un sonnet asthmatique,
Chacun...

De Jadis sur Prudence de la Grenouille (Autran)

Gourance de la grenouille
----------------------------------

Plaignons le destin de ce ruminant !
Mais toi qui discours, savante...

De Jadis sur Pour une Dame qui filait (Scudéry)

La Dame avait filé
------------------------

Ô divin Apollon, viens accorder ma lyre !
Illustre Phidias, prête-moi ton ciseau,
Que...

De Jadis sur Les Jeunes Filles de Stockholm (Flaux)

J’atteindrai moi aussi cette ville du Nord,
Mal rasé, affublé d’un simple sac-poubelle,
M’étant fait barboter mon grimpant de...

De Jadis sur «La “grande ville”. Un tas criard de pierres blanches...» (Verlaine)

Un toit de tôle grise, une porte et trois planches :
Cet établissement me paraît riquiqui.
Mais la soif, sans merci, me serre le...

De Thunderbird sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
— Quel est le surnom
Du pavosaure d’argent ?
— C’est « Croc-blanc », je crois....

De Jadis sur Phidylé (Leconte de Lisle)

Vol plané

Le petit groom et moi, nous prîmes l’escalier
Pompeux et solennel de cette hostellerie.
– La chambre, expliquait-il,...

De Thunderbird sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
Au jardin, je prends
Le pavosaure d’azur
Comme parasol....

De Thunderbird sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
Ne contrarie pas
Le pavosaure de gueules,
Il n’est pas commode....

De Jadis sur Qu’il connaît qu’on feint de l’aimer (Urfé)

Fantôme de la nuit précédé par la brise,
Je m’introduis, ayant longuement inspiré
Et traversé, furtif, le jardin clôturé,
Dans la...

De Thunderbird sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
Nous irons souper
Chez le pavosaure d’or,
Il a du bon vin....

De Jadis sur «La vie est courte comme un jour...» (Warnery)

Au crépuscule, à contre-jour,
L’aède échevelé pérore,
Debout face aux pics de l’Andorre
Frôlés par l’aile du vautour.

Juché sur la...

De Thunderbird sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
Caché dans le noir
Ce pavosaure de sable
A des yeux de chat....

De Thunderbird sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
— Où vas-tu si vite,
Pavosaure de sinople?
— Je vais sur la Lune....

De Jadis sur «Dieu, qu’il la fait bon regarder...» (Orléans)

Mais il vaut mieux raison garder :
Il y en a des ribambelles,
De ces accortes péronnelles
Faciles à amadouer.

Tu en auras bientôt...

De Jadis sur «Un ami vif vint à la dame morte...» (Navarre)

Sur le plancher gisait, passé la porte,        
Le de cujus blême et ensanglanté,
Le raisiné lui pissant de l’aorte
Et un surin dans...

De Thunderbird sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
Pavosaure de pourpre
--------

La sirène sauve
Le pavosaure de pourpre
Pris dans un naufrage....

De Jadis sur Facétie : «Menacé d’un prochain naufrage...» (Péricaud)

Autre facétie
-----------------

       J’étais penché sur mon ouvrage
        Un soir de décembre, au couchant,
        Et les...

De Thunderbird sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
Pavosaure arc-en-ciel
--------

— Maître Pavosaure,
Quelle est donc votre couleur ?
— Ça dépend des...

De Jadis sur Georges Jean-Aubry

The End
-----------

Sur le monde écroulé
Il gèle à pierre fendre.
Aux arbres mutilés
On rêve de se pendre ;
Où pourrait-on...

De Jadis sur La Voix (Régnier)

Le Choix
-----------

Je suis dans mon terrier aussi bien qu’une altesse,
J’affectionne et chéris cet humble coin paumé.
Oui, je vis...

De Jadis sur Madrigal : «Cette fière beauté que mon âme idolâtre...» (Saint-Amant)

Scène de ménage
------------------------

Elle faisait de l’œil à quelque sot bellâtre.
De rage, il se met à la battre comme...

De Jadis sur Au lecteur (Murger)
Y aqui hay otra Tarara :
https://www.youtube.com/watch?v=lMfOTegr1u8
...

De Christian sur Au lecteur (Murger)
-- Enfant de la balle --

Puces...
Nouvel arrivage
exposé au soleil,
un tarare !

Cette machine en bois qui tant me fascinait
dans...

De Jadis sur Au lecteur (Murger)

Ami lecteur, oyez ce récit pathétique !
La femme n’est que ruse et que méchanceté.
L’histoire est lamentable, et pourtant...

De Archiviste sur Le Ménétrier (Merrill)
Le site archive.org donne une version plus récente retouchant les douzième et treizième vers... :

Étouffant en la nuit la rumeur de ses...

De Vincent sur Malgré tout (Cros)
Révélation


Aucun être ne peu être aussi adoré
Que celui pour lequel mon regard étincelle.
En toutes circonstances, il me donne des...

De Ada en Héraldie sur Antoine et Cléopâtre (Heredia)
Oui c’est un sonnet dense, plein comme un oeuf, j’ai eu du mal à tout faire rentrer dedans. La partie des zombies mangeurs de cerveaux est...

De Esprit de celle sur Antoine et Cléopâtre (Heredia)
C’est beau la synchronicité . .
J’ai songé pour Ada  : ’pourquoi 1 sonnet sans titre ’
Et puis j’ai rien compris en lisant faut dire . ....

De Thunderbird sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
.


Dis donc, Cochonfucius, on voit que je t"inspire......

De Cochonfucius sur «De voir mignon du Roi un courtisan honnête...» (Du Bellay)
Calme ton angoisse,
Cher pavotaure arc-en-ciel,
Tu n’existes pas....

De Cochonfucius sur Antoine et Cléopâtre (Heredia)
Titre possible :

Coffre-fort minuscule
...

De Ada en Héraldie sur Le Cygne (Valéry)
Ha ha c’est parfait. Et on a même une (fortuite) fente de Young. Merci !...

De Ada en Héraldie sur Antoine et Cléopâtre (Heredia)
De cette belle noix, secouons la cuirasse
Qui son petit trésor farouchement défend ;
Moins ça bouge dedans, plus c’est...

De Cochonfucius sur Le Cygne (Valéry)
.

Titre proposé :

« Nuit de Schrödinger »....

De Ada en Héraldie sur Le Cygne (Valéry)
La pièce hésite sur sa tranche
Pour lire l’incertain futur,
Comme une fente dans le mur
D’une fatalité étanche.

De la case noire à la...

De Un autre fabuliste sur Le Corbeau et le Renard (La Fontaine)
Le corbeau sur un arbre perché
Ne foutait rien de la journée.
Le lapin voyant le corbeau
L’interpella et lui dit aussitôt:
Moi aussi,...

De Curare- sur «À la nue accablante tu...» (Mallarmé)
Ne cherchons point, d’autres s’en occupent ardemment :

https://www.persee.fr/doc/igram_0222-9838_1996_num_71_1_2975...

De Esprit de celle sur «À la nue accablante tu...» (Mallarmé)
J’ai beaucoup ri en lisant ce sonnet -
Il est excellent-
En revanche, Mallarmé (sauf son respect où qu’il soit)
j’ai rien compris...

De Esprit de celle sur «L’oiseau dont l’Arabie a fait si grande fête...» (La Ceppède)
’Je garderai en moi l’essence de ta vie
Je veillerai sans fin et pour notre survie
A l’ADN scellée en toute...

De Ada en Héraldie sur Sur mon livre (Le Petit)
Tout le monde le sait, il retient le cosmos ;
Sous ses écailles bleues, les générations fouillent
Pour une vérité garantie sans...

De Un lecteur sur «L’arbre qui met à croître, a la plante assurée...» (Ronsard)
La poésie cochonfucéenne mériterait d’être au catalogue des éditions Gros Textes, mais le monde est comme il...

De Vincent sur Sur une Chute causée par un bélier (Colletet)
Apôtre de la beauté

Elle est à genoux devant un faux prophète.
Il lui fait miroiter le plus beau des vécus,
Mais il n’en veut en fait...

De Ada en Héraldie sur Amours fous (Richepin)
L’ogresse d’aujourd’hui croque un amuse-bouche,
Elle qui chaque jour mangeait deux marcassins
Au restaurant du coin, ôtant ses...

De Ada en Héraldie sur «Mon Dieu, que je voudrais que ma main fût oisive...» (Sponde)
Le canal du Midi joue mille perspectives,
Celle de la saison, son plus flagrant pouvoir,
Celle de l’heure aussi, quand aime se...

De Ada en Héraldie sur Sonnet : «Triste, loin de l’Amie, et quand l’été décline...» (Sainte-Beuve)
Ok, je vais enlever un des trop nombreux "fait".

6ème vers :
Ces dunes que le vent redéploie de concert ;

7ème vers :
Un éclat...

De Ada en Héraldie sur Sonnet : «Triste, loin de l’Amie, et quand l’été décline...» (Sainte-Beuve)
Sous son blouson de cuir, le sable s’agglutine,
Et jusque dans sa bouche entre un pan du désert,
Loin de tout lieu peuplé, si vite...

De Ada en Héraldie sur «Les femmes et la mer n’ont rien de dissemblable...» (Louvencourt)
De l’isolement, j’assume les fables ;
Je parle aux objets, à Nounours aussi
- Ce psy me prescrit des messes en si - ;
J’écris ce sonnet,...

De Ada en Héraldie sur La Porte vitrée (La Ville de Mirmont)
La porte s’est ouverte à la lune cendrée
En grinçant puis glissant sa longue ombre carrée ;
Des griffes de fumée avec des reflets...

De Ada en Héraldie sur Les Chrysalides (La Ville de Mirmont)
De calcaire est ce temple aux fondations arides,
Il laisse fièrement passer les horizons,
La Méditerranée bat à son diapason,
L’Histoire...

De Ada en Héraldie sur Ruines du cœur (Coppée)
Il n’y a plus de carrefour sur ce chemin,
Tout est connu, tout est vécu, grince la barre,
Il n’y a plus d’événements où l’on...

De Ada en Héraldie sur Le Cid (Fourest)
Ni muse ni Morphée ne vont en ce décor,
Tout est calme, le jour repose sa poussière,
Les bulles sont montées dans le verre de bière,
Ni...

De Ada en Héraldie sur «En un petit esquif éperdu, malheureux...» (Aubigné)
Ha ha Jadis :)
1685 est aussi la date de naissance de Georg Friedrich Haendel et Domenico Scarlatti.
Autre date optimisée : 1643, date de...

De Ada en Héraldie sur «En un petit esquif éperdu, malheureux...» (Aubigné)
C’est l’anti-nostalgique, elle ne sait pourquoi
Elle a pour le passé si peu de jalousie,
Alors qu’elle parcourt, loin de toute...

De Ada en Héraldie sur La Belle en deuil (Tristan L'Hermite)
Son vent mime le vol d’un rideau de fumée,
Dont le geste envoûtant fait pâlir les contours
De ce qui fut plus tôt, pour la rendre...

De Ada en Héraldie sur La Jument Zizi (Rollinat)
Je dois dire que je suis incapable de transcrire mes désespoirs en poésie. C’est comme ça, je m’optimise dans le processus.
C’est que...

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Jаmmеs : Ρrièrе pоur dеmаndеr unе étоilе

Hеrеdiа : Épigrаmmе funérаirе

Rоnsаrd : «L’аutrе јоur quе ј’étаis sur lе hаut d’un dеgré...»

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

Riсhеpin : Lа Flûtе

Lа Fоntаinе : Lа Сigаlе еt lа Fоurmi

Οrléаns : «Lе tеmps а lаissé sоn mаntеаu...»

Μаrоt : Dе sоi-mêmе

Rоnsаrd : «Μignоnnе, аllоns vоir si lа rоsе...»

Rоnsаrd : «Quаnd vоus sеrеz biеn viеillе, аu sоir à lа сhаndеllе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Αpоllinаirе : «Αmi, је vоus éсris du fоnd d’unе саntinе...»

Jаmmеs : Lе pаuvrе сhiеn

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе lа Μоrt

Sаmаin : Lеs Sirènеs

Lаfоrguе : Fаrсе éphémèrе

Νоuvеаu : «Si nоus étiоns mоrts quаnd nоus étiоns mômеs...»

Lаutréаmоnt : «Unе pоtеnсе s’élеvаit sur lе sоl...»

Flаuх : Lеs Jеunеs Fillеs dе Stосkhоlm

Lоrrаin : Sеignеurs

Μаеtеrlinсk : «Lеs trоis sœurs оnt vоulu mоurir ...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur «Ρоur vоus sеrvir...» (Vоiturе)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Τrаins (Vеrhаеrеn)

De Jаdis sur «Μаis qui vоus mеut, Sеignеur, dе sоrtir à сеttе hеurе...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur «Сеlui qui dе plus près аttеint lа déité...» (Du Βеllау)

De Τhundеrbird sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Jаdis sur Соrs dе сhаssе (Αpоllinаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Ρаssаnts, nе сhеrсhеz plus dеssоus l’Οrquе infеrnаl...» (Νuуsеmеnt)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

De Τhundеrbird sur «Εntrе tоus lеs hоnnеurs dоnt еn Frаnсе еst соnnu...» (Du Βеllау)

De Αrсhivistе sur Lе Μénétriеr (Μеrrill)

De Vinсеnt sur Μаlgré tоut (Сrоs)

De Αdа еn Hérаldiе sur Αntоinе еt Сléоpâtrе (Hеrеdiа)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lе Суgnе (Vаlérу)

De Un mаndаrin sur Lе Соrbеаu еt lе Rеnаrd (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur «À lа nuе ассаblаntе tu...» (Μаllаrmé)

De Εsprit dе сеllе sur «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...» (Lа Сеppèdе)

De Un lесtеur sur «L’аrbrе qui mеt à сrоîtrе, а lа plаntе аssuréе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Sur unе Сhutе саuséе pаr un béliеr (Соllеtеt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz