Commentaires récents

(Flux RSS)

De Cochonfucius sur Les Épiceries (Muselli)
Loup taciturne
-----------

C’est le loup taciturne, il cherchait aventure ;
Et je crois que la faim vers l’agneau l’attirait,
Vers...

De Benedetti et Saunders sur «Ô muse incorrigible, où faut-il que tu ailles !...» (Rollinat)
Amar!
----
Voir les traductions
de Claire Benedetti et Lesley Saunders :

https://schabrieres.wordpress.com/2018/04/22/florbela-espan...

De Florbela Espanca sur «Ô muse incorrigible, où faut-il que tu ailles !...» (Rollinat)
Amar!

Eu quero amar, amar perdidamente!
Amar só por amar: aqui...além...
Mais este e aquele, o outro e toda a gente....
Amar! Amar! E...

De Cochonfucius sur «Ô muse incorrigible, où faut-il que tu ailles !...» (Rollinat)
Octoporc de gueules                                  
--------------

L’octoporc rouge et rose est un être volage ;
Il ne sait...

De Cochonfucius sur Aujourd’hui, hier, demain (Siefert)
II bis

Saint Bollik
-----------

L’évêque Saint Bollik fut brûlé ce printemps ;
La dernière chanson qu’il avait composée
Et qu’un...

De Nathalie sur «Ô muse incorrigible, où faut-il que tu ailles !...» (Rollinat)
Au 1er des quatrains il fallait lire ’’profilage’’   ...

De Nathalie sur «Ô muse incorrigible, où faut-il que tu ailles !...» (Rollinat)
“Nulle différence entre l’être et le non-être, si on les appréhende avec une égale intensité” Cioran

Amour

’’Je n’ai jamais croisé...

De synchronicité sur Le Roi Renaud (***)
Que j’entendis tes doigts courir sur le clavier ...

De Moineau sur Le Roi Renaud (***)
Oiseau de jadis
-----------------

« ... que j’entendis »
(deuxième tercet,  premier vers)....

De Fauvette sur Le Roi Renaud (***)



"Jamais je n’oublierai les cloches de l’église " ...

De Cochonfucius sur Le Roi Renaud (***)
Oiseau de jadis
-----------------

Cet oiseau d’autrefois, je ne m’en souviens guère ;
Ni de mes grands-parents, qui lui offraient du...

De John Keats sur «Sur le bord d’un beau fleuve Amour avait tendu...» (Magny)
Hommage au groupe Faun
----------------------


Texte original en allemand :

drum schloss ich ihr wild-wildes Aug’

(quatrième...

De John Keats sur «Sur le bord d’un beau fleuve Amour avait tendu...» (Magny)
Voir aussi

https://fr.wikisource.org/wiki/La_Belle_Dame_sans_Merci?match=en

...

De Io Kanaan sur «Sur le bord d’un beau fleuve Amour avait tendu...» (Magny)
Hommage au groupe Faun
----------------------

Cinquième couplet, deuxième vers :

Bercé par des ombres...

De Io Kanaan sur «Sur le bord d’un beau fleuve Amour avait tendu...» (Magny)
Hommage au groupe Faun
----------------------

« Pauvre homme, quel est ton problème,
Que tu sois si fragile et blême
Auprès du lac,...

De Fauvette sur «Sur le bord d’un beau fleuve Amour avait tendu...» (Magny)
„Was ist dein Schmerz, du armer Mann,
so bleich zu sein und so gering,
wo im verdorrten Schilf am See
kein Vogel singt?“

„Ich traf...

De Cochonfucius sur «Sur le bord d’un beau fleuve Amour avait tendu...» (Magny)
Renard Vieillard
------------------

C’est vrai que le renard avait jadis tendu
Des pièges, que c’était son principal ouvrage ;
Et...

De Cochonfucius sur Le Christ aux Oliviers (Nerval)
I bis

Prince de gueules
-------------------

Il construit l’avenir à la force du bras ;
Il dit des mots savants, comme font les...

De Cochonfucius sur «Quand Jodelle arriva soufflant encor sa peine...» (Aubigné)
Grande sirène
-------------

J’aime entendre chanter cette grande sirène ;
Elle sait des couplets sur la vie et la mort,
Sur les nefs...

De Cochonfucius sur Les Dieux (Verlaine)
Chapelle de Sainte Trollesse
-------------------------

Mes collègues les trolls, ce sont de bons vivants ;
Ils vivent dans un monde où...

De Cochonfucius sur «Noire poison, tu ne fais demeurance...» (Godard)
Seigneur du marécage
--------------------------

Un échassier de fort belle apparence
Règne sur l’onde, à la fin de l’hiver.
C’est le...

De Cochonfucius sur «Cette rouge sueur goutte à goutte roulante...» (La Ceppède)


*************
Titre :

Hircusleo...

De Cochonfucius sur «Cette rouge sueur goutte à goutte roulante...» (La Ceppède)
Hicusleo
-----------

En cet être bizarre est une âme brûlante ;
Son corps est effrayant, mais inapte au combat.
Son esprit flotte au...

De Cochonfucius sur «Ô Père dont jadis les mains industrieuses...» (La Ceppède)
Fleur étrange en Eden
------------

**************
premier tercet, « feuillage »...

De Cochonfucius sur «Ô Père dont jadis les mains industrieuses...» (La Ceppède)
Fleur étrange en Eden
------------

Eve voit resplendir une fleur lumineuse
Et voudrait bien savoir quel en sera le fruit ;
Mais c’est...

De Cochonfucius sur «Quand dois-je quitter les rochers...» (Maynard)
Saint Dromm
--------------

Saint Dromm se tient dans les rochers,
C’est là qu’il dort et qu’il se cache ;
Il n’a pas l’esprit de...

De Cochonfucius sur Bâte un âne (Jammes)
Désert liquide
----------------

Nulle île, nul récif en cette étendue d’eau ;
Mais ceux de la nef rouge ont de bonnes bouteilles
Qui...

De Cochonfucius sur «Bienheureux est celui, qui loin de la cité...» (Magny)
Ornithosophie printanière
------------------------

Un oiseau, survolant la plaine et la cité,
Goûte la liberté qu’il eut en héritage...

De Cochonfucius sur «Gordes, je saurais bien faire un conte à la table...» (Du Bellay)
Arbre sans loi
----------------

Je ne suis pas du bois dont vous faites vos tables ;
À mon insoumission, les dieux ne sont pas...

De La Musérante sur Les Asperges (Rollinat)
’Le roi qui trop aimait son savoir sans saveur’’...

De Cochonfucius sur «Je n’ai jamais goûté de l’eau de la fontaine...» (Coignard)
Construction rustique
-----------------------

Voici mon ermitage auprès d’une fontaine
Et mon petit jardin dans l’ombre d’un rocher...

De Allis sur Épitaphe (Nouveau)
For my fallen Angel

Où es-tu maintenant mon détourné amour ?
Où t’en es-tu allée irrésistible amour ?
Je ne pense qu’à toi et je me...

De Cochonfucius sur Les Asperges (Rollinat)
Astre et lion
------------

C’est l’astronome-lion, ce n’est pas un loustic ;
Sur de subtils calculs, je le vois qui se penche,
Puis...

De Cochonfucius sur Sur une bague d’or pour étrennes (Le Digne)
Horloge exoplanétaire
--------------------------

Du fil d’un temps lointain tu portes témoignage ;
D’un monde lui aussi, tournant...

De Cochonfucius sur Sur un hôte douteux (Segalen)
Épouvantail de classe exceptionnelle
-------------------------------------

De la méditation toujours je fus adepte ;
Car les...

De Cochonfucius sur Sonnet : «Bien que Parisienne en tous points, vous avez...» (Cros)
Batelier du labyrinthe
-----------------------

Il porte élégamment son gilet délavé ;
Il longe lentement la rive bucolique
Tout en se...

De Bonjour tristesse sur Tu t’en iras les pieds devant (Boukay)
La muse pour cette action verbale
Hésite entre un gilet pare-balle
Ou bien ranger sa plume d’acier
Duel de mots sur pierre tombale __ ...

De Cochonfucius sur Le Hibou (Apollinaire)
Hibou délicat
---------

Le blanc hibou de Palaiseau
Mange les rats, mais pas les os :
C’est au caniveau qu’il les jette,
Qu’ils...

De Cochonfucius sur Barbe-Bleue (Franc-Nohain)
Barbe-Bleue
---------

N’ouvrez, dit le seigneur barbu,
Jamais le placard des rebuts ;
Et moi-même, je m’en abstiens,
Sauf si, par...

De Marl’haine sur Conasse (Bruant)

La muse et le monde des vivants  

S’il n’existait pas cet homme indolent
Ces mots seraient faux et sa vie une ombre
Modestement...

De Garce’sonne sur «Nature est aux bâtards volontiers favorable...» (Du Bellay)
Ne valoir rien à rien sinon à rapporter
Ce qu’on dit en secret afin de mieux complaire,
A tous les bons esprits toujours être...

De Nadia sur Encore cet astre (Laforgue)
J’avais oublié le lien d’inspiration :  
http://www.actuabd.com/Lewis-Trondheim-et-L-Association-redonnent-vie-a-Lapinot-et-se-mettent-au-4...

De Nadia sur Encore cet astre (Laforgue)
Lapinot dans un autre univers parallèle  . .  

Si tu mourrais un jour tu voudrais que j’y aille
Dans cet autre univers où tu serais...

De Cro’Odile sur Eugénie de Guérin (Autran)
’’Jetons nos coeurs en l’éternité’’  Eugénie de Guérin

Croc’Odile

J’voudrais un crocodile ! On me dit c’est ardu
Il va te manger...

De bluebird sur En contemplation de Dame Louise Labé (Tyard)
L’oiseau devient craintif de cette absence douce
Laisse-le s’envoler par ton désintérêt
Tu connais son secret subit par ton attrait
Ce...

De Cyorane sur «Ce n’est pas le trépas, c’est un très doux sommeil...» (Vermeil)
De l’inconvénient d’être . . soi !

https://m.scienceshumaines.com/de-l-inconvenient-d-etre-en-vie_fr_39485.html?utm_source=MailPerforman...

De Ishtar sur «Ni la fureur de la flamme enragée...» (Du Bellay)
Permanence

Lilith bien avant sa fuite fatale  
Jaugea le reflet d’Ève au blanc sourire
Et elle se prit d’1 démon fou rire
Pour ces...

De Lucifer sur «Ni la fureur de la flamme enragée...» (Du Bellay)
Il a beaucoup d’humour notre Cochonfucius . . ...

De Gardien des Albatros sur Mon Bisaïeul (Bertrand)
9e vers : "Dois-je" sans doute...

De Vincent sur Sonnet à mon ami R... (Arvers)
Brigitte,

Depuis qu’elle a trouvé son homme de ménage,
Qui sait parfaitement son plumeau agiter,
La veuve a délaissé tous ces...

De Vincent sur Les Étoiles bleues (Rollinat)
Le blues du cosmonaute


Une fois en orbite, les hôtes d’une sonde
Contemplent la terre des larmes dans les yeux,
Tous les deux...

De Shigeru Umebayashi sur Les Étoiles bleues (Rollinat)
___Désespoir de l’espoir___

Il n’y a plus de désespoir dans ma pensée
Juste les jours chômés pour détruire le mal  
De ma vie...

De lacote sur La neige est belle (Richepin)
Coeurs de velours

Au pied d’une statue en hommage à la vierge,
Tout recroquevillé comme hibernent les ours,
Un homme se repose au...

De Vincent sur La grosse dame chante... (Pellerin)
Le blues du pianiste

Dans le salon rouge trône un piano Pleyel,
Derrière le clavier on entend le murmure
D’un homme cardiaque qui fait...

De Curare- sur «Si je pouvais porter dedans le sein, Madame...» (Aubigné)
Tu rêvais de moi, nous vivons un rêve,
tu m’oublieras dans un autre rêve
dans lequel je reviendrai comme le rêve d’un rêve ___Philippe...

De Curare- sur «La voix qui retentit de l’un à l’autre Pôle...» (Gombaud)
’J’ai donné, j’ai voulu. J’ai cru, j’ai perdu.’ Sixte

Dix ans -  

Il est par trop cruel cet aller sans retour
Dans l’aléas du vent...

De Phèdre sur «Ce miroir où chacun contemple sa figure...» (Malleville)
"Ils ne se verront plus. -
Ils s’aimeront toujours."
Racine

(1 sonnet en parataxe peut-être. . ....

De Keiner sur «Bonne année à toutes les choses...» (Gérard)
Ci-après le texte complet de Rosemonde Gérard, publié dans son recueil Rien que des chansons (1939):

Étrennes

Bonne année à ceux qui,...

De Anna AKHMATOVA sur «J’errais en mon jardin, quand au bout d’une allée...» (Ronsard)
Anna AKHMATOVA

J’ai reconduit l’ami jusqu’à l’entrée ;
Je suis restée debout dans la poussière d’or,
Un petit clocher dans le...

De Christian sur «Bienheureux soit le jour, et le mois, et l’année...» (Magny)
Bien sûr, graminées comme dans la fable du Titi et des Graminées !...

De Marie Rouanat sur «Bienheureux soit le jour, et le mois, et l’année...» (Magny)
pour cochonfucius, correction au vers n°8 !
lire : graminées...

De Rilke Rainer Maria sur J’écris (Noailles)
Rappelez-vous :

http://www.dico-citations.com/une-seule-chose-est-n-cessaire-la-solitude-la-grande-solitude-int-rieure-aller-en-soi-m-me...

De Curare- sur Épitaphe d’un chat (Du Bellay)
Asthme-

Enfant j’aimais la nuit et son ombre insondable
Cet essaim étoilé que je scrutais sans fin  
Mon état maladif me rendait...

De Vincent sur «Tant que mes yeux pourront larmes épandre...» (Labé)
Sur son passé nazi, il ne veut se répandre,
Nombreux sont ses actes qui sont à regretter.
Il souhaitait capturer qui avait résisté,
Puis...

De Vincent sur «Tant que mes yeux pourront larmes épandre...» (Labé)
Libre pour toujours



Sur son passé nazi, il ne veut se répandre,
Nombreux sont ses actes qui sont à regretter.
Il souhaitait...

De Cochonfucius sur «De vos yeux, le miroir du Ciel et de Nature...» (Ronsard)
Sapience du lotus
-----------------------

Le lotus est pourvu de sens par la nature ;
Jamais il ne craindra l’insecte ni son...

De Cochonfucius sur Scène d’atelier : «Exquis musicien, devant son chevalet...» (Cros)
Dauphin de Nouvelle Aquitaine
--------------------

Jamais, d’être un poisson, il ne donne aucun signe ;
Cétacé, c’est sa classe, et...

De Cochonfucius sur «Ô Toi qui as et pour mère et pour père...» (Jodelle)
Poisson-pêcheur
-----------

C’est le poisson-pêcheur, un animal précaire.
Il ne remonte point pour voir le temps qu’il fait,
Passant...

De Cochonfucius sur Sonnet de l’inutile impertinence (Franc-Nohain)
Arbre à bigorneaux
-------------------

L’arbre qui fut planté par un vieillard,
Il a produit des bigorneaux énormes.
Chacun croyait...

De Cochonfucius sur Épigraphe pour un Livre condamné (Baudelaire)
Barbatusromulus et Remusbarbatus
-------------------------------------------

Vieillards aux moeurs bucoliques,
« Rom » et « Rem »...

De Cochonfucius sur Paysage mauvais (Corbière)
Hérisson devenu vicomte
-------------------------

Portant couronne vicomtale,
Il parcourt sa terre, sans bruit ;
Sa pensée, que la...

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : Εt nох fасtа еst

Hugо : Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...»

Τаvаn : Lа Rоndе dеs mоis

Gаutiеr : Lеs Αссrосhе-сœurs

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt plus spéсiаlеmеnt truсulеnt еt аllégоriquе

Gilkin : Lа Саpitаlе

Ιwаn Gilkin

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt аfriсаin еt gаstrоnоmiquе

Βоukау : Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt

☆ ☆ ☆ ☆

Соuté : Lе Сhаmp d’ nаviоts

Lа Сеppèdе : «Ô Ρèrе dоnt јаdis lеs mаins industriеusеs...»

Βruаnt : Соnаssе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Fоurеst : Unе viе

Сrоs : Sоnnеt : «Βiеn quе Ρаrisiеnnе еn tоus pоints, vоus аvеz...»

Fоurеst : Ιphigéniе

Riсtus : Βеrсеusе pоur un Ρаs-dе-Сhаnсе

Fоurеst : Flеurs dеs mоrts

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lеs Épiсеriеs (Μusеlli)

De Βеnеdеtti еt Sаundеr sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Αuјоurd’hui, hiеr, dеmаin (Siеfеrt)

De sуnсhrоniсité sur Lе Rоi Rеnаud (***)

De Jоhn Kеаts sur «Sur lе bоrd d’un bеаu flеuvе Αmоur аvаit tеndu...» (Μаgnу)

De Сосhоnfuсius sur Lе Сhrist аuх Οliviеrs (Νеrvаl)

De Lа Μusérаntе sur Lеs Αspеrgеs (Rоllinаt)

De Αllis sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Βоnјоur tristеssе sur Τu t’еn irаs lеs piеds dеvаnt (Βоukау)

De Μаrl’hаinе sur Соnаssе (Βruаnt)

De Gаrсе’sоnnе sur «Νаturе еst аuх bâtаrds vоlоntiеrs fаvоrаblе...» (Du Βеllау)

De Νаdiа sur Εnсоrе сеt аstrе (Lаfоrguе)

De Сrо’Οdilе sur Εugéniе dе Guérin (Αutrаn)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Μоn Βisаïеul (Βеrtrаnd)

De Сhаrlеs Ρоrnоn sur Vоуеllеs (Rimbаud)

De Vinсеnt sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Lеs Étоilеs blеuеs (Rоllinаt)

De lасоtе sur Lа nеigе еst bеllе (Riсhеpin)

De Vinсеnt sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Kеinеr sur «Βоnnе аnnéе à tоutеs lеs сhоsеs...» (Gérаrd)

De Сhristiаn sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz