Commentaires récents

(Flux RSS)

De gautier sur Les Assis (Rimbaud)
un beau poëme, d’une actualité effrayantes, merveilleusement mis en musique par férré....

De Cochonfucius sur La Cigarette (Laforgue)
Le seigneur de Marfak
-------------------------

Il a désordonné son groupe de planètes ;
Je n’ose imaginer ce que sera leur...

De La Musérante sur «N’est-ce pas en votre présence...» (Urfé)
colloque-des-oisives.org/cgi-bin/tarot.pl?tirage=0-10*-5-2&page=kholok:rab1&options=rlnFO&etats

Ne pas se fier aux appâts rances
a...

De Cochonfucius sur «N’est-ce pas en votre présence...» (Urfé)
Fleur des loups d’azur
-------------------------

Fleur de gueules, par ta présence,
Tu rassures ces deux loups bleus :
Car ils furent...

De La Musérante sur L’Échelle (Autran)
Muse dis-moi pourquoi ?

Je le refais ? ...

De Cochonfucius sur La Conque (Heredia)
Vestale à plumes
------------

Elle parcourt le ciel, l’été comme l’hiver ;
Supérieure à Vénus dans sa splendeur nacrée ;
Auprès du...

De Didier COLPIN sur «Amour, je ne me plains de l’orgueil endurci...» (Ronsard)

2760 L’HOMME RESTE LE MÊME ! LA FEMME AUSSI…

L’humain reste l’humain dans le bien dans le mal
Cette immobilité vaut aussi pour...

De Cochonfucius sur Reflets (Maeterlinck)
Sagesse du lys
---------------

Du lys la blanche âme s’élève,
Âme qui surmonte la peur.
Ce lys, dit-on, n’a pas de coeur,
Car il...

De Cochonfucius sur César (Valéry)
Blé de sinople
------------------

Un carré de sinople est une douce chose :
D’amateurs de blé mûr l’univers est peuplé,
Mais moi,...

De Cochonfucius sur «À la sainte, martyre et vierge...» (Le Mouël)
Manuscrit d’une vestale
---------------------------

Sur le cahier de la vestale
Ne figure aucun ornement  ;
Ni les astres du...

De Cochonfucius sur «Si en partant, seul vous m’avez laissé...» (Scalion de Virbluneau)
Château perdu
---------------

Un escargot son château doit laisser,
Je ne sais pas si c’est ce qu’il désire ;
Il a prévu de parcourir...

De Maria sur «Après une journée de vent...» (Rilke)
J’ai voulu suivre le vent
Chaste et par mon envie
J’emportais toute ma vie  
J’ai tant cherché ce fervent

Éclairé doux si...

De Cochonfucius sur La Chimère (Lorrain)
Amazone matinale
---------------------

L’amazone, ayant bu un grand bol de thé vert,
Nous chante une chanson par elle composée
Dont...

De Cochonfucius sur À M. A. T. : «Ainsi, mon cher ami, vous allez donc partir !...» (Musset)
Sagesse du tournesol
------------------------

Le tournesol le sait, le soleil va partir
Et, pour toute une nuit, rejoindre une autre...

De Cochonfucius sur Au Lecteur curieux (Le Petit)
Oiseau de Sarlat
-------------------

Il eut pour protégé l’évêque Saint Germain
Auquel il a donné plusieurs leçons bourrues ;
Son nom...

De Cochonfucius sur Sonnet : «Moi, je vis la vie à côté...» (Cros)
Saint Esthète
------------

Prenons-le par son bon côté,
Car il est gentil, Saint Esthète,
Il ne se prend jamais la tête,
Ce citoyen...

De Vincent sur «Au premier trait, que mon œil rencontra...» (Tyard)
Envoyée spéciale

Elle parcourt le monde avec sa caméra,
Filmant souvent l’Homme, rarement la nature,
C’est une excistence qui est...

De Cochonfucius sur «Quelquefois les chevaux vont caparaçonnés...» (Chassignet)
Sagesse de l’alouette

---------------------

L’alouette entendit les matines sonner,
Rappelant leur devoir aux moines...

De Cochonfucius sur La Cuisine (Verhaeren)
Approximation ornithologique
-------------------------------

De gueules, ce corbeau montre un esprit tordu ;
Il invite un renard à...

De Cochonfucius sur La Voyageuse (Banville)
Avec la dame de carreau
-----------------------------

En rêve, il voit la dame de carreau,
Lui qui se prend pour le valet de pique...

De Cochonfucius sur «Au premier trait, que mon œil rencontra...» (Tyard)
Ours de pourpre
----------------------

Cet ours naquit dans le Connemara
Où s’affermit sa sauvage nature ;
Son âme est forte, et...

De Cochonfucius sur Pour Mademoiselle du Maine (Lingendes)
Saint Fonnik
--------------

Honneur à Saint Fonnik, il compose pour Dieu
Un cantique nouveau sur un air que j’ignore;
J’adore ce...

De François Coppée sur Le Coup de tampon (Coppée)

Georges, merci beaucoup pour l’amusant hommage....

De Georges Courteline sur Le Coup de marteau (Courteline)


Je remercie François pour cette inspiration....

De Cochonfucius sur L’Échelle (Autran)
Voir aussi 12-11-2010

http://www.forum-metaphysique.com/t5897p20-aux-fils-d-hermes#173643

----------------------------------------
ai...

De vincent sur «N’es-tu lasse, aussi, de rêver d’hier ?...» (Vielé-Griffin)
Le chanteur

Quand il est angoissé, il a pour habitude
De se mettre au piano pour faire une chanson,
Il le fait chaque fois, c’est une...

De La Musérante sur L’Échelle (Autran)
Le génie avait écrit  ; ’c’est 1 des meilleurs que vous ayez composé ’-

Alors voici pour toi : je ne veux pas en améliorer la prosodie -...

De Cochonfucius sur L’Échelle (Autran)
Sirène de sinople
--------------------

Sirène du lac, es-tu véritable ?
Ou te formes-tu des vapeurs du vin ?
Quand j’étais jeunot,...

De Cochonfucius sur Désir d’oiseau (Brinn'Gaubast)
Oiseau normal
------------


Avant-dernier vers, « consommer »....

De La Musérante sur «N’es-tu lasse, aussi, de rêver d’hier ?...» (Vielé-Griffin)
Devant, c’était le mensonge intelligible et derrière, l’incompréhensible vérité.
L’insoutenable légèreté de l’être...

De Cochonfucius sur Désir d’oiseau (Brinn'Gaubast)
Oiseau normal
------------

Je ne suis même pas un oiseau d’Amérique,
Car je suis Piaf-Tonnerre en son modeste habit
Que complète en...

De Cochonfucius sur «N’es-tu lasse, aussi, de rêver d’hier ?...» (Vielé-Griffin)
Pont du fleuve Eridan
-------------------------

Le fleuve paresseux suivait ses habitudes ;
Je voulais sur ce thème écrire une...

De Cochonfucius sur Lombes (Verlaine)
Anomalie mégalithique
---------------------------

Ce monument se tient près d’une ancienne mine ;
Il n’est pas très subtil, mais il...

De Cochonfucius sur Féerie (Valéry)
Vestale de la source limpide
-------------------------------

L’arme de la vestale est la langue sacrée
Qui purifie le coeur et rend...

De Cochonfucius sur Pour le lundi 6 janvier 1913 (Péguy)
Ambipont d’azur
------------------

fin du premier tercet :
    ... « ou toute autre raison »...

De Cochonfucius sur Pour le lundi 6 janvier 1913 (Péguy)
Ambipont d’azur
------------------

Voici cet ambipont qui vient des anciens âges ;
Il fut érigé par de drôles de maçons ;
Il paraît...

De Vincent sur La Grenouille bleue (Fort)
"Le monde est aux plus fins, le ciel aux plus dignes."
Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades...

De Vincent sur La Grenouille bleue (Fort)
Armande à l’amende

Où trouver le bonheur ? Se désespère Armande,
De retour d’un séjour sur la côte d’azur,
Où l’a quitté celui qu’elle...

De Cochonfucius sur Thébaïde (Ménard)
Moulin de maître Perutz
--------------------

Camarade meunier, où donc es-tu parti ?
Tu ne les aides plus dans cette mauvaise...

De Cochonfucius sur La Grenouille bleue (Fort)
Empereur des canards
--------------------

Ce canard accomplit tout ce qu’on lui demande,
Aidé par son ministre, un écureuil...

De L’amor sur Ariane (Heredia)
Il est à chier ton poème !
Explications ?  ...

De Cochonfucius sur Ariane (Heredia)
Héros narcissique
-------------

Le héros se contemple en un miroir d’airain ;
Un miroir où jadis se regarda la reine !
Au fil de...

De Pierrot sur Sonnet à la nuit (Rollinat)
Est-il rien de plus funèbre
que c’t univers de tripots
où s’gobergent les suppôts
qui s’la jouent Princ’ des ténèbres ?

On y voit ces...

De Pervers narcisse sur «Puisque les champs jouissent de ma belle...» (Tours)
https://www.youtube.com/watch?v=5DeA8FPqWwc...

De Vincent sur «Est-il rien de plus vain qu’un songe mensonger...» (Chassignet)
Régatiers,


Qu’il me soit supérieur est un brin mensonger,
La faute à son courage qui n’est pas immuable,
Au mien, en tous les cas,...

De Vincent sur «Est-il rien de plus vain qu’un songe mensonger...» (Chassignet)

Régatiers,


Qu’il me soit supérieur est un brin mensonger,
Pour preuve son courage est loin d’être immuable,
Au mien, en tous les...

De Vincent sur «Est-il rien de plus vain qu’un songe mensonger...» (Chassignet)
Régatiers,


Qu’elle m’est supérieure est un brin mensonger,
Pour preuve son courage est loin d’être immuable,
Au mien, en tous les...

De Vincent sur «Amour, je prends congé de ta menteuse école...» (Ronsard)
L’insolente


Dans un lycée privé, contre le protocole,
Deux élèves s’adonnent à un jeu innocent ;
Le directeur surprend Barbara et...

De BiB la baleine sur «Quand je te vis entre un millier de Dames...» (Baïf)
“A force de plaisirs notre bonheur s’abîme.” Jean Cocteau

Ballus égaré

1 vieux Ballus chassé du paradis
Terrestre erra longtemps...

De Christian sur Les Porcs (Verhaeren)
Notons que l’édition originale écrit bien « le gadoue » :
https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Verhaeren_-_Po%C3%A8mes,_t1,_1895,_2e_%C3%A9d...

De Crapaudine sur Spleen : «Mes intimes douleurs...» (O'Neddy)
Quête sans quéquette

Tu avais cette soif empruntée de fureur  
Ce désir de créer ce verbiage de sage
J’avais envie alors d’aimer...

De Amandine OZAUR sur Sonnet foutatif (Le Petit)
Puis LEURS corps dénudés ardemment se rassemBLENT,

Je passe l’éponge (ou plutôt je jette l’éponge) sur les incongruités diverses qui...

De Vincent sur Sonnet foutatif (Le Petit)
Nuit magique


"Ne compte que l’ivresse, on se fout du flacon, »
Proclament deux amies tout en levant leur verre
En direction du...

De Vincent sur Désir d’oiseau (Brinn'Gaubast)
Rêve américain

Elle a enfin quitté sa terre d’Armorique,
Avec son peu d’argent et ses plus beaux habits,
Dont la robe de soie décorée...

De Curare- sur Bretagne est univers (Saint-Pol-Roux)
https://www.youtube.com/watch?v=St6jyEFe5WM...

De Curare- sur «Aime, si tu le veux, je ne l’empêche pas...» (Vion Dalibray)
’’Je voudrais l’inaccessible pour lui’’ .. Curare-
Feu follet

J’aimerais être morte et dérouter le temps
Pour nos deux spectres hélas...

De Sayalotus sur Sonnet foutatif (Le Petit)
Saya se demande
Pourquoi tu as délaissé Marc
Pour la froide pierre __...

De Saudade sur El Desdichado (Nerval)

Je suis le Tendronneux, le Bœuf, le steak-haché,
Le bovin d’Aquitaine à la viande amollie.
Ma seule étoupe est morte et mon corps...

De Curare- sur À Charles de Sivry (Verlaine)
Va-t’elle se calmer
L’Amandine qui tapine
Sur la prosodie _______

Lâche-nous avec tes conseils
Laisse Vincent aller son rythme . ....

De Amandine OZAUR sur À Charles de Sivry (Verlaine)
Partout autour de soi on voudrait faire le bien, (13 syllabes)

Mais pour les autres_aussi ; c’est une vie de chien (liaison obligatoire...

De Vincent sur À Charles de Sivry (Verlaine)
L’amour mode d’emploi


Partout autour de soi on voudrait faire le bien,
Ça n’est pas facile, tout du moins il me semble,
L’enjeu est...

De Vincent sur «Aime, si tu le veux, je ne l’empêche pas...» (Vion Dalibray)
Pour lui porter secours, il faut suivre les pas
Dessinés dans la neige et avoir le courage
De ceux qui ont subi les plus durs...

De Vincent sur «Aime, si tu le veux, je ne l’empêche pas...» (Vion Dalibray)
Sauvetage à hauts risques


Pour lui porter secours, il faut suivre les pas
Dessinés dans la neige et avoir le courage
De ceux qui ont...

De La Musérante sur À Charles de Sivry (Verlaine)
___Elle songeait Bib la baleine
Aux étoiles de cet espace
Infini comme son audace
Sans corset sans boulet vilaine
Qu’elle était à...

De Curare- sur «Sous le calme repos d’un tranquille silence...» (Le Digne)
Emil Cioran __’’Sur la vie on ne peut écrire qu’avec une plume trempée dans les larmes.’’

L’astre __

Son noyaux crée le conte- En...

De Curare- sur Un début (Autran)
Christian bonjour,
Pourrais-tu corriger : l’abnégation
1er quatrain - merci -
Cordialement,
C-  ...

De Curare- sur Un début (Autran)
Emil Cioran __’’Sur la vie on ne peut écrire qu’avec une plume trempée dans les larmes.’’

L’astre __

Son noyaux crée le conte- En...

De Allis sur «Tu t’abuses, Belleau, si pour être savant...» (Du Bellay)
http://www.forum-metaphysique.com/t4000-crachin#101092...

De Curare- sur «Fuis le jour, demeure caché...» (Maynard)
“Je sens que je suis libre mais je sais que je ne le suis pas.”
Emil Michel Cioran / De l’inconvénient d’être né


Monsieur Trou . ....

De Oupavia sur Sonnet d’automne (Beaulieu)
’’L’essentiel est invisible avec les yeux ’’  Antoine de Saint-Exupéry

Le petit prince et le loup

Le p’tit prince joua un peu avec...

De Curare- sur Devant le feu (Nelligan)
’’Car le sens de la drague, il l’avait dans le sang." jbb

Au banquet de ma vie -  

J’ai rêvé du chercheur pour arracher au...

De Solaire sur Sur le Balcon (Verlaine)
’’Les derniers invités tiennent de vains propos.’’

Ô le véritable ennui dont il parlait dans ’’Femmes’’ . .
avec des éclairs de...

De La Musérante sur «Quel embarras à cette porte !...» (Vion Dalibray)
Toile dans les étoiles

L’Enfer humain m’ouvre la porte
De lendemains réinventés
Oui mais sans toi tout est hanté
Et mes effets de...

De Curare- sur «Quel embarras à cette porte !...» (Vion Dalibray)
’’Chacun épris d’enfermement . . ’’ ...

De Crapaudine sur «Ô critique du jour, chère mouche bovine...» (Musset)
Ainsi au 19 ème siècle,
on s’essayait déjà à l’humour (noir certes)
en marchant sur le fil de la prosodie sévère du sonnet  . . ....

De La Musérante sur «Voici le rendez-vous des Enfants sans souci...» (Saint-Amant)
C’est plus simple parfois de se rendre . . imbuvable !

Il se baptise -Amour- né de larmes d’ennui  
D’1 funeste destin si l’or est son...

De Curare- sur Sonnet pour un Tableau sans légende (Louvigné du Dézert)
’’L’amour c’est quoi ? ça se mange ? " Curare-

Et quand l’amour . .

Et quand l’amour furtif s’est enfui effrayé
Qu’en silence éternel né...

De La Musérante sur «Lösch mir die Augen aus...» (Rilke)
"Parfois la conversation s’éteint comme une lampe. On remonte la mèche. Quelques idées jettent encore quelque éclat, mais il n’y a...

De Vincent sur La Noce à Gonesse (Fort)
Mgr Dupanloup prie pour son salut


Dressé dans sa chaire, l’évêque d’Orléans
Distille ses conseils aux ouailles du diocèse,
Il leur...

De La Musérante sur «Je vis ma Nymphe entre cent damoiselles...» (Ronsard)
- Papillon de mai,
Qu’aimes-tu dans mon jardin ?
-- Moi, dit-il, rêver. ______Io Kanaan 25/05/2016

Papillon -

Puisque tu vis tes...

De Vincent sur Les Bienfaits de la nuit (Rollinat)
Contre la faucheuse nul ne sera vainqueur,
On ne peut qu’espérer que notre vie s’allonge,
Dans cette réflexion tout être humains se...

De Vincent sur Les Bienfaits de la nuit (Rollinat)
Décrocher la lune

Contre la faucheuse nul ne sera vainqueur,
On ne peut qu’espérer que notre vie s’allonge,
Dans cette réflexion tout...

De Vincent sur «D’un outrageux combat...» (Aubigné)
Le migrant

Il quitta son pays, non pas par désamour,
Ce fut pour cet homme douloureux de le faire,
Mais il à tenu bon, malgré les...

De Vincent sur La grosse dame chante... (Pellerin)
Le blues du pianiste

Dans le salon rouge trône un piano Pleyel,
Derrière le clavier on entend le murmure
D’un homme cardiaque qui fait...

De Vincent sur «Tant que mes yeux pourront larmes épandre...» (Labé)
Sur son passé nazi, il ne veut se répandre,
Nombreux sont ses actes qui sont à regretter.
Il souhaitait capturer qui avait résisté,
Puis...

De Vincent sur «Tant que mes yeux pourront larmes épandre...» (Labé)
Libre pour toujours



Sur son passé nazi, il ne veut se répandre,
Nombreux sont ses actes qui sont à regretter.
Il souhaitait...

De Cochonfucius sur «De vos yeux, le miroir du Ciel et de Nature...» (Ronsard)
Sapience du lotus
-----------------------

Le lotus est pourvu de sens par la nature ;
Jamais il ne craindra l’insecte ni son...

De Cochonfucius sur Scène d’atelier : «Exquis musicien, devant son chevalet...» (Cros)
Dauphin de Nouvelle Aquitaine
--------------------

Jamais, d’être un poisson, il ne donne aucun signe ;
Cétacé, c’est sa classe, et...

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βlаisе Сеndrаrs

Сеndrаrs : Соntrаstеs

Hеrvillу : Ρuérilités

Dеsfоrgеs-Μаillаrd : Lе Τаbас

Μеndès : Lе Rоssignоl

Αntоinе dе Νеrvèzе

Νеrvаl

Viеlé-Griffin : «Dоrmir еt rirе d’аisе...»

Hugо : Lе Μеndiаnt

Lаhоr : Οurаgаn nосturnе

☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...»

Rоnsаrd : «Νi lа dоuсе pitié, ni lе plеur lаmеntаblе...»

Νеlligаn : Lа Ρаssаntе

Vаlérу : «Lа lunе minсе vеrsе unе luеur sасréе...»

Hugо : Viеillе сhаnsоn du јеunе tеmps

Lе Ρеtit : Αu Lесtеur сuriеuх

Dеsbоrdеs-Vаlmоrе : Αllеz еn pаiх

Сrоs : Siх tеrсеts

Hugо : Βêtisе dе lа guеrrе

Hugо : Lе Sасrе dе lа Fеmmе

Cоmmеntaires récеnts

De gаutiеr sur Lеs Αssis (Rimbаud)

De Сосhоnfuсius sur Lа Сigаrеttе (Lаfоrguе)

De Lа Μusérаntе sur «Ν’еst-се pаs еn vоtrе présеnсе...» (Urfé)

De Lа Μusérаntе sur L’Éсhеllе (Αutrаn)

De Сосhоnfuсius sur Lа Соnquе (Hеrеdiа)

De Didiеr СΟLΡΙΝ sur «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur Rеflеts (Μаеtеrlinсk)

De Μаriа sur «Αprès unе јоurnéе dе vеnt...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur «Αu prеmiеr trаit, quе mоn œil rеnсоntrа...» (Τуаrd)

De Frаnçоis Соppéе sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Gеоrgеs Соurtеlinе sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De vinсеnt sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Vinсеnt sur Lа Grеnоuillе blеuе (Fоrt)

De L’аmоr sur Αriаnе (Hеrеdiа)

De Ρiеrrоt sur Sоnnеt à lа nuit (Rоllinаt)

De Ρеrvеrs nаrсissе sur «Ρuisquе lеs сhаmps јоuissеnt dе mа bеllе...» (Τоurs)

De Vinсеnt sur «Εst-il riеn dе plus vаin qu’un sоngе mеnsоngеr...» (Сhаssignеt)

De ΒiΒ lа bаlеinе sur «Quаnd је tе vis еntrе un milliеr dе Dаmеs...» (Βаïf)

De Сhristiаn sur Lеs Ρоrсs (Vеrhаеrеn)

De Αmаndinе ΟZΑUR sur Sоnnеt fоutаtif (Lе Ρеtit)

De Αmаndinе ΟZΑUR sur À Сhаrlеs dе Sivrу (Vеrlаinе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz