Apollinaire

Alcools, 1913


Les Femmes


 
Dans la maison du vigneron les femmes cousent
Lenchen remplis le poêle et mets l’eau du café
Dessus — Le chat s’étire après s’être chauffé
— Gertrude et son voisin Martin enfin s’épousent

 
Le rossignol aveugle essaya de chanter
Mais l’effraie ululant il trembla dans sa cage
Ce cyprès là-bas a l’air du pape en voyage
Sous la neige — Le facteur vient de s’arrêter
 
Pour causer avec le nouveau maître d’école
— Cet hiver est très froid le vin sera très bon
— Le sacristain sourd et boiteux est moribond
— La fille du vieux bourgmestre brode une étole
 
Pour la fête du curé
La forêt là-bas
Grâce au vent chantait à voix grave de grand orgue
Le songe Herr Traum survint avec sa sœur Frau Sorge
Kæthi tu n’as pas bien raccommodé ces bas
 
— Apporte le café le beurre et les tartines
La marmelade le saindoux un pot de lait
— Encore un peu de café Lenchen s’il te plaît
— On dirait que le vent dit des phrases latines
 
— Encore un peu de café Lenchen s’il te plaît
— Lotte es-tu triste Ô petit cœur — Je crois qu’elle aime
— Dieu garde — Pour ma part je n’aime que moi-même
— Chut À présent grand-mère dit son chapelet
 
— Il me faut du sucre candi Leni je tousse
— Pierre mène son furet chasser les lapins

Le vent faisait danser en rond tous les sapins
Lotte l’amour rend triste — Ilse la vie est douce
 
La nuit tombait Les vignobles aux ceps tordus
Devenaient dans l’obscurité des ossuaires
En neige et repliés gisaient là des suaires
Et des chiens aboyaient aux passants morfondus
 
Il est mort écoutez La cloche de l’église
Sonnait tout doucement la mort du sacristain
Lise il faut attiser le poêle qui s’éteint
Les femmes se signaient dans la nuit indécise
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Régniеr : Οdеlеttе : «J’аi gаrdé се mirоir оù vоus vоus êtеs vuе...»

Hugо : Lа Сhаnsоn dе Jеаn Ρrоuvаirе

Τаilhаdе : Ruе dе lа Сlеf

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Hugо : Viеillе сhаnsоn du јеunе tеmps

Rimbаud : Lе Dоrmеur du vаl

Rimbаud : «L’Étоilе а plеuré rоsе...»

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αutrаn : Εllе еt lui

Hugо : Lа Légеndе dе lа Νоnnе

Τоulеt : «Νоn, се tахi, quеllе сhаrrеttе....»

Régniеr : Εn fоrêt

☆ ☆ ☆ ☆

Lа Сеppèdе : «Αprès qu’il еut аuх siеns rеdit сеttе lеçоn...»

Сrоs : Jоurs d’éprеuvе

Rоnsаrd : «Μаriе, bаisеz-mоi ; nоn, nе mе bаisеz pаs...»

Νоuvеаu : Lе Livrе

Régniеr : Lеs Livrеs

Βruаnt : Сhаnsоn dеs miсhеtоns

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αltаrосhе : Ρétitiоn d’un vоlеur à un rоi sоn vоisin

Ρеrgаud : Rеnаissаnсе

Μауnаrd : «Quаnd dоis-је quittеr lеs rосhеrs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Εхpériеnсе (Régniеr)

De Сосhоnfuсius sur «Μаriе, bаisеz-mоi ; nоn, nе mе bаisеz pаs...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Dеs pеurеuх оisеlеts lа trоupе gаzоuillаrdе...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur «Αprès qu’il еut аuх siеns rеdit сеttе lеçоn...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur Ρауsаgе gris (Rоllinаt)

De Jаdis sur Αuх mоdеrnеs (Lесоntе dе Lislе)

De Μасrоn démissiоn sur Sоnnеt : «Μаîtrеssе, d’аprès tоi је vеuх fаirе un pаstеl...» (Соrаn)

De Сurаrе- sur Ρоur lе јеudi 9 јаnviеr 1913 (Ρéguу)

De Сhristiаn sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Ιо Kаnааn sur Ρèlеrinаgе (Vеrhаеrеn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Μоdérаtеur sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Сhristiаn sur Sоnnеt sur dеs mоts qui n’оnt pоint dе rimе (Sаint-Αmаnt)

De Сhristiаn sur Сlаir dе lunе (Αpоllinаirе)

De Jоhаnn sur L’Éсhо dе lа саvеrnе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Égо Viсtоr sur «Lаissе dе Ρhаrаоn lа tеrrе Égуptiеnnе...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur «Νоus nе fаisоns lа соur аuх fillеs dе Μémоirе...» (Du Βеllау)

De Μаriаnnе sur «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...» (Μоréаs)

De Ιо Kаnааn sur Ρériоdе élесtоrаlе (Соppéе)

De Ιо Kаnааn sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе