Villon

(1431 ?-ca. 1470)

Le Testament

(1461)

Εn l’аn trеntièmе dе mоn âgе...

Βаllаdе [dеs dаmеs du tеmps јаdis]

Βаllаdе [dеs sеignеurs du tеmps јаdis]

Βаllаdе [еn viеil lаngаgе frаnçаis]

Ρuisquе pаpеs, rоis, fils dе rоis...

[Lеs Rеgrеts dе lа bеllе Hëаumièrе]

Βаllаdе [dе lа bеllе Hëаumièrе аuх fillеs dе јоiе]

Сеttе lеçоn iсi lеur bаillе...

Dоublе bаllаdе : Ρоur се, аimеz tаnt quе vоudrеz...

Së сеllе quе јаdis sеrvоуе...

Αu nоm dе Diеu, соmmе ј’аi dit...

[Βаllаdе pоur priеr Νоtrе Dаmе]

Ιtеm, m’аmоur, mа сhèrе Rоsе...

[Βаllаdе à s’аmiе]

Ιtеm, à mаîtrе Ythiеr Μаrсhаnt...

Rоndеаu : Μоrt, ј’аppеllе dе tа riguеur...

Ιtеm, à mаîtrе Jеаn Соrnu...

Βаllаdе [еt оrаisоn]

Ιtеm, vеuil quе lе јеunе Μеrlе...

Βаllаdе [pоur Rоbеrt d’Εstоutеvillе]

Ιtеm, à sirе Jеаn Ρеrdriеr...

Βаllаdе : Εn réаlgаr, еn аrsеniс rосhеr...

Ιtеm, à mаistrе Αndrу Соurаut...

Βаllаdе [Lеs Соntrеdits dе Frаnс Gоntiеr]

Ιtеm, pоur се quе sаit lа Βiblе...

Βаllаdе [dеs Fеmmеs dе Ρаris]

Rеgаrdе-m’еn dеuх, trоis, аssisеs...

Βаllаdе [dе lа Grоssе Μаrgоt]

Ιtеm, а Μаriоn l’Ιdоlе...

[Βеllе lеçоn аuх еnfаnts pеrdus]

Βаllаdе [dе bоnnе dосtrinе]

À vоus pаrlе, соmpаins dе gаllеs...

Rоndеаu оu Βеrgеrоnnеttе

Ιtеm, dоnnе à mаistrе Lоmеr...

[Épitаphе]

Rоndеаu : Rеpоs étеrnеl dоnnе à сil...

Ιtеm, је vеuil qu’оn sоnnе à brаnlе...

[Βаllаdе dе mеrсi]

Αutrе bаllаdе [dе соnсlusiоn]

 

Villon

Le Testament, 1461


Double ballade


 
Pour cë, aimez tant que voudrez,
Suivez assembléës et fêtes,
En la fin jà mieux n’en vaudrez,
Et n’y romperez que vos têtes :
Folles amours font les gens bêtes :
Salmon en idolâtria ;
Samson en perdit ses lunettes...
Bien heureux est qui rien n’y a !
 
Orpheüs le doux ménétrier,
Jouant des flûtes et musettes,
En fut en danger de meurtrier
Chien Cerbérus à quatre têtes ;
Et Narcissus, le bel honnête,
En un profond puits se noya
Pour l’amour de ses amourettes...
Bien heureux est qui rien n’y a !
 
Sardana, le preux chevalier,
Qui conquit le règne de Crètes,
En voulut devenir moulier
Et filer entre pucelettes ;
David le roi, sage prophète,
Crainte de Dieu en oublia,
Voyant laver cuisses bien faites...
Bien heureux est qui rien n’y a !
 
Amon en vout déshonorer,
Feignant de manger tartelettes,
Sa sœur Thamar, et déflorer,
Qui fut chose moult déshonnêtes ;
Hérode, pas ne sont sornettes,
Saint Jean-Baptiste en décolla,
Pour danses, sauts et chansonnettes...
Bien heureux est qui rien n’y a !
 
De moi, pauvre, je veuil parler ;
J’en fus battu comme à ru tèles,
Tout nu, jà ne le quiers celer.
Qui me fit mâcher ces groselles,
Fors Catherine de Vaucelles ?
Noël, le tiers, eut, qui fut là,
Mitaines à ces noces telles...
Bien heureux est qui rien n’y a !
 
Mais que ce jeune bacheler
Laissât ces jeunes bachelettes ?
Non ! et, le dût-on vif brûler
Comme un chevaucheur d’écrinnettes,
Plus douces lui sont que civettes ;
Mais toutefois fol s’y fia :
Soiënt blanches, soiënt brunettes,
Bien heureux est qui rien n’y a !
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βаnvillе : «Sсulptеur, сhеrсhе аvес sоin...»

Siеfеrt : Rêvеs, аnхiétés, sоupirs

Sаtiе : Lе Ρiсniс

Νеrvаl : Ρоlitiquе

Viviеn : Εllе pаssе

Viviеn : Sоis Fеmmе...

Gérаrd : Lеs Саnаrds

Lесоntе dе Lislе : Ιn ехсеlsis

☆ ☆ ☆ ☆

Lаutréаmоnt : «Jе сhеrсhаis unе âmе qui mе rеssеmblât...»

Βаudеlаirе : Lа Vоiх

Frаnс-Νоhаin : Sоlliсitudеs

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Сhаînеs

Vеrlаinе : À Μоnsiеur еt Μаdаmе Τ.

Fаnсhу : Αllоns аu bоis

Rоllinаt : Lе Соnvоi funèbrе

Jаmmеs : Dаns l’аubеrgе fumеusе...

Αpоllinаirе : Εnfаnсе

Sаmаin : Lе Rеpаs prépаré

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Οr, dis-је biеn, mоn еspérаnсе еst mоrtе...» (Lа Βоétiе)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Сосhоnfuсius sur «Сеllе quе Ρуrrhе еt lе Μаrs dе Libуе...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «L’еspоir luit соmmе un brin dе pаillе dаns l’étаblе...» (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Сurаrе- sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Сurаrе- sur Végétаl (Jаrrу)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De сindrеl sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе