Alfred Garneau



Mon insomnie a vu naître les clartés grises.
Le vent contre ma vitre, où cette aurore luit,
Souffle les flèches d’eau d’un orage qui fuit.
Un glas encor sanglotte aux lointaines églises...
 
La nue est envolée, et le vent, et le bruit.
L’astre commence à poindre, et ce sont des surprises
De rayons ; les moineaux alignés sur les frises,
Descendent dans la rue où flotte un peu de nuit...
 
Ils se sont tus, les glas qui jetaient tout à l’heure
Le grand pleur de l’airain jusque sur ma demeure.
Ô soleil, maintenant tu ris au trépassé !
 
Soudain, ma pensée entre aux dormants cimetières,
Et j’ai la vision, douce à mon cœur lassé,
De leurs gîtes fleuris aux croix hospitalières...
 

Commentaire (s)
Déposé par Insomnie le 31 août 2013 à 11h34

Très beau poème sur l’insomnie. félicitations

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 23 octobre 2018 à 14h20

Arboripisciculture
------------------

L’arbre surgit de l’eau dans une clarté grise ;
Un poisson vient danser dans l’aurore qui luit,
Vainement poursuivant un insecte qui fuit.
La sirène a rêvé d’une lointaine église.

Arbre, insecte, poisson, ils ne font aucun bruit,
La sirène d’ailleurs en est un peu surprise ;
Contemplant longuement une vague qui frise,
Elle retrouve un peu des rêves de la nuit.

Les oiseaux migrateurs passeront tout à l’heure,
Étant sur le chemin de leur autre demeure,
Sauf, bien évidemment, ceux qui ont trépassé.

Non loin de cette plage est un froid cimetière
Où peut-être, un errant repose un corps lassé,
Tu nous offres tout ça, planète hospitalière.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Rеpоs еn Égуptе (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur Lа Τеndrеssе (Gérаrd)

De Сосhоnfuсius sur Lе Viеuх Ρоnt (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе