Apollinaire


L’Enfer


 
Un homme a traversé le désert sans rien boire
Et parvient une nuit sur les bords de la mer
Il a plus soif encore à voir le flot amer
Cet homme est mon désir, la mer est ta victoire.
 
Tout habillé de bleu quand il a l’âme noire
Au pied d’une potence un beau masque prend l’air
Comme si de l’amour — ce pendu jaune et vert —
Je voulais que brûlât l’horrible main de gloire.
 
Le pendu, le beau masque et cet homme altéré
Descendent dans l’enfer que je creuse moi-même
Et l’enfer c’est toujours : « Je voudrais qu’elle m’aime. »
 
Et n’aurais-je jamais une chose à mon gré
Sinon l’amour, du moins une mort aussi belle.
Dis-moi, le savais-tu, que mon âme est mortelle ?
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 6 janvier 2017 à 10h15

Ronce-Rose
--------------

En quoi peut consister l’emploi de Mâchefer ?
Fait-il, tel Chevillard, des grimaces au monde,
Ou se promène-t-il sur la terre et sur l’onde
Comme les chevaliers, parfois croisant le fer ?

Sa demeure n’étant ni l’Eden ni l’Enfer,
Il y laisse souvent la demoiselle blonde ;
S’il tarde trop longtemps, vient l’angoisse profonde
Que décrit un carnet, à tout lecteur offert.

L’aventure est risquée, puisque les nuits sont fraîches,
La route est balisée par d’innombrables flèches,
Et ce coeur ne craint point les périls effarants.

Que dois-je retenir de la belle odyssée
Par Maître Chevillard subtilement tissée ?
Est-ce une tragédie, est-ce un bouquin marrant ?

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 17 avril 2023 à 21h09

Seigneur dromadaire
----------------

Moi qui domine le désert,
Je règne sur très peu de monde ;
Je ne suis pas maître des ondes,
Je n’ai que peu de jardins verts.

Cet endroit n’est pas un enfer,
J’aime l’aspect des dunes blondes ;
Venant de couches très profondes,
Un filet d’eau nous est offert.

Les nuits sont paisibles et fraîches,
Les saisons toujours un peu sèches ;
Dans tout cela, rien d’effarant.

Moi, j’ai vécu des odyssées
De sagesse et de foi tissées ;
Dieu me regarde en se marrant.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 4 mars 2024 à 12h13

Soif du garonnosaure
-----------------

J’ai traversé plusieurs déserts
Et plusieurs zones infécondes ;
D’aucun ruisseau je ne bus l’onde,
Aride fut mon univers.

Ça me fait une soif d’enfer,
Comme une envie de bière blonde ;
Ô vous tous, ma peine est profonde,
Car mon destin est trop amer.

Comme une envie de bière fraîche
Dans cette atmosphère trop sèche ;
Je sais que chacun me comprend.

Sur une terrasse ombragée
S’éteindra ma fougue enragée ;
Car Gambrinus est le plus grand.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

Μаllаrmé : «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...»

Lа Gеsséе : «Lе fеu brusquе, еt légеr, аuх Αstrеs s’асhеminе...»

Μаllеvillе : Lеs Sоuсis еt dеs Ρеnséеs

Lе Ρеtit : Sur mоn Βоrdеl dеs Μusеs

Μаupаssаnt : Νuit dе nеigе

Vеrlаinе : «Vоus êtеs саlmе, vоus vоulеz un vœu disсrеt...»

☆ ☆ ☆ ☆

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Fаntômе d’Ursulе (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Jаdis sur Μéditаtiоn grisâtrе (Lаfоrguе)

De Сосhоnfuсius sur «Sоus lеs оmbrеs du bоis, аu bоrd d’unе fоntаinе...» (Lа Rоquе)

De Jаdis sur «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...» (Μаllаrmé)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Jаdis sur Сhаrmеs du pаssé (Rоdеnbасh)

De Τristаn Βеrnаrd sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе