Apollinaire



Le chemin qui mène aux étoiles
Est pur sans ombre et sans clarté
J’ai marché mais nul geste pâle
N’atténuait la voie lactée
 
Souvent pour nouer leurs sandales
Ou pour cueillir des fleurs athées
Loin des vérités sidérales
Ceux de ma troupe s’arrêtaient

Et des chœurs porphyrogénètes
S’agenouillaient ingénument
C’était des saints et des poètes

Égarés dans le firmament
J’étais guidé par la chouette
Et n’ai fait aucun mouvement
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 15 juin 2017 à 00h08

Cosmographie obscure
----------------------

La nébuleuse aux cieux s’étale,
Imperceptible est sa clarté :
Même la galaxie est pâle
Qui produit des photons lactés.

Comète en forme de sandale,
On ne peut te voir graviter ;
Ta route est intersidérale,
Ton char n’est jamais arrêté.

Grand-oncle porphyrogénète,
Prêtez-moi donc vos instruments,
Je veux découvrir des planètes ;

Je veux sonder le firmament
Tout en buvant quelques canettes,
Innocent rafraîchissement.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 25 mars 2022 à 13h26

Un long sentier vers les Cévennes
---------------------

Prenant une pause estivale,
Je progressais dans la clarté ;
Parti d’une ville papale,
J’ai pris les chemins écartés.

J’avais de modestes sandales,
C’était ma coutume, en été ;
Ma pitance fut monacale,
Modèle de sobriété.

Mais quel décor pour ces dînettes !
La montagne et le firmament,
Les étoiles et les planètes.

Puis, j’ai passé de bons moments
Quand survint une blondinette
Qui partagea mon campement.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 5 septembre 2023 à 15h48

Dame Chouette
-----------------

Je ne suis pas une vestale,
Je n’en ai pas la chasteté ;
J’aimais voir le fils de Dédale
Affrontant du ciel la clarté.

Pleine de sagesse animale,
Je m’attache à la vérité ;
Je fuis la noirceur infernale,
J’aime pourtant l’obscurité.

Je suis pauvre et je suis honnête ;
En sont témoins tous mes amants;
Eux que jamais je ne maltraite.

Je leur dois d’assez bons moments,
De nocturnes instants de fête ;
Qui en écrira le roman ?

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 6 septembre 2023 à 11h57

Il y arrive sans mal
Le sonnetiste en huit pieds.
Quatre paires de sandales
Et voilà qu’il peut pépier.

Sans trop faire de scandale,
Sans trop l’oreille estropier,
Sans que son tabac s’emballe
Sur le tapis de papier,

Ça vient on ne sait comment...
Sur le hasard, le moment
Et les doigts il faut compter...

Un gars commence par naître
Puis finit par reconnaître
Qu’il n’a rien à raconter.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

Μаllаrmé : «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...»

Lа Gеsséе : «Lе fеu brusquе, еt légеr, аuх Αstrеs s’асhеminе...»

Μаllеvillе : Lеs Sоuсis еt dеs Ρеnséеs

Lе Ρеtit : Sur mоn Βоrdеl dеs Μusеs

Μаupаssаnt : Νuit dе nеigе

Vеrlаinе : «Vоus êtеs саlmе, vоus vоulеz un vœu disсrеt...»

☆ ☆ ☆ ☆

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Fаntômе d’Ursulе (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Jаdis sur Μéditаtiоn grisâtrе (Lаfоrguе)

De Сосhоnfuсius sur «Sоus lеs оmbrеs du bоis, аu bоrd d’unе fоntаinе...» (Lа Rоquе)

De Jаdis sur «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...» (Μаllаrmé)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Jаdis sur Сhаrmеs du pаssé (Rоdеnbасh)

De Τristаn Βеrnаrd sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе