Du Bellay

Les Regrets, 1558



Avoir vu dévaler une triple montagne,
Apparoir une biche et disparoir soudain,
Et dessus le tombeau d’un empereur romain
Une vieille carafe élever pour enseigne :
 
Ne voir qu’entrer soldats et sortir en campagne,
Emprisonner seigneurs pour un crime incertain,
Retourner forussiz et le Napolitain
Commander en son rang à l’orgueil de l’Espagne :
 
Force nouveaux seigneurs, dont les plus apparents
Sont de Sa Sainteté les plus proches parents,
Et force cardinaux, qu’à grand-peine l’on nomme :
 
Force braves chevaux, et force hauts collets,
Et force favoris, qui n’étaient que valets :
Voilà, mon cher Dagaut, des nouvelles de Rome.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 26 février 2014 à 11h06

Errance d’un druide
-------------------------

Le druide a su franchir l’Alchimique Montagne
Malgré les grondements d’un orage soudain
Qui gonfle les torrents sous les vieux ponts romains.
Le voici parvenu en Grande Garabagne.

Attention, ce n’est point un pays de Cocagne :
C’est un lieu traversé de délires humains,
Où plus d’un voyageur a perdu son latin
Et s’est cru prisonnier d’un sort de la Bretagne.

Le druide suit sa voie, jamais ne s’égarant.
Il cueille quelques fleurs, il les va comparant
Aux dessins d’un recueil qui les décrit et nomme ;

Il s’astreint au labeur, à quatre-vingt balais,
Pour rendre sa potion plus aimable au palais
Des lourds guerriers gaulois, devenus gastronomes.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 26 février 2014 à 14h35


(vers la fin)

"quatre-vingts" avec un "s"

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 20 septembre 2021 à 12h28

Trinité des Pyrénées
----------

Libère-nous du mal, triple dieu des montagnes,
Et que notre sort soit remis entre tes mains ;
Car nous avons tracé de périlleux chemins
Qui franchissent les monts de Capcir et Cerdagne.

Nous ne voulons point vivre au pays de Cocagne,
Nous sommes, tu le sais, de modestes humains ;
Nous réparons la route et les vieux ponts romains
Par où les promeneurs leurs pénates regagnent.

Nous écoutons souvent le tavernier narrant
Tes exploits d’autrefois, qu’il trouve assez marrants ;
Nous savons qu’un vieux texte interdit qu’on te nomme.

Un sculpteur du village, assemblant trois galets,
Fit ton triple portrait pour orner son chalet ;
Nous trouvons que ça fait un drôle de bonhomme.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 7 février 2024 à 19h06

Montagne magique
------------

Je suis l’enchanteur des montagnes,
Un troll m’a béni, de sa main ;
Je sais les détours des chemins,
Je bois aux troquets de Cerdagne.

Fort loin du pays de Cocagne,
Ce monde est dur pour les humains ;
Déjà, dans le temps des Romains,
C’était un foyer de castagne.

Mais nous vaincrons, j’en suis garant,
Les incubes et les varans
Qui viennent tourmenter les hommes.

Nous rebâtirons les palais,
Nous rassurerons les valets ;
C’est « Ange des Monts » qu’on nous nomme.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Gаutiеr : Quеstiоns

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Hеrеdiа : Lа Sоurсе

Jаmmеs : Ρrièrе pоur аimеr lа dоulеur

Соppéе : «С’еst vrаi, ј’аimе Ρаris d’unе аmitié mаlsаinе...»

Μаllеvillе : «Lе silеnсе régnаit sur lа tеrrе еt sur l’оndе...»

Dubоs : À Frоntоn : «Τоi qui, саpitаinе, оrаtеur...»

Lаmаrtinе : L’Αutоmnе

Βаudеlаirе : Μаdеmоisеllе Βistоuri

Ρаrnу : «D’un lоng sоmmеil, ј’аi gоûté lа dоuсеur...»

☆ ☆ ☆ ☆

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Сrоs : Lе Βut

Ρеllissоn-Fоntаniеr : «L’ехеmplе dе Gоdеаu...»

Αpоllinаirе : Lе Suiсidé

Νоuvеаu : Hуmnе

Αpоllinаirе : «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...»

Соrbièrе : Lе Ρоètе еt lа Сigаlе

Vоltаirе : «Si vоus vоulеz quе ј’аimе еnсоrе...»

Du Βеllау : «Τhiаrd, qui аs сhаngé еn plus grаvе éсriturе...»

Εlskаmp : «À présеnt с’еst lа nuit qui tоmbе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Si с’еst dеssus lеs еаuх quе lа tеrrе еst prеsséе...» (Spоndе)

De Сосhоnfuсius sur «Μа Dаmе, је mе mеurs аbаndоnné d’еspоir...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur Sur un mаi (Ρаssеrаt)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Dаmе dе flаmmе sur «Hélаs ! vоiсi lе јоur quе mоn mаîtrе оn еntеrrе...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе