Du Bellay

Les Antiquités de Rome, 1558



Plus qu’aux bords Aetëans le brave fils d’Éson,
Qui par enchantement conquit la riche laine,
Des dents d’un vieux serpent ensemençant la plaine
N’engendra de soldats au champ de la toison,
 
Cette ville, qui fut en sa jeune saison
Un hydre de guerriers, se vit bravement pleine
De braves nourrissons, dont la gloire hautaine
A rempli du Soleil l’une et l’autre maison :
 
Mais qui finalement, ne se trouvant au monde
Hercule qui domptât semence tant féconde,
D’une horrible fureur l’un contre l’autre armés,
 
Se moissonnèrent tous par un soudain orage,
Renouvelant entre eux la fraternelle rage
Qui aveugla jadis les fiers soldats semés.
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 2 juillet 2016 à 18h40

Alice au pays des dragons
--------------------------------

Alice voyageant aux lieux de déraison
Sur son menu mollet remonte un bas de laine ;
Les moutons du miroir sont partis par la plaine,
Ils craignent le dragon qui brûle leur toison.

J’eusse aimé parcourir, en ma jeune saison,
Ce pays des reflets, dessous la lune pleine,
Ni le cavalier fou, ni la reine hautaine
Ne m’auraient dégoûté d’avoir fui ma maison.

J’eusse écrit des sonnets, dans cet étrange monde
Qui ma modeste plume aurait rendue féconde,
Bâtissant un hommage au maître Mallarmé.

Alice ne craint pas la clameur de l’orage,
L’absurdité des jours ne me met pas en rage ;
J’observe les cailloux qu’en chemin, j’ai semés.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 15 janvier 2019 à 14h17

Monseigneur le Chat
----------------------

Il ne s’agite point, je crois qu’il a raison ;
Jadis il s’amusait avec un fil de laine,
Il parcourait la rue, il explorait la plaine
Où paissent les brebis à la fine toison.

Mais ce fut autrefois, en sa jeune saison ;
Il ne pratique plus ces activités vaines,
Préférant cultiver sa réserve hautaine,
Dormir autant qu’il veut, régner sur ma maison.

Tant mieux pour vous, souris ! Heureuses d’être au monde,
Vous menez votre vie périlleuse et féconde
Sans craindre désormais le félin désarmé.

Au-dessus du jardin, j’entends gronder l’orage
Et les petits oiseaux ont quitté ces parages ;
Le chat fuit cet endroit qu’il avait tant aimé.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 16 janvier 2019 à 20h34

Portechat
--------

Le portechat vient du Ponant
Avec son fardeau ronronnant ;
Il est toujours de bonne humeur
Et cela n’est pas étonnant.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : «Βеаuté dеs fеmmеs, lеur fаiblеssе, еt сеs mаins pâlеs...»

Сlаudе Lе Ρеtit

Οrléаns : «Jе mеurs dе sоif, еn сôté lа fоntаinе...»

Οrléаns : «Diеu, qu’il lа fаit bоn rеgаrdеr...»

Rоdеnbасh : «Lеs суgnеs blаnсs, dаns lеs саnаuх dеs villеs mоrtеs...»

Sсаliоn dе Virblunеаu : «Étаnt аu lit соuсhé, аu liеu dе rеpоsеr...»

Klingsоr : L’Ιnutilе Сhаnsоn

Viаu : «L’аutrе јоur inspiré d’unе divinе flаmmе...»

Viаu : «Αu mоins аi-је sоngé quе је vоus аi bаiséе...»

Lаmаrtinе : Αuх Сhrétiеns dаns lеs tеmps d’éprеuvе

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : «Βеаuté dеs fеmmеs, lеur fаiblеssе, еt сеs mаins pâlеs...»

Lа Villе dе Μirmоnt : «Εn vоуаnt lеurs frоnts...»

Αrаgо : Lе Ρеtit Εndrоit

Οrléаns : «Jе mеurs dе sоif, еn сôté lа fоntаinе...»

Viаu : «L’аutrе јоur inspiré d’unе divinе flаmmе...»

Αpоllinаirе : Dаmе à lа sеrvаntе

Αubigné : Εхtаsе

Drеlinсоurt : Sur lеs Ρiеrrеs préсiеusеs

Vоiturе : «D’un buvеur d’еаu, соmmе аvеz débаttu...»

Sаrrаsin : «Lа bеаuté quе је sеrs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lа Саrаvаnе (Gаutiеr)

De Сосhоnfuсius sur «Ρrédit mе fut, quе dеvаit fеrmеmеnt...» (Lаbé)

De Сосhоnfuсius sur «Hеurеuх pоrt оù ј’аspirе еn се bаs nаvigаgе...» (Fiеfmеlin)

De Αrаmis sur Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...» (Hugо)

De Αrаmis sur Stаnсеs à Μаrquisе (Соrnеillе)

De Сrуstасé sur «Αuprès dе се bеаu tеint, lе lуs еn nоir sе сhаngе...» (Αubigné)

De piсh24 sur Ρhilis dаnsе lа Sаrаbаndе (Sсudérу)

De Rоlаnd Βасri sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Ρ10H24- sur Εllе еt lui (Αutrаn)

De Jеhаn Fоntаinе sur Lе Glаnd еt lе Сhаmpignоn (Lасhаmbеаudiе)

De Сurаrе- sur «Quаnd је vоudrаi sоnnеr dе mоn grаnd Αvаnsоn...» (Du Βеllау)

De Αrаmis sur «Quаnd mоn fil sе саssеrа sоus...» (Ρеllеrin)

De Αmаris- sur Sуmbоlе (Gilkin)

De Εsprit dе сеllе sur Sоnnеt mélаnсоliquе (Αdеlswärd-Fеrsеn)

De Сurаrе- sur Αprès lа bаtаillе (Hugо)

De Μilоu dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Filоu dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Quеuflу sur «Vоus Flеuvеs еt Ruissеаuх, еt vоus, сlаirеs Fоntаinеs...» (Сhаndiеu)

De Lе Gаrdiеn sur Μоrt d’un аutrе Juif (Μоrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur Républiquе Αrgеntinе — Lа Ρlаtа (Lеvеу)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе