Du Bellay

Les Regrets, 1558



Prélat, à qui les cieux ce bonheur ont donné
D’être agréable aux rois : prélat, dont la prudence
Par les degrés d’honneur a mis en évidence
Que pour le bien public Dieu t’avait ordonné :
 
Prélat, sur tous prélats sage et bien fortuné,
Prélat, garde des lois et des sceaux de la France,
Digne que sur ta foi repose l’assurance
D’un roi le plus grand roi qui fut onq couronné :
 
Devant que t’avoir vu, j’honorais ta sagesse,
Ton savoir, ta vertu, ta grandeur, ta largesse,
Et si rien entre nous se doit plus honorer :
 
Mais ayant éprouvé ta bonté non pareille,
Qui souvent m’a prêté si doucement l’oreille,
Je souhaite qu’un jour je te puisse adorer.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 20 octobre 2020 à 12h44

Mitroscope
--------------

C’est un joli chapeau qu’un pape m’a donné,
Aux magiques pouvoirs, dont j’use avec prudence ;
Il sont parfois trompeurs, et c’est une évidence,
Jamais comme sorcier je ne fus ordonné.

La magie a perdu plus d’un infortuné,
Même de grands seigneurs, même des rois de France ;
En mon ange gardien je veux prendre assurance,
Ainsi qu’en Dupanloup, de gloire couronné.

Cette mitre enchantée procure la sagesse,
Le pape soit loué pour de telles largesses ;
De cet humble sonnet je les veux honorer.

Décrire ne saurais ces visions sans pareilles,
Ni ces magiques sons qui frappent mes oreille ;
La mitre est un trésor que je dois adorer.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Thunderbird le 22 octobre 2020 à 09h45

Mitroscope  (retouche)
--------------

C’est un joli chapeau qu’un pape m’a donné,
Aux magiques pouvoirs, dont j’use avec prudence ;
Il sont parfois trompeurs, et c’est une évidence,
Jamais comme sorcier je ne fus ordonné.

La magie a perdu plus d’un infortuné,
Même de grands seigneurs, même des rois de France ;
En mon ange gardien je veux prendre assurance,
Ainsi qu’en Dupanloup, de gloire couronné.

Cette mitre enchantée procure la sagesse,
Le pape soit loué pour de telles largesses ;
De cet humble sonnet je les veux honorer.

Décrire ne saurais ces visions sans pareilles,
Ni ces magiques sons qui frappent mes oreilles ;
La mitre est un trésor que je dois adorer.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 28 août 2021 à 12h47

Trésor de Schrödinger
--------

Un  magicien farceur ce coffre m’a donné,
Me disant que l’ouvrir serait une imprudence ;
Le motif qu’il donna n’est point une évidence,
Si je n’y comprends rien, tu dois me pardonner.

À présent, suis-je riche ou suis-je infortuné ?
Je ne saurais pas bien faire la différence ;
Les deux en même temps, dit avec assurance
Le savant enchanteur, mais j’en suis étonné.

Ce chercheur manifeste une étrange sagesse,
Lui pour qui la Nature est une sauvagesse .
Mais de tous ses égaux son nom est honoré.

Je parle d’autre chose avec lui, sous la treille,
Domaine des moineaux qui charment nos oreilles ;
Je rêve du trésor et des écus dorés.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vоiturе : «L’Αmоur sоus sа lоi...»

Rimbаud : «Αuх livrеs dе сhеvеt...»

Ρоnсhоn : «Un pаuvrе bûсhеrоn tоut соuvеrt d’un саtаrrhе...»

Ρоnсhоn : Lа Саgе

Μаllаrmé : Sоnnеt : «Ô si сhèrе dе lоin еt prосhе еt blаnсhе, si...»

Сеndrаrs : Éсrirе

Μаrоt : Dе l’Αbbé еt dе sоn Vаlеt

Μаrоt : Dе l’аmоur du Sièсlе Αntiquе

Соrbièrе : Un riсhе еn Βrеtаgnе

Rоllinаt : Lе Сhаt

Соrbièrе : Rоndеl

Jаrrу : Μinérаl

☆ ☆ ☆ ☆

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оrgаnistе dе Νоtrе-Dаmе dе Νiсе

Βruаnt : Sоnnеur

Lаttаignаnt : Βillеt à Μоnsiеur J***

Сrоs : Сrоquis

Jаrrу : Sаint-Βriеuс dеs Сhоuх

Lаfоrguе : Stupеur

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «Lеs аlguеs еntrоuvrаiеnt lеurs âprеs саssоlеttеs...» (Viviеn)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Βûсhеrs (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur L’Οffiсе du sоir (Βеrtrаnd)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Сurаrе- sur «Τu еs sеulе mоn сœur, mоn sаng еt mа Déеssе...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе