Du Bellay

Les Regrets, 1558



Tu t’abuses, Belleau, si pour être savant,
Savant et vertueux, tu penses qu’on te prise :
Il faut (comme l’on dit) être homme d’entreprise
Si tu veux qu’à la Cour on te pousse en avant.
 
Ces beaux noms de vertu, ce n’est rien que du vent.
Donques, si tu es sage, embrasse la feintise,
L’ignorance, l’envie, avec la convoitise :
Par ces arts jusqu’au ciel on monte bien souvent.
 
La science à la table est des seigneurs prisée,
Mais en chambre, Belleau, elle sert de risée :
Garde, si tu m’en crois, d’en acquérir le bruit.
 
L’homme trop vertueux déplaît au populaire :
Et n’est-il pas bien fol, qui, s’efforçant de plaire,
Se mêle d’un métier que tout le monde fuit ?
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 1er août 2014 à 10h49

Chercheurs à plein temps
---------------------------------

Mes maîtres de jadis, qui furent bien savants,
J’ai d’eux des souvenirs que j’aime et que je prise ;
C’étaient des mandarins, pas des chefs d’entreprise,
La voie de la culture ils s’en allaient pavant.

Aussi, leurs résultats, ce n’était pas du vent.
La créativité que chaque jour attise,
Le goût du bon travail, sans nulle convoitise,
Les pauses-discussions qu’on s’accordait souvent...

L’âme par la recherche était parfois grisée
Comme s’enfle une voile au gré d’une risée
Et que la frêle nef accélère, sans bruit.

Rêveurs que nous étions, rêveurs dans l’aube claire,
Mais notre temps peut-il en songes se complaire,
Ou ne dirait-on point qu’à ce jour, il les fuit ?

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 22 août 2018 à 12h26

Clé d’inframonde
----------------

Dormant dans le tiroir d’un enchanteur savant,
C’est la clé qu’aux démons autrefois il a prise ;
Nul ne l’avait guidé dans sa folle entreprise,
Sauf l’escargot magique, aux ténèbres bavant.

En inframonde, alors, soufflait un mauvais vent,
Celui qui tous les jours la rouge flamme attise ;
Cette clé n’était pas objet de convoitise,
Et les diables distraits l’ont égarée souvent.

L’âme de l’enchanteur n’a pas été grisée,
Car sa technique fut joliment maîtrisée ;
Il put quitter les lieux paisiblement,  sans bruit.

Quand ce nouveau trésor brillait dans l’aube claire,
Il eût pu, ce héros, en orgueil se complaire,
Bien d’autres sont ainsi, cher lecteur, mais pas lui.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Allis le 22 août 2018 à 17h35

http://www.forum-metaphysique.com/t4000-crachin#101092

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 19 février 2020 à 12h04

Escargot cultivé
----------

Au jardin se promène un escargot savant,
Ses cornes doucement s’agitent dans la brise ;
Il ne veut s’impliquer dans aucune entreprise,
Mais régner sur ces lieux, roi pensif et bavant.

Il n’est pas très rapide, il va contre le vent,
En matière de course il n’a pas d’expertise ;
Il observe les fruits sans nulle convoitise,
Il n’en cueille jamais, n’en mange pas souvent.

Par des amours jadis son âme fut grisée,
Ce fut une faiblesse, à présent maîtrisée ;
Il glisse doucement, ça ne fait aucun bruit.

L’aube met un reflet sur sa coquille claire,
Il a comme une idée que ce jour va lui plaire,
Tout comme il a goûté la précédente nuit.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : «Qu’еst-се pоur nоus, mоn сœur...»

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Τоulеt : «Étrаngеr, је sеns bоn...»

Riсhеpin : Сhаnsоn dеs сlосhеs dе bаptêmеs

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rаmuz : Lе Viеuх Jеаn-Lоuis

Βаudеlаirе : Саusеriе

Βruаnt : À Μоntpеrnаssе

Rimbаud : Βаrbаrе

Rоnsаrd

☆ ☆ ☆ ☆

Gоudеаu : Lа Rоndе du rеmоrds

Viоn Dаlibrау : «Quеl еmbаrrаs à сеttе pоrtе !...»

Βrissаrt : Lа Dаmе а un аmi

Μоntеsquiоu :

Αpоllinаirе : Αnniе

Ρrоust : «Αfin dе mе соuvrir dе fоurrurе еt dе mоirе...»

Rоstаnd : Ρаstоrаlе dеs сосhоns rоsеs

Lоuvigné du Dézеrt : «Guillоt, tiеn сеstе сhеsvrе à lа соrnе dоréе...»

Vеrlаinе : Αrt pоétiquе

Εlskаmp : Μаis соmmе еn imаgе à présеnt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Εspоir timidе (Соppéе)

De Jаdis sur Vеrs vаguеs (Μеrrill)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Сосhоnfuсius sur «Μаudit sоit millе fоis lе Βоrgnе dе Libуе...» (Du Βеllау)

De Jаdis sur «Саnt vоi l’аubе du јоur vеnir...» (Βrulé)

De Сосhоnfuсius sur Μоn rêvе fаmiliеr (Vеrlаinе)

De Jаdis sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Сurаrе- sur Végétаl (Jаrrу)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Сurаrе- sur Sоlitudе (Μilоsz)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De Αrсhivistе sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

De Duguinе sur Αmstеrdаm (Jаmmеs)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Суоrаnе- sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur Lе Ρоètе соntumасе (Соrbièrе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе