Rémy Belleau


Avril


 
Avril, l’honneur et des bois
            Et des mois,
Avril, la douce espérance
Des fruits qui sous le coton
            Du bouton
Nourrissent leur jeune enfance ;
 
Avril, l’honneur des prés verts,
            Jaune, pers,
Qui d’une humeur bigarrée
Émaillent de mille fleurs
            De couleurs
Leur parure diaprée ;
 
Avril, l’honneur des soupirs
            Des zéphyrs,
Qui, sous le vent de leur aile,
Dressent encore ès forêts
            Des doux rets
Pour ravir Flore la belle ;
 
Avril, c’est ta douce main
            Qui du sein
De la nature desserre
Une moisson de senteurs
            Et de fleurs,
Embaumant l’air et la terre.
 
Avril, l’honneur verdissant,
            Florissant
Sur les tresses blondelettes
De ma dame, et de son sein
            Toujours plein
De mille et mille fleurettes ;
 
Avril, la grâce et le ris
            De Cypris,
Le flair et la douce haleine ;
Avril, le parfum des dieux
            Qui des cieux
Sentent l’odeur de la plaine.
 
C’est toi courtois et gentil
            Qui d’exil
Retire ces passagères,
Ces arondelles qui vont
            Et qui sont
Du printemps les messagères.
 
L’aubépine et l’aiglantin,
            Et le thym,
L’œillet, le lys et les roses,
En cette belle saison,
            À foison,
Montrent leurs robes écloses.
 
Le gentil rossignolet,
            Doucelet,
Découpe dessous l’ombrage
Mille fredons babillards,
            Frétillards
Au doux chant de son ramage.
 
C’est à ton heureux retour
            Que l’amour
Souffle à doucettes haleines
Un feu croupi et couvert
            Que l’hiver
Recelait dedans nos veines.
 
Tu vois en ce temps nouveau
            L’essaim beau
De ces pillardes avettes
Voleter de fleur en fleur
            Pour l’odeur
Qu’ils mussent en leurs cuissettes.
 
Mai vantera ses fraîcheurs,
            Ses fruits meurs
Et sa féconde rosée,
La manne et le sucre doux,
            Le miel roux,
Dont sa grâce est arrosée.
 
Mais moi je donne ma voix
            À ce mois,
Qui prend le surnom de celle
Qui de l’écumeuse mer
            Voit germer
Sa naissance maternelle.
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : À Viаndеn

Rоdеnbасh : «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....»

Sаint-Ρоl-Rоuх : L’Éсhо dе lа саvеrnе

Vеrhаеrеn : Lе Vеnt

Hеrеdiа : Épigrаmmе funérаirе

Vеrlаinе : «Lе sоlеil du mаtin dоuсеmеnt сhаuffе еt dоrе...»

Hugо : «Τоus lеs bаs âgеs sоnt épаrs...»

Саrсо : Ρlаintе

Μоréаs : «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...»

Viviеn : Сhаir dеs сhоsеs

☆ ☆ ☆ ☆

Rоdеnbасh : «Lе brоuillаrd indоlеnt dе l’аutоmnе еst épаrs.....»

Lаfоrguе : Lеs Αmоurеuх

Rоnsаrd : «Dеdаns lеs flоts d’Αmоur је n’аi pоint dе suppоrt...»

Νоаillеs : Lа Сité nаtаlе

Sаintе-Βеuvе : «Dаns l’îlе Sаint-Lоuis, lе lоng d’un quаi désеrt...»

Соppéе : Lа Fаmillе du mеnuisiеr

Riсhеpin : Dаb

Klingsоr : Lе Ρоmmiеr tоrdu

Соppéе : Ρériоdе élесtоrаlе

Οrléаns : «Ρlus pеnsеr quе dirе...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Qu’еst-се quе lе bоnhеur ? Ρеut-êtrе un vаllоn blеu...» (Jаmmеs)

De Сосhоnfuсius sur «Vоus qui аuх bоis, аuх flеuvеs, аuх саmpаignеs...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Lе rоу s’еn еst аllé...» (Sсаrrоn)

De Jаdis sur «Lа plus bеllе dеs trоis sеrа...» (Μаrоt)

De Jоhаnn sur L’Éсhо dе lа саvеrnе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Jаdis sur Lа Rоnсе еt lе sеrpеnt (Rоllinаt)

De Jаdis sur Villаnеllе du vеr dе tеrrе (Rоllinаt)

De Égо Viсtоr sur «Lаissе dе Ρhаrаоn lа tеrrе Égуptiеnnе...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur «Νоus nе fаisоns lа соur аuх fillеs dе Μémоirе...» (Du Βеllау)

De Μаriаnnе sur «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...» (Μоréаs)

De Ιо Kаnааn sur Ρériоdе élесtоrаlе (Соppéе)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

De Сurаrе- sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Сurаrе- sur Μаzurkа (Νеlligаn)

De Сhristiаn sur «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...» (Fiеfmеlin)

De Τhundеrbird sur Sur l’аrс-еn-сiеl (Drеlinсоurt)

De Τhundеrbird sur L’Αngе pâlе (Rоllinаt)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе