Rémy Belleau


Avril


 
Avril, l’honneur et des bois
            Et des mois,
Avril, la douce espérance
Des fruits qui sous le coton
            Du bouton
Nourrissent leur jeune enfance ;
 
Avril, l’honneur des prés verts,
            Jaune, pers,
Qui d’une humeur bigarrée
Émaillent de mille fleurs
            De couleurs
Leur parure diaprée ;
 
Avril, l’honneur des soupirs
            Des zéphyrs,
Qui, sous le vent de leur aile,
Dressent encore ès forêts
            Des doux rets
Pour ravir Flore la belle ;
 
Avril, c’est ta douce main
            Qui du sein
De la nature desserre
Une moisson de senteurs
            Et de fleurs,
Embaumant l’air et la terre.
 
Avril, l’honneur verdissant,
            Florissant
Sur les tresses blondelettes
De ma dame, et de son sein
            Toujours plein
De mille et mille fleurettes ;
 
Avril, la grâce et le ris
            De Cypris,
Le flair et la douce haleine ;
Avril, le parfum des dieux
            Qui des cieux
Sentent l’odeur de la plaine.
 
C’est toi courtois et gentil
            Qui d’exil
Retire ces passagères,
Ces arondelles qui vont
            Et qui sont
Du printemps les messagères.
 
L’aubépine et l’aiglantin,
            Et le thym,
L’œillet, le lys et les roses,
En cette belle saison,
            À foison,
Montrent leurs robes écloses.
 
Le gentil rossignolet,
            Doucelet,
Découpe dessous l’ombrage
Mille fredons babillards,
            Frétillards
Au doux chant de son ramage.
 
C’est à ton heureux retour
            Que l’amour
Souffle à doucettes haleines
Un feu croupi et couvert
            Que l’hiver
Recelait dedans nos veines.
 
Tu vois en ce temps nouveau
            L’essaim beau
De ces pillardes avettes
Voleter de fleur en fleur
            Pour l’odeur
Qu’ils mussent en leurs cuissettes.
 
Mai vantera ses fraîcheurs,
            Ses fruits meurs
Et sa féconde rosée,
La manne et le sucre doux,
            Le miel roux,
Dont sa grâce est arrosée.
 
Mais moi je donne ma voix
            À ce mois,
Qui prend le surnom de celle
Qui de l’écumeuse mer
            Voit germer
Sa naissance maternelle.
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μас Οrlаn : «Соmmе ј’étаis mаl...»

Rаоul Ρоnсhоn

Hugо : Lа Vасhе

Μаrоt : «Un grоs priеur sоn pеtit-fils bаisаit...»

Μаrоt : Dеs nоnnеs, qui sоrtirеnt du соuvеnt pоur аllеr sе réсréеr

Μаrоt : Βаllаdе dе frèrе Lubin

Τоulеt : «Соmmе lеs diеuх gаvаnt lеur pаnsе...»

Βаrbеу d’Αurеvillу : À Vаlоgnеs

Viviеn : «Ô fоrmе quе lеs mаins...»

Τоulеt : Sur lа Hаltе dе сhаssе dе Vаn Lоо.

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Wаlсоurt

Соignаrd : Соntrе lа сhаir

Gаlоу : Νаturе pаrisiеnnе

Μаrоt : À Αntоinе : «Si tu еs pаuvrе...»

Jаmmеs : Dаns l’аubеrgе fumеusе...

Βérоаldе : «Dе fеu, d’hоrrеur, dе mоrt, dе pеinе, dе ruinе...»

Βérоаldе : «Dе fеu, d’hоrrеur, dе mоrt, dе pеinе, dе ruinе...»

Sаiх : «Соmmе еn lа flеur dеsсеnd dоuсе rоséе...»

Αсkеrmаnn : Lе Сri

Vеrlаinе : Εх imо

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur À lа mоrt еt à lа mеr (Саmо)

De Сосhоnfuсius sur Sur lе Ρоnt-Viеuх (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur «Εt quеl biеn dе lа Μоrt ?...» (Spоndе)

De Τutus ΙΙ bis sur Vénus Αnаdуоmènе (Rimbаud)

De Сосhоnfuсius sur Lе Lас еt lе Sаulе (Rоllinаt)

De Jаdis sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Jе vоus аi vuе еnfаnt, mаintеnаnt quе ј’у pеnsе...» (Μussеt)

De Jаdis sur Dеlfiса (Νеrvаl)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Сurаrе- sur Sоnnеt à Sir Βоb (Соrbièrе)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Lézаrd (Βruаnt)

De Dаmе Sаlаmаndrе sur «J’аi pоur mаîtrеssе unе étrаngе Gоrgоnе...» (Rоnsаrd)

De јеаn-pаul sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Βirgittе sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе