Rémy Belleau


Avril


 
Avril, l’honneur et des bois
            Et des mois,
Avril, la douce espérance
Des fruits qui sous le coton
            Du bouton
Nourrissent leur jeune enfance ;
 
Avril, l’honneur des prés verts,
            Jaune, pers,
Qui d’une humeur bigarrée
Émaillent de mille fleurs
            De couleurs
Leur parure diaprée ;
 
Avril, l’honneur des soupirs
            Des zéphyrs,
Qui, sous le vent de leur aile,
Dressent encore ès forêts
            Des doux rets
Pour ravir Flore la belle ;
 
Avril, c’est ta douce main
            Qui du sein
De la nature desserre
Une moisson de senteurs
            Et de fleurs,
Embaumant l’air et la terre.
 
Avril, l’honneur verdissant,
            Florissant
Sur les tresses blondelettes
De ma dame, et de son sein
            Toujours plein
De mille et mille fleurettes ;
 
Avril, la grâce et le ris
            De Cypris,
Le flair et la douce haleine ;
Avril, le parfum des dieux
            Qui des cieux
Sentent l’odeur de la plaine.
 
C’est toi courtois et gentil
            Qui d’exil
Retire ces passagères,
Ces arondelles qui vont
            Et qui sont
Du printemps les messagères.
 
L’aubépine et l’aiglantin,
            Et le thym,
L’œillet, le lys et les roses,
En cette belle saison,
            À foison,
Montrent leurs robes écloses.
 
Le gentil rossignolet,
            Doucelet,
Découpe dessous l’ombrage
Mille fredons babillards,
            Frétillards
Au doux chant de son ramage.
 
C’est à ton heureux retour
            Que l’amour
Souffle à doucettes haleines
Un feu croupi et couvert
            Que l’hiver
Recelait dedans nos veines.
 
Tu vois en ce temps nouveau
            L’essaim beau
De ces pillardes avettes
Voleter de fleur en fleur
            Pour l’odeur
Qu’ils mussent en leurs cuissettes.
 
Mai vantera ses fraîcheurs,
            Ses fruits meurs
Et sa féconde rosée,
La manne et le sucre doux,
            Le miel roux,
Dont sa grâce est arrosée.
 
Mais moi je donne ma voix
            À ce mois,
Qui prend le surnom de celle
Qui de l’écumeuse mer
            Voit germer
Sa naissance maternelle.
 

Commentaire (s)

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Régniеr : Οdеlеttе : «J’аi gаrdé се mirоir оù vоus vоus êtеs vuе...»

Hugо : Lа Сhаnsоn dе Jеаn Ρrоuvаirе

Τаilhаdе : Ruе dе lа Сlеf

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Hugо : Viеillе сhаnsоn du јеunе tеmps

Rimbаud : Lе Dоrmеur du vаl

Rimbаud : «L’Étоilе а plеuré rоsе...»

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αutrаn : Εllе еt lui

Hugо : Lа Légеndе dе lа Νоnnе

Τоulеt : «Νоn, се tахi, quеllе сhаrrеttе....»

Régniеr : Εn fоrêt

☆ ☆ ☆ ☆

Lа Сеppèdе : «Αprès qu’il еut аuх siеns rеdit сеttе lеçоn...»

Сrоs : Jоurs d’éprеuvе

Rоnsаrd : «Μаriе, bаisеz-mоi ; nоn, nе mе bаisеz pаs...»

Νоuvеаu : Lе Livrе

Régniеr : Lеs Livrеs

Βruаnt : Сhаnsоn dеs miсhеtоns

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αltаrосhе : Ρétitiоn d’un vоlеur à un rоi sоn vоisin

Ρеrgаud : Rеnаissаnсе

Μауnаrd : «Quаnd dоis-је quittеr lеs rосhеrs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Εхpériеnсе (Régniеr)

De Сосhоnfuсius sur «Μаriе, bаisеz-mоi ; nоn, nе mе bаisеz pаs...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Dеs pеurеuх оisеlеts lа trоupе gаzоuillаrdе...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur «Αprès qu’il еut аuх siеns rеdit сеttе lеçоn...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur Ρауsаgе gris (Rоllinаt)

De Jаdis sur Αuх mоdеrnеs (Lесоntе dе Lislе)

De Μасrоn démissiоn sur Sоnnеt : «Μаîtrеssе, d’аprès tоi је vеuх fаirе un pаstеl...» (Соrаn)

De Сurаrе- sur Ρоur lе јеudi 9 јаnviеr 1913 (Ρéguу)

De Сhristiаn sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Ιо Kаnааn sur Ρèlеrinаgе (Vеrhаеrеn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Μоdérаtеur sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Сhristiаn sur Sоnnеt sur dеs mоts qui n’оnt pоint dе rimе (Sаint-Αmаnt)

De Сhristiаn sur Сlаir dе lunе (Αpоllinаirе)

De Jоhаnn sur L’Éсhо dе lа саvеrnе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Égо Viсtоr sur «Lаissе dе Ρhаrаоn lа tеrrе Égуptiеnnе...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur «Νоus nе fаisоns lа соur аuх fillеs dе Μémоirе...» (Du Βеllау)

De Μаriаnnе sur «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...» (Μоréаs)

De Ιо Kаnааn sur Ρériоdе élесtоrаlе (Соppéе)

De Ιо Kаnааn sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе