Jean Bertaut


Sur le présent d’un vase de cristal


 
Je vous fais deux présents en ce présent ici,
Dont l’un c’est un cristal taillé par artifice.
L’autre un ardent désir de vous rendre service,
À ce cristal semblable et dissemblable aussi.
 
Semblable d’une part, en ce qu’il est ainsi
Pur, et net, et luisant, et sans tache et sans vice,
Et que votre vertu, sa mère et sa nourrice,
L’a dans sa vive roche en constance endurci :
 
Mais aussi d’autre part en ceci dissemblable,
Qu’il est en amitié non moins ferme et durable,
Que ce vase est fragile au choc des moindres coups :
 
Car bien que mille éclaire lui brillent sur la face,
Si n’est-ce de nature autre chose que glace,
Au lieu que mon désir est de flamme pour vous.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 13 avril 2017 à 17h50

Marquis à plumes
----------------

D’un marquis magicien, c’est la demeure, ici,
Que transforme en oiseau un étrange artifice ;
Non pas pour amuser l’oiseleur de service,
Mais pour prendre son vol, et pour chanter, aussi.

Et sachez que fort peu de seigneurs sont ainsi,
Car un tour de magie leur semble un maléfice ;
Mais ce marquis l’apprit de sa bonne nourrice,
Sans pourtant devenir un sorcier endurci.

Étant ce volatile au plumage admirable,
Il a fait ses amis du chêne et de l’érable,
Et trouve fréquemment un insecte à son goût.

Vers le soir, que chacun s’abrite et se délasse,
Je le vois admirer ses plumes dans la  glace,
Qui sont d’un bel azur, surtout celles du cou.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 20 avril 2017 à 10h21

Sans trop buriner
mais sans bourriner,
Cochonfucius un jour aura bout-rimé
chacun des dix mille poèmes du Paradis des Albatros...

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 17 novembre 2019 à 10h35

D’un chat persan, détestable animal
-------------------------------------------------

Ce félidé chafouin me vaut bien du souci
Et m’a coûté déjà nombre de sacrifices.
Il miaule, narquois, en lissant sa pelisse,
Le « Duo des chats » quand j’écoute Debussy.

Il croît de jour en jour ; il enfle et il grossit,
Et sans remords aucun, se goinfre de saucisses.
Il faut obtempérer à ses moindres caprices,
Supporter ses humeurs, et pas même un merci.

Ma réprobation le laisse imperturbable.
Il me faut patiemment souffrir l’inexcusable
Et arrogant dédain de ce maudit matou.

Sur ma table en bois blanc, placide, il se prélasse
Parmi mes manuscrits, que faut-il que je fasse ?
Ah ! l’affreux saligaud, il a pissé partout.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par MadameConnasse le 17 novembre 2019 à 13h30

Et le pisse d’1 chat
Tel le jet d’1 crachat . . ____Aller’geek aux chats.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 17 novembre 2019 à 14h19

il paraît
que ça a
le goût du la
pin persan

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Esprit de celle le 17 novembre 2019 à 14h30

Pas tentée  . .
Pour répondre
au tentateur
patenté !

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаuсlаir : Légеndе : «Ιls l’оnt сlоuéе pаr lеs mаins...»

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βаnvillе : «Sсulptеur, сhеrсhе аvес sоin...»

Siеfеrt : Rêvеs, аnхiétés, sоupirs

Sаtiе : Lе Ρiсniс

Νеrvаl : Ρоlitiquе

Viviеn : Εllе pаssе

Viviеn : Sоis Fеmmе...

Gérаrd : Lеs Саnаrds

Lесоntе dе Lislе : Ιn ехсеlsis

☆ ☆ ☆ ☆

Lаutréаmоnt : «Jе сhеrсhаis unе âmе qui mе rеssеmblât...»

Βаudеlаirе : Lа Vоiх

Frаnс-Νоhаin : Sоlliсitudеs

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Сhаînеs

Vеrlаinе : À Μоnsiеur еt Μаdаmе Τ.

Fаnсhу : Αllоns аu bоis

Rоllinаt : Lе Соnvоi funèbrе

Jаmmеs : Dаns l’аubеrgе fumеusе...

Αpоllinаirе : Εnfаnсе

Sаmаin : Lе Rеpаs prépаré

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «Lа rоbе dе lаinе а dеs tоns d’ivоirе...» (Сrоs)

De Сосhоnfuсius sur Lа Siеstе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur «Сеllе qui dе sоn сhеf lеs étоilеs pаssаit...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Сurаrе- sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De сindrеl sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz