Aloysius Bertrand

Gaspard de la nuit, 1842


Padre Pugnaccio


 

Rome est une ville où il y a plus de sbires que de citadins, plus de moines que de sbires.
Voyage en Italie.


 

            Rira bien qui rira le dernier.
Proverbe populaire.

Padre Pugnaccio, le crâne hors du capuce, montait les escaliers du dôme Saint-Pierre, entre deux dévotes enveloppées de mantilles, et l’on entendait les cloches et les anges se quereller dans la nuit.

 

L’une des dévotes, — c’était la tante, — récitait un ave sur chaque grain de son rosaire ; et l’autre, — c’était la nièce, — lorgnait du coin de l’œil un joli officier des gardes du pape.

 

Le moine marmottait à la vieille femme : « Dotez mon couvent. » Et l’officier glissait à la jeune fille un billet doux musqué.

 

La pécheresse essuyait quelques larmes ; l’ingénue rougissait de plaisir ; le moine calculait mille piastres à douze pour cent d’intérêt, et l’officier retroussait le poil de sa moustache dans un miroir de poche.

 

Et le diable, tapi dans la grande manche de Padre Pugnaccio, ricana comme Polichinelle !

 


Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 10 décembre 2022 à 11h29

Papesse des oiseaux
------------

Huppe de majesté, en visite à Saint-Pierre,
Deux de ses cardinaux marchent à ses côtés ;
L’un d’eux est son cousin, l’autre est le Chat Botté,
Ces deux-là sont vraiment des chercheurs de lumière.

La cloche les salue de sa voix familière,
Le Pape dit les mots du Bénédicité ;
Par la vue de la Huppe il est tout excité,
Il la voudrait choisir pour sa seule héritière.

Le Fils du Charpentier débouche une bouteille,
Il récite un sonnet dont chacun s’émerveille ;
La musique sacrée fait un boucan d’Enfer.

La Huppe a remplacé le Pape sur son trône,
Aux gens du peuple elle a donné des pièces jaunes
Frappées à l’effigie du Prince Lucifer.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 15 février 2024 à 12h09

La tour des moines
--------------------

C’est un étroit logis de pierre,
Maison de la Communauté ;
Nulle féminine beauté
Ne réside en cette tanière.

Au cellier sont des fûts de bière,
Nous aimons ça mieux que du thé ;
Heureux de boire et de chanter,
Nous sommes chercheurs de lumière.

Quand le chant du coq nous éveille,
Notre âme à nouveau s’émerveille ;
De saintes choses sont dans l’air.

Nous sourions à nos icônes
Qui sont une plaisante faune ;
Elles portent bonheur, c’est clair.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Νеrvаl : Lеs Éсrivаins

Hаrаuсоurt : Αu tеmps dеs féеs

Gаutiеr : Quеstiоns

Hеrеdiа : Lа Sоurсе

Jаmmеs : Ρrièrе pоur аimеr lа dоulеur

Соppéе : «С’еst vrаi, ј’аimе Ρаris d’unе аmitié mаlsаinе...»

Μаllеvillе : «Lе silеnсе régnаit sur lа tеrrе еt sur l’оndе...»

Dubоs : À Frоntоn : «Τоi qui, саpitаinе, оrаtеur...»

Lаmаrtinе : L’Αutоmnе

Βаudеlаirе : Μаdеmоisеllе Βistоuri

Ρаrnу : «D’un lоng sоmmеil, ј’аi gоûté lа dоuсеur...»

Εdmоnd Hаrаuсоurt

☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Lе Βut

Ρеllissоn-Fоntаniеr : «L’ехеmplе dе Gоdеаu...»

Αpоllinаirе : Lе Suiсidé

Νоuvеаu : Hуmnе

Αpоllinаirе : «Lе сhеmin qui mènе аuх étоilеs...»

Соrbièrе : Lе Ρоètе еt lа Сigаlе

Vоltаirе : «Si vоus vоulеz quе ј’аimе еnсоrе...»

Du Βеllау : «Τhiаrd, qui аs сhаngé еn plus grаvе éсriturе...»

Εlskаmp : «À présеnt с’еst lа nuit qui tоmbе...»

Rоllinаt : Lа Сhèvrе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «À lа Rеinе dеs Frаnçаis...» (Βеrtrаnd)

De Сосhоnfuсius sur «Sоus lе сristаl d’unе аrgеntеusе rivе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе- sur Sur l’Hélènе dе Gustаvе Μоrеаu (Lаfоrguе)

De Dаmе dе flаmmе sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

De Dаmе dе flаmmе sur «Hélаs ! vоiсi lе јоur quе mоn mаîtrе оn еntеrrе...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Lе Сhеmin dе sаblе (Siсаud)

De Sеzоr sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De KUΝG Lоuisе sur Villе dе Frаnсе (Régniеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе