Flaminio de Birague



 
Désespéré, chétif, du repos de ma vie,
Je chemine à grands pas au sentier douloureux
De l’Orque épouvantable, où le sort rigoureux
Avait dès le berceau ma jeunesse asservie.
 
Là l’horreur de la nuit sombrement obscurcie,
Et l’effroi pâlissant de l’Achéron ombreux,
Avec tous les tourments des Enfers ténébreux,
Puissent combler mon chef d’indomptable manie !
 
Ciel, pourquoi m’as-tu fait si tôt naître ici-bas
Pour souffrir mille maux pires que le trépas,
Et mourir sans mourir mille fois en une heure ?
 
Hélas ! apaise un peu ton injuste rigueur,
Ou bien, pour m’affranchir de ma triste langueur,
Fais que mourant soudain aussi ma peine meure !
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 7 février 2016 à 16h05


Joyeux primate
------------

Singe de Chine, aimant les plaisirs de la vie,
Tu n’es jamais astreint au labeur douloureux,
Ni ne dois dans tes choix te montrer rigoureux ;
Car ton âme jamais ne peut être asservie.

Au temps où l’existence est souvent obscurcie,
Tu savoures des fruits dans le bocage ombreux ;
Ton sommeil est exempt de songes ténébreux,
Ta personnalité ne s’est pas endurcie.

Quel plaisir, si j’étais ce primate ici-bas !
Éperdu de loisir, jusqu’au temps du trépas,
Combien je goûterais l’écoulement des heures ;

Mais non, je suis humain, j’apprécie la rigueur,
Je mérite ma joie au prix de ma langueur,
Il suffit seulement que mon espoir ne meure.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 2 novembre 2018 à 17h49

Singe du duc
----------------

Dans ce manoir, il a passé sa vie,
Sans être atteint d’aucun mal douloureux ;
Car il n’eut pas de maîtres rigoureux,
Il ne fut point une bête asservie.

Or, notre époque est assez obscurcie,
Et rien n’y vaut un vieux manoir ombreux ;
Nul n’y subit de songes ténébreux,
Les destinées n’y sont pas endurcies.

Qu’il est heureux, ce primate, ici-bas !
Il ne craint pas le jour de son trépas,
Ayant toujours bien employé ses heures ;

Et même moi, qui aime la rigueur,
Je voudrais vivre en pareille langueur,
Et que ma poésie jamais  ne meure.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 30 avril 2024 à 10h41

Chétif insecte
----------

Je suis léger, mais plein de vie,
Goûtant des repas savoureux ;
J’évite les choix douloureux,
J’agis au gré de mes envies.

Mon amoureuse m’apprécie
Plus que ses prétendants nombreux ;
Elle me nomme « ténébreux »,
Et d’être là me remercie.

Marchant à deux vers le trépas,
Nous ne nous en tourmentons pas ;
Chaque chose vient à son heure.

J’ai perdu mes dons de dragueur
Mais je suis toujours un blagueur ;
Le reste compte pour du beurre.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rаmuz : Lе Ρауs

Rоllinаt : Lе Сhаt

Соrbièrе : Rоndеl

Jаrrу : Μinérаl

Βоukау : Rеgrеts à Νinоn

Αpоllinаirе : «Εt tоi mоn сœur pоurquоi bаts-tu ?...»

Αpоllinаirе : Lа Grеnоuillèrе

Villiеrs dе L’Ιslе-Αdаm : Αu bоrd dе lа mеr

Αpоllinаirе : Lа Grеnоuillèrе

Νеrvаl : Lеs Éсrivаins

☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Сrоquis

Rаmuz : Lе Ρауs

Jаrrу : Sаint-Βriеuс dеs Сhоuх

Lаfоrguе : Stupеur

Сrоs : Lе Βut

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Jе vоudrаis biеn êtrе vеnt quеlquеfоis...» (Durаnt dе lа Βеrgеriе)

De Сосhоnfuсius sur Lа Vаguе еt lа Сlосhе (Соppéе)

De Сосhоnfuсius sur Сhоsеs fаtаlеs (Rоdеnbасh)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Сurаrе- sur «Τu еs sеulе mоn сœur, mоn sаng еt mа Déеssе...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz