Aristide Bruant


À la Villette


 
Il n’avait pas encor’ vingt ans,
I’ connaissait pas ses parents,
On l’app’lait Toto Laripette,
          À la Villette.
 
Il était un peu sans façon,
Mais c’était un joli garçon :
C’était l’pus beau, c’était l’pus chouette,
          À la Villette.
 
Il était pas c’qu’y a d’mieux d’mis,
Il avait pas des beaux habits,
I’ s’ rattrappait su’ sa casquette,
          À la Villette.
 
Il avait deux p’tits yeux d’souris,
Il avait deux p’tits favoris,
Surmontés d’eun’ fin’ rouflaquette,
          À la Villette.
 
Yen avait pas deux comm’ lui pour
Vous parler d’sentiment, d’amour ;
Yavait qu’lui pour vous fair’ risette,
          À la Villette.
 
Il avait un gros chien d’bouvier
Qu’avait eun’ gross’ gueul’ de terrier,
On peut pas avoir eun’ levrette,
          À la Villette.
 
Quand i’ m’avait foutu des coups,
I’ m’demandait pardon, à g’noux,
I m’app’lait sa p’tit’ gigolette,
          À la Villette.
 
De son métier i’ faisait rien,
Dans l’jour i’ baladait son chien,
La nuit i’ rinçait la cuvette,
          À la Villette.
 
I’ f’sait l’ lit qu’i’ défaisait pas,
Mais l’soir, quand je r’tirais mon bas,
C’était lui qui comptait la galette,
          À la Villette.
 
Quéqu’ fois, quand j’ faisais les boul’vards,
I’ dégringolait les pochards
Avec le p’tit homme à Toinette,
          À la Villette.
 
I’ m’aimait autant que j’ l’aimais,
Nous nous aurions quitté jamais
Si la police était pas faite,
          À la Villette.
 
Y a des nuits oùsque les sergots
Les ramass’nt, comme des escargots,
D’la ru’ d’ Flande à la Chopinette,
          À la Villette.
 
Qu’on l’prenn’ grand ou p’tit, rouge ou brun,
On peut pas en conserver un :
I’ s’en vont tous à la Roquette
          À la Villette.
 
La dernièr’ fois que je l’ai vu,
Il avait l’ torse à moitié nu,
Et le cou pris dans la lunette,
          À la Roquette.
 

Dans la rue

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 17 octobre 2014 à 11h22

Sur la Montagne
--------------------

Je m’souviens, quand j’avais vingt ans,
Je n’vivais plus chez mes parents,
Et je buvais du bon champagne,
Sur la Montagne.

Nous étions des gens sans façons,
Douze filles, deux cents garçons,
Pour nous ça n’était pas le bagne,
Sur la Montagne.

Nous avions des brod’quins mili,
Un beau chapeau, des beaux habits
Et puis des tenues de campagne
Sur la Montagne.

À présent qu’on fait des métiers,
On fait l’rêve, chaqu’nuit, volontiers,
Q’on r’trourne en c’pays de Cocagne,
Sur la Montagne.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rеvеrdу : Stоp

Viviеn : «Ô fоrmе quе lеs mаins...»

Τоulеt : Sur lа Hаltе dе сhаssе dе Vаn Lоо.

Μаrоt : Dе sоi-mêmе

Rоnsаrd : «Yеuх, qui vеrsеz еn l’âmе, аinsi quе dеuх Ρlаnètеs...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Ρеllеrin : «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...»

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Εх imо

*** : «Μа bеrgèrе Νоn légèrе...»

Rоllinаt : À l’inассеssiblе

Ρоpеlin : Lеs Сеrisеs

Сrоs : Vеrtigе

Αpоllinаirе : «Τu tе sоuviеns, Rоussеаu, du pауsаgе аstèquе...»

Vеrlаinе : «Lе sоlеil, mоins аrdеnt, luit сlаir аu сiеl mоins dеnsе...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Cоmmеntaires récеnts

De Сurаrе- sur Sоnnеt à Sir Βоb (Соrbièrе)

De Jаdis sur «Μа Dаmе nе m’а pаs vеndu...» (Μаrоt)

De Jаdis sur Lа Géаntе (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Qui а vu quеlquеfоis un grаnd сhênе аsséсhé...» (Du Βеllау)

De Jаdis sur Αu bоrd dе l’еаu (Sullу Ρrudhоmmе)

De Сосhоnfuсius sur «Vаguе еt nоуéе аu fоnd du brоuillаrd hiémаl...» (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt mаdrigаl (Сrоs)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Lézаrd (Βruаnt)

De Dаmе Sаlаmаndrе sur «J’аi pоur mаîtrеssе unе étrаngе Gоrgоnе...» (Rоnsаrd)

De Jеаn-Ρаul ΙΙΙ sur «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...» (Ρеllеrin)

De јеаn-pаul sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Сhristiаn sur Lа dеrnièrе rоndе (Frаnс-Νоhаin)

De Βirgittе sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

De Μаrсеlinе sur À mа bеllе lесtriсе (Βоuilhеt)

De Snоwmаn sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе