Francis Carco

La Bohème et mon cœur, 1929


Plainte



Un jour blême, un jour sale et la bise qui fouette
Les volets. Quelquefois un cri dur de mouette
Ou le bruit de la mer, ou la porte qui bat.
Voici l’automne avec la pluie et son ciel bas.
L’embrun flotte, noyant l’horizon maritime.
Tout est gâché, tout est perdu... chagrins intimes...
J’entends siffler le vent dans les hauts peupliers,
Je vois passer des gens frileux, mornes, pliés
Dans des foulards... Puis le jour meurt, ma lampe brûle
Et la nuit envahit tout le noir crépuscule.
 

©  

Commentaire (s)
Déposé par Christian le 27 mai 2014 à 14h57

Casser sans se presser des oeufs qu’un mixeur fouette
oeufs de poule oeufs de l’oie ou le mieux oeufs de mouette
on ne fait d’omelette si d’eux on ne bat
Faire monter ainsi ce qui était trop bas
Saupoudrer de sel fin d’extraction maritime
supérieur au sel gros de saveur moins intime
puis charger en lardons de porc de peuplier
ou de moquette sans à règle être plié
Enfin dans un réchaud pendant qu’un feu y brûle
faire cuire à peu près le temps d’un crépuscule

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Myrrha-El le 7 novembre 2014 à 13h15

Un chemin cahoteux et le cocher qui fouette
Son cheval. Dans le ciel un corbeau, une mouette
Ou peut-être un pigeon, un sterne qu’on abat.
Un goéland s’écrie: " Mieux vaut faire profil bas,
Envolons nous bien loin de ce port maritime,
Allons nous réfugier chez nos amis intimes
Qui sifflotent gaiement en haut des peupliers;
Renonçons aux morues, aux flétans oubliés
Sur les étals." Pendant ce temps le cheval brûle
D’arriver à la ferme avant le crépuscule...

Myrrha-El

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 20 octobre 2019 à 14h58


Un jour, je rêvassais, nébuleux, sous la couette,
Suçant quelques débris poudreux de cacahouètes,
Affalé comme Job sur son morne grabat :
A vrai dire, c’était lendemain de nouba,
Et d’un mal aux cheveux têtu j’étais victime.
Or voici que soudain, un souci légitime
Me saisit au moment crucial de m’habiller :
Voilà-t-y pas, crénom, que j’avais oublié,
M’aperçus-je, horrifié, consterné, incrédule,
Où donc j’avais parqué mon fichu véhicule !

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Li-tаï-pé

Dеubеl : Détrеssе

Viviеn : Dеvаnt lе соuсhаnt

Viviеn : Lа Соnquе

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βrulé : «Ρоur mаl tеmps ni pоur gеléе...»

Dеsсhаmps : «Jе dеviеns соurbеs еt bоssu...»

Αndré Sаlmоn

Μас Οrlаn : Lе Μаnègе d’аérоplаnеs

Dеsсhаmps : Ρlаintеs d’аmоurеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Dеrèmе : «À quоi bоn tе сhеrсhеr, glоirе, viеillе étiquеttе !...»

Βirаguе : «Grоttеs, Саvеrnеs, Ρrés, Τеrtrеs, Fоrêts, Rivаgеs...»

Νаvаrrе : «J’аimе unе аmiе еntièrеmеnt pаrfаitе...»

Соppéе : Désir dе glоirе

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

*** : Dаns lеs fоrtifs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Stèlе аu désir (Sеgаlеn)

De Jаdis sur Lа Сigаlе (Βеllеаu)

De Сосhоnfuсius sur Lе Viеuх Ρоnt (Rоllinаt)

De Jаdis sur Sur lеs Vеnts (Drеlinсоurt)

De Сосhоnfuсius sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

De Jаdis sur Épitаphе dе mаdеmоisеllе dе Соntу, Μаriе dе Βоurbоn (Μаlhеrbе)

De Duguinе sur Αmstеrdаm (Jаmmеs)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Суоrаnе- sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur Lе Ρоètе соntumасе (Соrbièrе)

De Μаgélаnt sur Αiguillеs dе саdrаn (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Vinсеnt sur Lе Μоrt јоуеuх (Βаudеlаirе)

De Simоn Hоаrаu sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur L’Éсоlе buissоnnièrе (Durосhеr)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Сhаpеllе dе lа mоrtе (Νеlligаn)

De Сurаrе- sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Τutus ΙΙ bis sur Vénus Αnаdуоmènе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе