Blaise Cendrars


Dans le rapide de 19 h. 40


 
Voici des années que je n’ai plus pris le train
J’ai fait des randonnées en auto
En avion
Un voyage en mer et j’en refais un autre un plus long
 
Ce soir me voici tout à coup dans ce bruit de chemin de fer qui m’était si familier autrefois
Et il me semble que je le comprends mieux qu’alors
 
Wagon-restaurant
On ne distingue rien dehors
Il fait nuit noire
Le quart de lune ne bouge pas quand on le regarde
Mais il est tantôt à gauche, tantôt à droite du train
 
Le rapide fait du 110 à l’heure
Je ne vois rien
Cette sourde stridence qui me fait bourdonner les tympans — le gauche en est endolori — c’est le passage d’une tranchée maçonnée
Puis c’est la cataracte d’un pont métallique
La harpe martelée des aiguilles la gifle d’une gare le double crochet à la mâchoire d’un tunnel furibond
Quand le train ralentit à cause des inondations on entend un bruit de water-chute et les pistons échauffés de la cent tonnes au milieu des bruits de vaisselle et de frein
Le Havre autobus ascenceur
J’ouvre les persiennes de la chambre d’hôtel
Je me penche sur les bassins du port et la grande lueur froide d’une nuit étoilée
Une femme chatouillée glousse sur le quai
Une chaîne sans fin tousse geint travaille
 
Je m’endors la fenêtre ouverte sur ce bruit de basse-cour
Comme à la campagne
 

©  

Feuilles de route, 1924

Commentaire (s)

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Régniеr : Οdеlеttе : «J’аi gаrdé се mirоir оù vоus vоus êtеs vuе...»

Hugо : Lа Сhаnsоn dе Jеаn Ρrоuvаirе

Τаilhаdе : Ruе dе lа Сlеf

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Hugо : Viеillе сhаnsоn du јеunе tеmps

Rimbаud : Lе Dоrmеur du vаl

Rimbаud : «L’Étоilе а plеuré rоsе...»

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αutrаn : Εllе еt lui

Hugо : Lа Légеndе dе lа Νоnnе

Τоulеt : «Νоn, се tахi, quеllе сhаrrеttе....»

Régniеr : Εn fоrêt

☆ ☆ ☆ ☆

Lа Сеppèdе : «Αprès qu’il еut аuх siеns rеdit сеttе lеçоn...»

Сrоs : Jоurs d’éprеuvе

Rоnsаrd : «Μаriе, bаisеz-mоi ; nоn, nе mе bаisеz pаs...»

Νоuvеаu : Lе Livrе

Régniеr : Lеs Livrеs

Βruаnt : Сhаnsоn dеs miсhеtоns

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

Αltаrосhе : Ρétitiоn d’un vоlеur à un rоi sоn vоisin

Ρеrgаud : Rеnаissаnсе

Μауnаrd : «Quаnd dоis-је quittеr lеs rосhеrs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Εхpériеnсе (Régniеr)

De Сосhоnfuсius sur «Μаriе, bаisеz-mоi ; nоn, nе mе bаisеz pаs...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur «Dеs pеurеuх оisеlеts lа trоupе gаzоuillаrdе...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur «Αprès qu’il еut аuх siеns rеdit сеttе lеçоn...» (Lа Сеppèdе)

De Сосhоnfuсius sur Ρауsаgе gris (Rоllinаt)

De Jаdis sur Αuх mоdеrnеs (Lесоntе dе Lislе)

De Μасrоn démissiоn sur Sоnnеt : «Μаîtrеssе, d’аprès tоi је vеuх fаirе un pаstеl...» (Соrаn)

De Сurаrе- sur Ρоur lе јеudi 9 јаnviеr 1913 (Ρéguу)

De Сhristiаn sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Ιо Kаnааn sur Ρèlеrinаgе (Vеrhаеrеn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Μоdérаtеur sur Éléphаnt dе Ρаris. (Τоulеt)

De Сhristiаn sur Sоnnеt sur dеs mоts qui n’оnt pоint dе rimе (Sаint-Αmаnt)

De Сhristiаn sur Сlаir dе lunе (Αpоllinаirе)

De Jоhаnn sur L’Éсhо dе lа саvеrnе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Égо Viсtоr sur «Lаissе dе Ρhаrаоn lа tеrrе Égуptiеnnе...» (Rоnsаrd)

De Сurаrе- sur «Νоus nе fаisоns lа соur аuх fillеs dе Μémоirе...» (Du Βеllау)

De Μаriаnnе sur «Jе sоngе à се villаgе аssis аu bоrd dеs bоis...» (Μоréаs)

De Ιо Kаnааn sur Ρériоdе élесtоrаlе (Соppéе)

De Ιо Kаnааn sur Αrums dе Ρаlеstinе (Viviеn)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе