François Coppée

Le Cahier rouge, 1892


Au bord de la Marne


 

À Gabriel Marc.


C’est régate à Joinville. On tire le pétard.
Les cinq canots, deux en avant, trois en retard,
Partent, et de soleil la rivière est criblée.
Sur la berge, là-bas, la foule est assemblée,
Et la gendarmerie est en pantalon blanc.
— Et l’on prévoit, ce soir, les rameurs s’attablant
Au cabaret, les chants des joyeuses équipes,
Les nocturnes bosquets constellés par les pipes,
Et les papillons noirs qui, dans l’air échauffé,
Se brûlent au cognac flambant sur le café.
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucus le 15 septembre 2016 à 17h17

Trois danseuses
---------------------

Au jour du saint patron, sous l’assaut des pétards,
Le spectacle de rue commence sans retard ;
Du vacarme ne sont les danseuses troublées,
Je les vois gambader face à  notre assemblée.

Le maire du village est en pantalon blanc,
Il trinque avec plusieurs citoyens s’attablant
Au cabaret, formant une joyeuse équipe,
Note édile est heureux parmi ces braves types,

Car même ceux qui sont par la fête échauffés
Finissent leur boisson, quand ferme ce café  :
Et c’est le lent départ des foules paresseuses ;
Au vestiaire, on entend le rire des danseuses.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Соrbièrе : Ρаris

Сrоs : Lа Viе idéаlе

Vеrlаinе : «Âmе, tе sоuviеnt-il, аu fоnd du pаrаdis...»

Τоulеt : «Dаns lа ruе-dеs-Dеuх-Déсаdis...»

Du Βеllау : «Βаïf, qui, соmmе mоi, prоuvеs l’аdvеrsité...»

Gilkin : Stеrсоrаirеs

Τаrdiеu : J’аi trоp pеnsé

Νоаillеs : «Τ’аimеr. Εt quаnd lе јоur timidе vа rеnаîtrе...»

Νоаillеs : Lа Сité nаtаlе

Νоаillеs : Lе Βаisеr

☆ ☆ ☆ ☆

Sullу Ρrudhоmmе : «À vingt аns оn а l’œil diffiсilе еt très fiеr...»

Сосtеаu : Βаttеriе

Αrvеrs : Sоnnеt à mоn аmi R...

Сrоs : Sоuvеnir d’аvril

Hugо : «Vа-t’еn, mе dit lа bisе...»

Klingsоr : Lе Μеrlе

Sсudérу : Sur un Οrаgе

Rасinе : À lа lоuаngе dе lа Сhаrité

Οrléаns : «Fiеz-vоus-у...»

Εlskаmp : Εt Μаriе lit un évаngilе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur À Gustаvе Lеrоugе (Vеrlаinе)

De Сосhоnfuсius sur «À vingt аns оn а l’œil diffiсilе еt très fiеr...» (Sullу Ρrudhоmmе)

De Сосhоnfuсius sur «Sur un trоttоir désеrt du fаubоurg Sаint-Gеrmаin...» (Соppéе)

De Сhristiаn sur Sur lе présеnt d’un vаsе dе сristаl (Βеrtаut)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Ρуbrас (Lоuÿs)

De piсh24 sur [Épitаphе] (Villоn)

De XRumеrΤеst sur L’Éсuуèrе (Frаnс-Νоhаin)

De piсh24 sur Quаtrаin (Villоn)

De Сhаrlеs Βаudеlаirе sur Βаllаdе [dеs dаmеs du tеmps јаdis] (Villоn)

De piсh24 sur À Viсtоr Hugо (Νеrvаl)

De Сосhоnfсius sur Сirсé (Μénаrd)

De Сосhоnfuсus sur Rоsе blаnсhе (Βruаnt)

De Jеаn Gоudеzki sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Féliх Αrvеrs sur Sоnnеt d’Αrt Vеrt (Gоudеzki)

De Jеаn Dоnаti sur Jе pеnsе à Jеаn-Jасquеs (Jаmmеs)

De Xiао Βоb sur «Jе сhаntаis сеs Sоnnеts, аmоurеuх d’unе Hélènе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоfuсius sur «J’аllаis sеul rеmâсhаnt mеs аngоissеs pаsséеs...» (Lа Βоétiе)

De Viсkу sur Τristаn Klingsоr

De Сосhоnfuсus sur Diеs Ιræ (Lесоntе dе Lislе)

De Сhristiаn sur «L’оrguеil dеs lоurds аnnеаuх...» (Viviеn)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Ρеtit pоèmе érоtiquе (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе