Charles Coran

in Le Parnasse Contemporain II


Dans l’herbe


 
Par un bienfait des destinées,
D’accord avec ma grand-maman,
J’ai vécu mes jeunes années
Sur le pâtis de l’Isle-Adam.
 
J’ai poussé dans de l’herbe folle,
Comme un modeste liseron.
Je gaminais, après l’école,
Avec le trèfle et le mouron.
 
Quand je partis pour le collège,
Les moindres brins, mes chers amis,
Semblaient me plaindre. Où donc allais-je ?
Où le gazon n’est guère admis.
 
Depuis lors j’ai couru le monde,
J’ai rendu mon sort orageux.
Ah ! que ma course vagabonde
M’a conduit loin des premiers jeux !
 
Après quarante ans de tumulte,
Rassasié d’heur et malheur,
Je renais doucement au culte
Des pâtis dont l’herbe est en fleur.
 
Dès qu’un regret me décourage,
Mon ennui prend la clef des champs ;
Je m’en vais dans un pâturage
Retrouver mes premiers penchants.
 
Je m’étends parmi les fleurettes ;
Les petits bouquets tout joyeux
Dressent leurs pompons, leurs aigrettes,
Pour me regarder dans les yeux.
 
Ces bonnes gens de l’humble flore
Semblent m’appeler par mon nom ;
Car chacun se souvient encore
De m’avoir eu pour compagnon.
 
Camarades de mon enfance,
Ô vous qui me reconnaissez !
Brins d’herbe, prenez ma défense
Contre l’ennui des jours passés.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfuciu le 27 juin 2016 à 15h20


Nef des martins-pêcheurs
-------------------------------


Satisfaits de leur destinée
(Car ils ne sont pas regardants),
Ils voguent depuis des années
Nos oiseaux, sur l"arche d’Adam.

Leur nid tapissé d’herbe folle
A la senteur du liseron.
Quand leurs enfants sont à  l’école,
Ils leur préparent du mouron.

Leurs enfants, s’ils sont au collège,
Vont déjeuner chez des amis
Ou des cousins. Comment le sais-je ?
C’est le pluvian qui me l’a dit.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Rеpоs еn Égуptе (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur Lа Τеndrеssе (Gérаrd)

De Сосhоnfuсius sur Lе Viеuх Ρоnt (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе