Charles Coran

Les poëtes français, 1863


Une flamme


 
Chasseurs pris par la nuit, chasseurs lourds de gibier,
Nous rentrons au pays par un même sentier.
        — Mais là-bas quelle flamme brille !...
 
L’un de nous, fermier, dit : « Au sommet du coteau,
C’est Lucas, le berger, gardien de mon troupeau,
        Dont le feu de sarment pétille. »
 
Un marguillier répond : « Voisin, sans vous fâcher,
C’est la lune qui frappe, au faîte du clocher,
        Notre coq perché sur l’aiguille. »
 
Le maire de l’endroit poursuit : « C’est un brûlot ;
C’est un brandon d’émeute, un signal de complot.
        Çà, gendarmes, qu’on les fusille ! »
 
« Erreur, mes bons Messieurs, reprend un magister ;
Regardez-le marcher ; c’est le grand Jupiter :
        L’astre errant à vos yeux scintille. »
 
Moi, tout bas, à mon cœur j’ai dit : « C’est un flambeau ;
C’est la cire qui brûle au balcon du château,
        Dans les mains de la jeune fille. »
 
Le nocturne fanal, complice de l’amour,
Annonce au gai chasseur qu’on l’attend au retour,
        Minuit sonnant, près de la grille.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 20 janvier 2023 à 11h49

Une flamme
---------

Un fauve en travers du sentier,
Porteur d’une flamme qui brille ;
Lui, qui n’a rien d’un joyeux drille,
Est un prédateur sans pitié.

Il ne fera pas de quartier,
Pas même à des petites filles ;
Il désolera les familles
Dans ces parages forestiers.

Bergers, gardez bien vos troupeaux,
Sinon le monstre aura leur peau ;
De massacrer, ça l’émoustille.

De ses proies restent des lambeaux
Qu’il offre à ses amis corbeaux ;
Leur ventre plein, ils s’éparpillent.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 20 janvier 2023 à 18h20

*  *
---

Mais un monde sans flamme
Te refroidirait l’âme.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Thunderbird le 21 janvier 2023 à 17h31

*   *   *
------

Dans un coin du site,
Les citations coraniques
Nous font bien marrer.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 26 mai 2023 à 11h19

Planète Fivandra
--------------------

Ici, pas le moindre sentier,
Pas la moindre flamme qui brille ;
Aucun insecte ne sautille
En nul endroit, ça fait pitié.

Ici, nul fils de charpentier,
Ici pas de Sainte Famille ;
Pas de bestioles qui fourmillent,
Pas d’amour et pas d’amitié.

Tu n’y verras aucun troupeau,
Ni nul endroit pour boire un pot ;
Non plus de femmes ni de filles.

Tu n’entendras aucun corbeau ;
Un tel endroit n’a rien de beau,
Dès que je peux, je décanille.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 3 décembre 2023 à 11h47

Saint Tryphon
----------

Je parle au fils du charpentier,
C’est un ami de ma famille ;
Il plaisante, ce joyeux drille,
Il pourrait en faire un métier.

Il badine avec ma moitié
Qui d’un légionnaire est la fille ;
Nous buvons de la camomille
Et mangeons les fruits du dattier.

Puis il retourne à son troupeau,
D’apôtres, grands buveurs de pots
Chez la tavernière gentille.

Quand il sortira du tombeau,
L’augure dit qu’il fera beau ;
Des prisons s’ouvriront les grilles.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rаmuz : Lе Ρауs

Rоllinаt : Lе Сhаt

Соrbièrе : Rоndеl

Jаrrу : Μinérаl

Βоukау : Rеgrеts à Νinоn

Αpоllinаirе : «Εt tоi mоn сœur pоurquоi bаts-tu ?...»

Αpоllinаirе : Lа Grеnоuillèrе

Villiеrs dе L’Ιslе-Αdаm : Αu bоrd dе lа mеr

Αpоllinаirе : Lа Grеnоuillèrе

Νеrvаl : Lеs Éсrivаins

☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Сrоquis

Rаmuz : Lе Ρауs

Jаrrу : Sаint-Βriеuс dеs Сhоuх

Lаfоrguе : Stupеur

Сrоs : Lе Βut

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lа Vаguе еt lа Сlосhе (Соppéе)

De Сосhоnfuсius sur Сhоsеs fаtаlеs (Rоdеnbасh)

De Сосhоnfuсius sur «Si tu vеuх vivrе еn Соur, Dilliеrs, sоuviеnnе-tоi...» (Du Βеllау)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Сurаrе- sur «Τu еs sеulе mоn сœur, mоn sаng еt mа Déеssе...» (Rоnsаrd)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Jаdis sur À l’еnvеrs (Sеgаlеn)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Jаdis sur Lа Сhèvrе (Rоllinаt)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De Dаmе dе flаmmе sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Jаdis sur «Lе Sоlеil l’аutrе јоur sе mit еntrе nоus dеuх...» (Rоnsаrd)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

De Rоzès sur Μédесins (Siсаud)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе