Tristan Corbière

Les Amours jaunes, 1873


Femme


 
                                        La Bête féroce
 
Lui — cet être faussé, mal aimé, mal souffert,
Mal haï — mauvais livre... et pire : il m’intéresse. —
S’il est vide après tout... Oh mon dieu, je le laisse,
        Comme un roman pauvre — entr’ouvert.
 
Cet homme est laid... — Et moi, ne suis-je donc pas belle,
        Et belle encore pour nous deux ! —
En suis-je donc enfin aux rêves de pucelle ?...
        — Je suis reine : Qu’il soit lépreux !
 
Où vais-je — femme ! — Après... suis-je donc pas légère
        Pour me relever d’un faux pas !
Est-ce donc Lui que j’aime ! — Eh non ! c’est son mystère...
        Celui que peut-être Il n’a pas.
 
Plus Il m’évite, et plus et plus Il me poursuit...
        Nous verrons ce dédain suprême.
Il est rare à croquer, celui-là qui me fuit !...
        Il me fuit — Eh bien non !... Pas même.
 
... Aurais-je ri pourtant ! si, comme un galant homme,
        Il avait allumé ses feux...
Comme Ève — femme aussi — qui n’aimait pas la Pomme,
        Je ne l’aime pas — et j’en veux ! —
 
C’est innocent. — Et lui ?... Si l’arme était chargée...
        — Et moi, j’aime les vilains jeux !
Et... l’on sait amuser, avec une dragée
        Haute, un animal ombrageux.
 
De quel droit ce regard, ce mauvais œil qui touche :
        Monsieur poserait le fatal ?
Je suis myope, il est vrai... Peut-être qu’il est louche ;
        Je l’ai vu si peu — mais si mal. —
 
... Et si je le laissais se draper en quenouille,
        Seul dans sa honteuse fierté !...
— Non. Je sens me ronger, comme ronge la rouille,
        Mon orgueil malade, irrité.
 
Allons donc ! c’est écrit — n’est-ce pas — dans ma tête,
        En pattes-de-mouche d’enfer ;
Écrit, sur cette page où — là — ma main s’arrête.
        — Main de femme et plume de fer. —
 
Oui ! — Baiser de Judas — Lui cracher à la bouche
        Cet amour ! — Il l’a mérité —
Lui dont la triste image est debout sur ma couche,
        Implacable de volupté.
 
Oh oui : coller ma langue à l’inerte sourire
        Qu’il porte là comme un faux pli !
Songe creux et malsain, repoussant... qui m’attire !
        . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 
        — Une nuit blanche.... un jour sali...
 

                                                       
* * *

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Fоrt : Lе Dit du pаuvrе viеuх

Lесоntе dе Lislе : Lа Τristеssе du Diаblе

Sаint-Ρоl-Rоuх

Соppéе : Flеurs impurеs

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Νоuvеаu : Sоnnеt dе lа lаnguе

Сlаudеl : Τénèbrеs

Viаu : «D’un sоmmеil plus trаnquillе à mеs Αmоurs rêvаnt...»

Rоllinаt : Lа Βibliоthèquе

Rоllinаt : Lа Βibliоthèquе

☆ ☆ ☆ ☆

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Lоuÿs : Lа Fеmmе qui dаnsе

Spirе : Αh ! ј’аimеrаis аimеr, dаns се frоid еnivrаnt,

Lоrrаin : L’Étаng mоrt

Lоuÿs : L’Εnfоurсhеmеnt

Соppéе : «J’éсris près dе lа lаmpе. Ιl fаit bоn. Riеn nе bоugе...»

Νоuvеаu : Fêtеs gаlаntеs

Lоrrаin : Lе Jеunе Hоmmе еt lа Μоrt

Sсаrrоn : Сhаnsоn à bоirе

Μеndès : Lе Rоssignоl

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...» (Μаgnу)

De Сосhоnfuсius sur «Lаs ! је nе vеrrаi plus сеs sоlеils grасiеuх...» (Dеspоrtеs)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt du Gigоt (Ρоnсhоn)

De Rilkе Rаinеr Μаriа sur J’éсris (Νоаillеs)

De Jеаn-Βаptistе sur Épitаphе d’un сhаt (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur «D’un sоmmеil plus trаnquillе à mеs Αmоurs rêvаnt...» (Viаu)

De Vinсеnt sur «Τаnt quе mеs уеuх pоurrоnt lаrmеs épаndrе...» (Lаbé)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur «Lе mаl еst grаnd, lе rеmèdе еst si brеf...» (Rоnsаrd)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Сlаudе Gаrniеr

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αpоllinаirе

De Lа fоuinе sur «J’аimе lа sоlitudе еt mе rеnds sоlitаirе...» (Νеrvèzе)

De ΙsisΜusе sur Соuplеs prédеstinés (Νоuvеаu)

De Lа fоuinе sur Ρâlе sоlеil d’hivеr (Lаfоrguе)

De piсh24 sur Μуrthо (Νеrvаl)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Unе flеur pаssаgèrе, unе vаinе pеinturе...» (Gоmbаud)

De gеpеttоz sur Αutоmnе (Αpоllinаirе)

De piсh24 sur Sеnsаtiоn (Rimbаud)

De piсh24 sur Lе Gоût dеs lаrmеs (Rоllinаt)

De Gоrdеаuх sur Ρsеudо-sоnnеt quе lеs аmаtеurs dе plаisаntеriе fасilе (Fоurеst)

De Сhristiаn sur «Quiсоnquе, mоn Βаillеul, fаit lоnguеmеnt séјоur...» (Du Βеllау)

De ΟUSSΕΝΙ sur «Étrаngеr, је sеns bоn...» (Τоulеt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе