Tristan Corbière

Les Amours jaunes, 1873


Grand Opéra


 

             
Ier Acte (Vêpres).


 
Dors sous le tabernacle, ô Figure de cire !
        Triple Châsse vierge et martyre,
        Derrière un verre, sous le plomb,
Et dans les siècles des siècles... ... Comme c’est long !
 
Portes-tu ton cœur d’or sur ta robe lamée,
Ton âme veille-t-elle en la lampe allumée ?...
 
                Elle est éteinte
                Cette huile sainte...
                Il est éteint
                Le sacristain !...
 
L’orgue sacré, ses flots et ses bruits de rafale
Sous les voûtes, font-ils frissonner ton front pâle ?...
 
Dans ton éternité sais-tu la barbarie
De mon orgue infernal, orgue de Barbarie ?
 
Du prêtre, sous l’autel, n’ouïs-tu pas les pas
Et le mot qu’à l’Hostie il murmure tout bas ?...
 
— Eh bien ! moi j’attendrai que sur ton oreiller,
La trompette de Dieu vienne te réveiller !
 
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Châsse, ne sais-tu pas qu’en passant ta chapelle,
        De par le Pape, tout fidèle,
Évêque, publicain ou lépreux, a le droit
De t’entr’ouvrir sa plaie et d’en toucher ton doigt ?...
        À Saint-Jacques de Compostelle
J’en ai bien fait autant pour un bout de chandelle.
 
À ce prix-là je dois baiser la blanche hostie
Qui scelle, sur ta bouche en or, ta chasteté
        Close en odeur de sainteté
        . . . . . . . . . . . . . . . . . .
        Cordieu ! Madame est donc sortie ?...
 
 
 
 

             
IIe Acte (Sabbat).


 
        Je suis un bon ange, ô bel Ange !
        Pour te couvrir, doux gardien...
        La terre maudite me tient.
        Ma plume a trempé dans la fange...
 
        Hâ ! je ne bats plus que d’une aile !...
        Prions... l’esprit du Diable est prompt...
        — Ah ! si j’étais lui, de quel bond
        Je serais sur toi, la Donzelle !
 
        ... Ma blanche couronne à ma tête
        Déjà s’effeuille ; la tempête
        Dans mes mains a brisé mon lys...
 
        — Par Belzébuth ! contre la borne
        Je viens de me rompre la corne !
        . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
        Comme les trucs sont démolis !
 
 
 
 

             
IIIe Acte (Sereno).


 
  Holà !... je vois poindre un fanal oblique
      — Flamberge au vent, joli Muguet !
      Sangre Dios ! rossons le guet !...
 
      Un bonhomme mélancolique
Chante : — Bonsoir Señor, Señor Caballero,
      Sereno... — Sereno toi-même !
      — Minuit : second jour de carême,
      Prêtez-moi donc un cigaro...
 
      Gracia ! La Vierge vous garde !
— La Vierge ?... grand merci, vieux ! Je sens la moutarde !...
— Par Saint-Joseph ! Señor, que faites-vous ici ? —
      — Mais... pas grand’chose et toi, merci.
 
— C’est pour votre plaisir ?... — Je damne les alcades
      De Tolose au Guadalété !
— Il est un violon, là-bas sous les arcades...
      — Ça : n’as-tu jamais arrêté
      Musset... musset pour sérénade ?
 
      — Santos !... non, sur la promenade,
      Je n’ai jamais vu de mussets...
      — Son page était en embuscade...
— Ah Carambah ! Monsieur est un señor Français
      Qui vient nous la faire à l’aubade ?...
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Dubus : Ρаntоum : «À l’аbri dеs ridеаuх...»

Μilоsz : Τоus lеs Μоrts sоnt ivrеs...

Swаrth : Lеs Αrtistеs

Rоllinаt : Lа Jumеnt Zizi

Αrvеrs : «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...»

Dоnnау : Lаmеntо du trоmpé

Ρоpеlin : Viеuх mаrin, viеil аrtistе

Ρоpеlin : Viеuх mаrin, viеil аrtistе

Ρеllеrin : Lа grоssе dаmе сhаntе...

Βаudеlаirе : Lе Соuсhеr du Sоlеil rоmаntiquе

☆ ☆ ☆ ☆

Hеrоld : Lа Саthédrаlе

Rоllinаt : L’Étоilе du fоu

Lа Villе dе Μirmоnt : «Νоvеmbrеs pluviеuх, tristеs аu bоrd dеs flеuvеs...»

Hеrоld : Lа Саthédrаlе

Vаuсаirе : «Hоrs lа dоulеur, l’аmоur nе dоnnе pаs grаnd-сhоsе...»

Swаrth : Αu lесtеur

Suаrès : Μеssаgе dе Ρâris

Lа Βоétiе : «Се јоurd’hui, du sоlеil lа сhаlеur аltéréе...»

Rоllinаt : Lе Τunnеl

Ρiсаrd : Lе Τrоublе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Qu’hеurеuх tu еs, Βаïf, hеurеuх, еt plus qu’hеurеuх...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur «Viсtоriеusеmеnt fui lе suiсidе bеаu...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur «J’аvаis lоngtеmps еrré pаr lеs sоmbrеs désеrts...» (Hаbеrt)

De Сliеnt sur Sоnnеt du huit févriеr 1915 (Αpоllinаirе)

De Fоurmi sur Lе Τunnеl (Rоllinаt)

De Julеs dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Jеаn dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Αlаntе-Limа sur «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...» (Ρrivаt d'Αnglеmоnt)

De Νаrсissе Hérоn sur «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...» (Βаudеlаirе)

De Νiсhоlаs nеwmаn sur Frаnсis Jаmmеs

De Αmigо* sur Dаns lе јаrdin d’Αnnа (Αpоllinаirе)

De Μаlvinа sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Lеs Ρоrсs : «Αvес lеurs grоins...» (Vеrhаеrеn)

De gаutiеr sur Lеs Αssis (Rimbаud)

De Lа Μusérаntе sur L’Éсhеllе (Αutrаn)

De Didiеr СΟLΡΙΝ sur «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...» (Rоnsаrd)

De Μаriа sur «Αprès unе јоurnéе dе vеnt...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur «Αu prеmiеr trаit, quе mоn œil rеnсоntrа...» (Τуаrd)

De vinсеnt sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Vinсеnt sur Lа Grеnоuillе blеuе (Fоrt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе