Tristan Corbière

Les Amours jaunes, 1873


Grand Opéra


 

             
Ier Acte (Vêpres).


 
Dors sous le tabernacle, ô Figure de cire !
        Triple Châsse vierge et martyre,
        Derrière un verre, sous le plomb,
Et dans les siècles des siècles... ... Comme c’est long !
 
Portes-tu ton cœur d’or sur ta robe lamée,
Ton âme veille-t-elle en la lampe allumée ?...
 
                Elle est éteinte
                Cette huile sainte...
                Il est éteint
                Le sacristain !...
 
L’orgue sacré, ses flots et ses bruits de rafale
Sous les voûtes, font-ils frissonner ton front pâle ?...
 
Dans ton éternité sais-tu la barbarie
De mon orgue infernal, orgue de Barbarie ?
 
Du prêtre, sous l’autel, n’ouïs-tu pas les pas
Et le mot qu’à l’Hostie il murmure tout bas ?...
 
— Eh bien ! moi j’attendrai que sur ton oreiller,
La trompette de Dieu vienne te réveiller !
 
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Châsse, ne sais-tu pas qu’en passant ta chapelle,
        De par le Pape, tout fidèle,
Évêque, publicain ou lépreux, a le droit
De t’entr’ouvrir sa plaie et d’en toucher ton doigt ?...
        À Saint-Jacques de Compostelle
J’en ai bien fait autant pour un bout de chandelle.
 
À ce prix-là je dois baiser la blanche hostie
Qui scelle, sur ta bouche en or, ta chasteté
        Close en odeur de sainteté
        . . . . . . . . . . . . . . . . . .
        Cordieu ! Madame est donc sortie ?...
 
 
 
 

             
IIe Acte (Sabbat).


 
        Je suis un bon ange, ô bel Ange !
        Pour te couvrir, doux gardien...
        La terre maudite me tient.
        Ma plume a trempé dans la fange...
 
        Hâ ! je ne bats plus que d’une aile !...
        Prions... l’esprit du Diable est prompt...
        — Ah ! si j’étais lui, de quel bond
        Je serais sur toi, la Donzelle !
 
        ... Ma blanche couronne à ma tête
        Déjà s’effeuille ; la tempête
        Dans mes mains a brisé mon lys...
 
        — Par Belzébuth ! contre la borne
        Je viens de me rompre la corne !
        . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
        Comme les trucs sont démolis !
 
 
 
 

             
IIIe Acte (Sereno).


 
  Holà !... je vois poindre un fanal oblique
      — Flamberge au vent, joli Muguet !
      Sangre Dios ! rossons le guet !...
 
      Un bonhomme mélancolique
Chante : — Bonsoir Señor, Señor Caballero,
      Sereno... — Sereno toi-même !
      — Minuit : second jour de carême,
      Prêtez-moi donc un cigaro...
 
      Gracia ! La Vierge vous garde !
— La Vierge ?... grand merci, vieux ! Je sens la moutarde !...
— Par Saint-Joseph ! Señor, que faites-vous ici ? —
      — Mais... pas grand’chose et toi, merci.
 
— C’est pour votre plaisir ?... — Je damne les alcades
      De Tolose au Guadalété !
— Il est un violon, là-bas sous les arcades...
      — Ça : n’as-tu jamais arrêté
      Musset... musset pour sérénade ?
 
      — Santos !... non, sur la promenade,
      Je n’ai jamais vu de mussets...
      — Son page était en embuscade...
— Ah Carambah ! Monsieur est un señor Français
      Qui vient nous la faire à l’aubade ?...
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : «J’аvаis, еn rеgаrdаnt tеs bеаuх уеuх, еnduré...»

Viаu : Épigrаmmе d’un impuissаnt

Lа Villе dе Μirmоnt : «Jе suis un êtrе dе sаng frоid...»

Régniеr : Juliе аuх уеuх d’еnfаnt

Sаint-Αmаnt : «Vоiсi lе rеndеz-vоus dеs Εnfаnts sаns sоuсi...»

Сrоs : L’Hеurе frоidе

Rimbаud : Μа Βоhèmе

Rimbаud : Οphéliе

Vеrlаinе : Νеvеrmоrе : «Sоuvеnir, sоuvеnir, quе mе vеuх-tu ?...»

Vеrlаinе : Μоn rêvе fаmiliеr

☆ ☆ ☆ ☆

Сhrеtiеn dе Τrоуеs

Sсаrrоn : Сhаnsоn à bоirе

Саrсо : Βоhèmе

Αpоllinаirе : «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...»

Ρоnсhоn : Sоnnеt à Сhеvrеul

Μоlièrе : À Μоnsiеur Lе Vауеr, sur lа Μоrt dе sоn Fils

Lе Μоuël : «À lа sаintе, mаrtуrе еt viеrgе...»

Βаtаillе : Lеs Sоuvеnirs

Αllаrd : Αu dеrniеr сiеl

Gеоrgin : Τristеssе аu bоrd dе l’еаu

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Сhеvrеul (Ρоnсhоn)

De Сосhоnfuсius sur «Lеntеmеnt, dоuсеmеnt, dе pеur qu’еllе sе brisе...» (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur «Suzаnnе m’éсоutаit sоupirеr pоur Diаnе...» (Αubigné)

De Сurаrе- sur Sоnnеt pоur un Τаblеаu sаns légеndе (Lоuvigné du Dézеrt)

De Lа Μusérаntе sur «Lösсh mir diе Αugеn аus...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur Lа Νосе à Gоnеssе (Fоrt)

De Frаnçоis Соppéе sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Gеоrgеs Соurtеlinе sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Τоtо28 sur Βibliоthèquеs (Αutrаn)

De Τоtо28 sur Sоnnеt : «Sе vоir lе plus pоssiblе еt s’аimеr sеulеmеnt...» (Μussеt)

De Lа Μusérаntе sur «Jе vis mа Νуmphе еntrе сеnt dаmоisеllеs...» (Rоnsаrd)

De Αzuré dе lа fаuсillе sur Соntrе lа јаlоusiе (Urfé)

De Lа Μusérаntе sur «Sоit quе је sоis hаï dе tоi, mа Ρаsithéе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Lеs Βiеnfаits dе lа nuit (Rоllinаt)

De Siхtе sur «D’un оutrаgеuх соmbаt...» (Αubigné)

De lасоtе sur «Jе sаis biеn qu’оn dirа quе је suis témérаirе...» (Βirаguе)

De mdrlоl sur Lеs Léprеuх (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur Ρаrsifаl (Vеrlаinе)

De K’оuеn-lоuеn sur «Μаdаmе, si tu vеuх mе prêtеr tоn оrеillе...» (Βirаguе)

De vinсеnt sur «Un pеu dеvаnt quе l’аubе аmеnât lа јоurnéе...» (Gоdаrd)

De Ρiеrrоt sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе