Tristan Corbière

Les Amours jaunes, 1873


Le Naufrageur


 
  Si ce n’était pas vrai — Que je crève !
  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    J’ai vu dans mes yeux, dans mon rêve,
    La Notre-Dame des brisans
    Qui jetait à ses pauvres gens
    Un gros navire sur leur grève...
    Sur la grève des Kerlouans
    Aussi goélands que les goélands.
 
Le sort est dans l’eau : le cormoran nage,
Le vent bat en côte, et c’est le Mois Noir...
Oh ! moi je sens bien de loin le naufrage !
Moi j’entends là-haut chasser le nuage !
Moi je vois profond dans la nuit, sans voir !
 
    Moi je siffle quand la mer gronde,
    Oiseau de malheur à poil roux !...
    J’ai promis aux douaniers de ronde,
    Leur part, pour rester dans leurs trous...
    Que je sois seul ! — oiseau d’épave
    Sur les brisans que la mer lave...
    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    Oiseau de malheur à poil roux !
 
    — Et qu’il vente la peau du diable !
    Je sens ça déjà sous ma peau.
    La mer moutonne !... — Ho, mon troupeau !
    — C’est moi le berger, sur le sable...
 
L’enfer fait l’amour. — Je ris comme un mort —
Sautez sous le Hû !... le des rafales,
Sur les noirs taureaux sourds, blanches cavales !
Votre écume à moi, cavales d’Armor !
Et vos crins au vent !... — Je ris comme un mort —
 
    Mon père était un vieux saltin,
    Ma mère une vieille morgate...
    Une nuit, sonna le tocsin :
    — Vite à la côte : une frégate ! —
    ... Et dans la nuit, jusqu’au matin,
    Ils ont tout rincé la frégate...
 
    — Mais il dort mort le vieux saltin,
    Et morte la vieille morgate...
    Là-haut, dans le paradis saint
    Ils n’ont plus besoin de frégate.
 

             
Banc de Kerlouan. — Novembre.


______
Saltin : pilleur d’épaves.
Morgate : pieuvre.

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μоntrеuil : «J’аi pris vоtrе évеntаil...»

Сrоs : Ιnsоumissiоn

Μussеt : Αprès unе lесturе

Gоmbаud : Démаngеаisоn d’éсrirе

Vеrlаinе : «Âmе, tе sоuviеnt-il, аu fоnd du pаrаdis...»

☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : Éсrit еn 1827

Rоdеnbасh : Rеndеz-vоus tristеs

Βаudеlаirе : Lе Viеuх Sаltimbаnquе

Luсiе Dеlаruе-Μаrdrus

Νоаillеs : «S’il tе plаît dе sаvоir јusqu’оù...»

Сrоs : Сuеillеttе

Βruаnt : À Μоntmеrtе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Flеur dеs fièvrеs (Hаnnоn)

De Сосhоnfuсius sur «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur Lе Μuséе dе mаrinе (Соppéе)

De piсh24 sur Lе Ρrеmiеr Αmоur (Dеsbоrdеs-Vаlmоrе)

De ΟUSSΕΝΙ sur «Étrаngеr, је sеns bоn...» (Τоulеt)

De piсh24 sur Lе Liоn еt lе Rаt. Lа Соlоmbе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur Lе Сhênе еt lе Rоsеаu (Lа Fоntаinе)

De Сhristiаn sur Αutоmnе (Αpоllinаirе)

De piсh24 sur Τаisеz-vоus (***)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs sur «Sаns sоupirеr vivrе iсi је n’аi pu...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur «L’аutоmnе suit l’été еt lа bеllе vеrdurе...» (Grévin)

De Сurаrе- sur Rеmоntrаnсе à un Ρоètе buvеur d’еаu (Соllеtеt)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Lе pеintrе qui vоudrаit аnimеr un tаblеаu...» (Αubigné)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Lе Ρêсhеur d’éсrеvissеs (Rоllinаt)

De Сhristiаn sur L’Εссlésiаstе (Lесоntе dе Lislе)

De Frеdеriс Ρrоkоsсh sur Lа Ρuсеllе (Vеrlаinе)

De Léо Lаrguiеr sur Léо Lаrguiеr

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе (Μаrоt)

De Jérômе ΤΕRΝYΝСK sur H (Μilоsz)

De XRumеrΤеst sur L’Éсuуèrе (Frаnс-Νоhаin)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur À Viсtоr Hugо (Νеrvаl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе