Tristan Corbière

Les Amours jaunes, 1873


Le Phare


 
Phœbus, de mauvais poil, se couche.
        Droit sur l’écueil :
S’allume le grand borgne louche,
        Clignant de l’œil.
 
Debout, Priape d’ouragan,
        En vain le lèche
La lame de rut écumant...
        — Il tient sa mèche.
 
Il se mâte et rit de sa rage,
        Bandant à bloc ;
Fier bout de chandelle sauvage
        Plantée au roc !
 
— En vain, sur sa tête chenue,
        D’amont, d’aval,
Caracole et s’abat la nue,
        Comme un cheval...
 
— Il tient le lampion au naufrage,
        Tout en rêvant,
Casse la mer, crève l’orage
        Siffle le vent,
 
Ronfle et vibre comme une trompe,
        — Diapason
D’Éole — Il se peut bien qu’il rompe,
        Mais plier — non. —
 
Sait-il son Musset : À la brune
        Il est jauni
Et pose juste pour la lune
        Comme un grand I.
 
... Là, gît debout une vestale
        — C’est l’allumoir —
Vierge et martyre (sexe mâle)
        — C’est l’éteignoir. —
 
Comme un lézard à l’eau-de-vie
        Dans un bocal,
Il tirebouchonne sa vie
        Dans ce fanal.
 
Est-il philosophe ou poète ?...
        — Il n’en sait rien —
Lunatique ou simplement bête ?...
        — Ça se vaut bien —
 
Demandez-lui donc s’il chérit
        Sa solitude ?
— S’il parle, il répondra qu’il vit...
        Par habitude.
 
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
— Oh ! que je voudrais là, Madame,
        Tous deux !... — veux-tu ? —
Vivre, dent pour œil, corps pour âme !...
        — Rêve pointu. —
 
Vous percheriez dans la lanterne :
        Je monterais...
— Et moi : ci-gît, dans la citerne...
        — Tu descendrais —
 
Dans le boyau de l’édifice
        Nous promenant,
Et, dans le feu — sans artifice —
        Nous rencontrant.
 
Joli ramonage... et bizarre,
        Du haut en bas !
— Entre nous... l’érection du phare
        N’y tiendrait pas...
 

                       
Les Triagots. — Mai.


Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μоntrеuil : «J’аi pris vоtrе évеntаil...»

Сrоs : Ιnsоumissiоn

Μussеt : Αprès unе lесturе

Gоmbаud : Démаngеаisоn d’éсrirе

Vеrlаinе : «Âmе, tе sоuviеnt-il, аu fоnd du pаrаdis...»

☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : Éсrit еn 1827

Rоdеnbасh : Rеndеz-vоus tristеs

Βаudеlаirе : Lе Viеuх Sаltimbаnquе

Luсiе Dеlаruе-Μаrdrus

Νоаillеs : «S’il tе plаît dе sаvоir јusqu’оù...»

Сrоs : Сuеillеttе

Βruаnt : À Μоntmеrtе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Flеur dеs fièvrеs (Hаnnоn)

De Сосhоnfuсius sur «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur Lе Μuséе dе mаrinе (Соppéе)

De piсh24 sur Lе Ρrеmiеr Αmоur (Dеsbоrdеs-Vаlmоrе)

De ΟUSSΕΝΙ sur «Étrаngеr, је sеns bоn...» (Τоulеt)

De piсh24 sur Lе Liоn еt lе Rаt. Lа Соlоmbе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur Lе Сhênе еt lе Rоsеаu (Lа Fоntаinе)

De Сhristiаn sur Αutоmnе (Αpоllinаirе)

De piсh24 sur Τаisеz-vоus (***)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs sur «Sаns sоupirеr vivrе iсi је n’аi pu...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur «L’аutоmnе suit l’été еt lа bеllе vеrdurе...» (Grévin)

De Сurаrе- sur Rеmоntrаnсе à un Ρоètе buvеur d’еаu (Соllеtеt)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Lе pеintrе qui vоudrаit аnimеr un tаblеаu...» (Αubigné)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Lе Ρêсhеur d’éсrеvissеs (Rоllinаt)

De Сhristiаn sur L’Εссlésiаstе (Lесоntе dе Lislе)

De Frеdеriс Ρrоkоsсh sur Lа Ρuсеllе (Vеrlаinе)

De Léо Lаrguiеr sur Léо Lаrguiеr

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе (Μаrоt)

De Jérômе ΤΕRΝYΝСK sur H (Μilоsz)

De XRumеrΤеst sur L’Éсuуèrе (Frаnс-Νоhаin)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur À Viсtоr Hugо (Νеrvаl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе