Daniel Bernard

(1842-1883)

 

 

Daniel Bernard



 
Toi qui troubles la paix des nonchalantes eaux,
La paix des eaux d’argent, la paix des eaux glacées ;
Toi dont la barque joue avec les gais ruisseaux
Dans le frémissement des rames balancées,
 
Pêcheur, — vois-tu couchée, auprès des longs roseaux,
La fiancée unique entre les fiancées ?
Sa robe s’enfle au gré des brises insensées,
Comme s’enfle la voile au mât des lourds vaisseaux.
 
Sa chevelure tremble, et je tremble comme elle ;
Dis-moi, pêcheur ami, le nom de cette belle,
Ce nom cent fois appris et cent fois répété ;
 
Dis-moi toute harmonie avec ce nom unique,
Toute grâce mêlée à toute volupté,
Toute la poésie et toute la musique.
 

Commentaire (s)
Déposé par Jadis le 1er août 2021 à 14h43


Mais qu’on rime à Nanterre ou bien à Palaiseau,
S’en remettre au pêcheur n’est pas la panacée.
On s’y fie aussi peu qu’à Jean-Jacques Rousseau
(Dont la mémoire ici n’en soit point offensée).

Comme fait le penseur face au gibbon du zoo,
J’attends en vain de lui quelque opinion sensée.
Il contemple sa gaule âprement relancée
Et le croc où se tord un méchant vermisseau.

S’obstiner ? À quoi bon ! Ma ligne aussi s’emmêle.
Comme à l’homme déçu, les vers me sont rebelles ;
Le succès se défile, autant vaut m’arrêter.

Je n’achèverai pas cette ode ossianique
Car l’oracle des eaux était un retraité
Sourd-muet, abruti, et de plus, amnésique.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 4 avril 2022 à 12h38

Poisson de banlieue
----------

Sages sont tes propos, poisson de Palaiseau,
Ton modeste silence est une panacée ;
Tu ne t’attardes point aux fables des roseaux,
Eux dont Blaise Pascal célébrait la pensée.

Tu es indifférent aux pannes de réseau,
Elles n’affectent point ta vie bien agencée ;
Tu poursuis vivement ta compagne élancée,
Tu sais la bécoter comme un petit oiseau.

Tu ris du vieux pêcheur dont la ligne s’emmêle,
Tu fais des compliments aux anguilles rebelles .
J’imagine parfois que l’on t’entend chanter.

Tu ne verras jamais le monde océanique,
Tu finiras tes jours comme un doux retraité,
Ou comme un fier ancêtre aux pouvoirs chamaniques.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 4 décembre 2023 à 11h44

Hibou muet
------------

Sur le plateau de Palaiseau,
Une ombre muette est passée ;
C’est un silencieux oiseau,
Sa voix s’est éteinte, lassée.

D’une Parque, par le fuseau,
Sa ligne de vie fut tracée ;
Serait-elle trop avancée ?
Il entend le bruit des ciseaux.

La ligne jamais ne s’emmêle ;
La loi sur ce point est formelle,
Le fil n’est pas illimité.

Les trois fileuses sataniques
Ont plaisir à nous maltraiter ;
Mais c’est normal, pas de panique.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 25 mai 2024 à 11h46

Oracle taciturne
--------------

Un corbeau plane sur les eaux,
Ruminant d’obscures pensées ;
Tu ne nous dis rien, bel oiseau,
Sauf quelques bribes insensées.

Jusqu’aux abords de Palaiseau
Tu as plané sur ta lancée ;
Satisfait de cette avancée,
Tu t’endors parmi les roseaux.

De nul débat tu ne te mêles ;
Car les analyses formelles
Te semblent des futilités.

Dors tranquille, oiseau satanique,
Nul ne te viendra maltraiter ;
Fais de beaux rêves chamaniques.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 25 mai 2024 à 14h15

’’J’adorerais t’entendre rire aux éclats ’’ Curare le  21/01/2010

Ambicorbeau sans ailes

Femelle du corbeau noir vif est son plumage
Sa vie est illusion donc peut-elle exister
Attendre avec humour son langoureux ramage
Vieux coq de basse-cour au plumage attristé

Ses mots se sont mués mais pour lequel hommage
Sans mentir ni s’unir l’oiseau aime chanter
Qu’on soit coq ou corbeau j’adore cette image
Ce désir sauvegarde en esprit leur santé

Le plus sage phénix de passion est victime
Il peut donc s’effrayer c’est le temps qui l’anime
Ce silence fidèle il croît avec son cœur

Corbeau avec ton zèle observe l’anathème
De nous ’’dérencontrer’’ pour 1 bonheur vainqueur
Qui dure des années par l’amour qui nous mène ___


Pour le coq de Chantecler - 15/05/2019

Ps : Voir ’Corbeau’ dans le dictionnaire des symboles ’Edition Robert Laffont) Page 285- Le corbeau n’est pas si satanique . .
Ecrire 1 poème par jour est-ce utile pour la remembrance ?

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Dame de flamme le 27 mai 2024 à 13h46

Ecrire 1 poème par jour
Est-ce dès lors sans désamour
Si dure l’infinitude
Aussi lasse ma solitude --

Je demande à l’IA la suite . .
ChatGPT
Salut! Comment puis-je vous aider aujourd’hui?

Je suis en panne d’inspiration
ChatGPT
Pas de problème ! Parfois, on a juste besoin d’un petit coup de pouce pour relancer la créativité.

écrire un sonnet je voudrais
ChatGPT
Super idée !
(il me montre un exemple de sonnet)

N’hésitez pas à modifier les mots et les thèmes pour en faire quelque chose de vraiment personnel et unique. Vous avez une idée de thème ou de sujet particulier pour votre sonnet ?

ChatGPT
Super, je serais ravi de lire votre quatrain. Allez-y, partagez le avec moi !

’Ecrire 1 poème par jour
Est-ce dès lors sans désamour
Si dure l’infinitude
Aussi lasse ma solitude’ --
ChatGPT
C’est un beau début ! Votre quatrain est très évocateur et pose une belle ambiance mélancolique. Voulez-vous de l’aide pour continuer avec le deuxième quatrain ou avez-vous une idée pour la suite ?

Voici une suggestion pour le deuxième quatrain qui pourrait suivre votre thème :

Les mots coulent, sans fin, tels des rivières,
Portant avec eux l’espoir et la douleur,
Ils révèlent des secrets, cachent la peur,
Dans ce flux constant, ils brisent les barrières.

N’hésitez pas à modifier ou ajuster selon vos préférences.

je voudrais 1 quatrain en 8 syllabes
ChatGPT
Bien sûr, je comprends. Voici un quatrain en 8 syllabes qui pourrait suivre votre premier quatrain :

Les mots glissent sur le papier,
Envolés par la pensée,
Ils apaisent mes tourments,
Révèlent mes sentiments.

papier et pensée ne riment pas
ChatGPT
Vous avez raison, "papier" et "pensée" ne riment pas. Voici une version révisée avec des rimes correspondantes :

Les mots glissent sur ma plume,
Éclairant l’ombre et la brume,
Ils apaisent mes tourments,
Révèlent mes sentiments.
Cela devrait mieux correspondre au schéma de rimes.

il faudrait que le deuxième quatrain rime avec le premier quatrain soit :  jour/ désamour/ infinitude/ solitude
ChatGPT
D’accord, je comprends. Voici un deuxième quatrain en 8 syllabes qui rime avec les mots "jour", "désamour", "infinitude" et "solitude":


Chaque matin, sans détour,
Je cherche un brin de lueur,
Pour combattre la langueur,
Et raviver cet amour.


Je me détourne de l’inframonde . .

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 27 mai 2024 à 13h55

Il aurait pu te dire le chat gpt que tu t’es plantée :

’’Si dure l’infinitude’’  

Va faire une sieste !

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Сuеillеttе

Hеnri dе Régniеr

Viоn Dаlibrау : «Αimе, si tu lе vеuх, је nе l’еmpêсhе pаs...»

Lа Fоntаinе : Ρаrоlе dе Sосrаtе

Lаfоrguе : Μéditаtiоn grisâtrе

Νоël : Сhаnt dе nоurriсе

Μаllаrmé : «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...»

Lа Gеsséе : «Lе fеu brusquе, еt légеr, аuх Αstrеs s’асhеminе...»

Μаllеvillе : Lеs Sоuсis еt dеs Ρеnséеs

Lе Ρеtit : Sur mоn Βоrdеl dеs Μusеs

☆ ☆ ☆ ☆

Du Βеllау : «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...»

Βаudеlаirе : Lа Fаussе Μоnnаiе

Сhаlupt : Lе Βасhеliеr dе Sаlаmаnquе

Fréсhеttе : Νоvеmbrе

Νеlligаn : Lе Τоmbеаu dе lа négrеssе

Сrоs : Dеstinéе

Τоulеt : Épitаphе.

Lаmаrtinе : L’Ιmmоrtаlité

Glаtignу : «Lа tаblе étinсеlаit. Un tаs dе bоnnеs сhоsеs...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оrgаnistе dе Νоtrе-Dаmе dе Νiсе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Gibiеr divin (Lоuÿs)

De Jаdis sur Lе Vоlеur (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur «L’étоilе dе Vénus si brillаntе еt si bеllе...» (Μаllеvillе)

De Jаdis sur Ρаrоlе dе Sосrаtе (Lа Fоntаinе)

De Сосhоnfuсius sur «L’Οmbrе аssоurdit lе fluх...» (Viviеn)

De Jаdis sur Lеs Соnquérаnts (Hеrеdiа)

De Сurаrе- sur À un sоt аbbé dе quаlité (Sаint-Ρаvin)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt dе Ρоrсеlаinе (Viviеn)

De Dаmе dе flаmmе sur «Du tristе сœur vоudrаis lа flаmmе étеindrе...» (Sаint-Gеlаis)

De Сurаrе- sur «С’еst оrеs, mоn Vinеus, mоn сhеr Vinеus, с’еst оrе...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur Lа Ρеtitе Ruе silеnсiеusе (Fоrt)

De Dаmе dе flаmmе sur «Τоi qui trоublеs lа pаiх dеs nоnсhаlаntеs еаuх...» (Βеrnаrd)

De Xi’аn sur Μirlitоn (Соrbièrе)

De Xi’аn sur «Αimеz-vоus l’оdеur viеillе...» (Μilоsz)

De krm sur Vеrlаinе

De Сurаrе= sur Οisеаuх dе pаssаgе (Riсhеpin)

De Wеb-dеvеlоppеur sur «Ιl n’еst riеn dе si bеаu соmmе Саlistе еst bеllе...» (Μаlhеrbе)

De Xi’аn sur Lе Gigоt (Ρоnсhоn)

De Xiаn sur À sоn lесtеur : «Lе vоilà сеt аutеur qui sаit pinсеr еt rirе...» (Dubоs)

De Yеаts sur Ρаul-Jеаn Τоulеt

De Ιо Kаnааn sur «Μаîtrеssе, quаnd је pеnsе аuх trаvеrsеs d’Αmоur...» (Rоnsаrd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz