Franc-Nohain

Flûtes, 1898


La Complainte de Monsieur Benoit


 
Dans sa coquette maison de campagne de Saint-Mandé,
Monsieur Benoît, hier matin, s’est suicidé.
 
On peut dire que c’est joliment désagréable pour sa famille
Et sans doute aurait-il mieux fait de rester tranquille ;
 
Avec ça que c’est une fichue existence que je prévois,
Dès lors, pour cette bonne madame Benoît ;
 
Cette pauvre mademoiselle Benoît est également bien à plaindre,
Elle qui allait épouser un riche industriel de l’Indre ;
 
Et le fils Benoît, un garçon si rangé et si travailleur.....
Faut-il qu’il y ait des gens, tout de même, qui a du malheur !
 
Le plus dégoûtant, c’est que c’est encore une histoire de femmes :
Monsieur Benoît était d’un naturel léger, Mesdames.....
 
N’empêche que toute la famille est allée à l’enterrement :
Et il faut avouer qu’il leur était bien difficile de faire autrement.
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 11 février 2013 à 14h49

Dans sa coquette et riche et noble installation,
Monsieur Benoît a dit : voici ma démission.

On peut dire que c’est un émoi dans la ville,
Et qu’il aurait mieux fait de rester bien tranquille ;

Avec ça c’est la vie moins belle qu’on prévoit
Dès lors, au quotidien, pour madame Benoît ;

L’héritière Benoît est, elle aussi, à plaindre,
Qui allait épouser le député de l’Indre ;

Et puis le fils Benoît, un gars si travailleur...
Faut-il qu’il y ait des gens que frappe le malheur !

D’après moi, c’est sans doute une histoire de femmes :
Monsieur Benoît était d’un naturel léger, Mesdames.....

N’empêche qu’ils ont tous donné consentement
(Ça leur était, mon Dieu, dur de faire autrement).

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 11 février 2013 à 15h28

(Version plus indulgente)
-----------------------------------

Dans sa coquette et riche et noble résidence,
Monsieur Benoît a dit : voici ma démission.
Les cardinaux, soudain, sont pleins d’agitation
Et disent : il va nous falloir de la patience.

Avec ça c’est la vie moins belle, comme on pense,
Pour les fans de Benoît, qui, dans ces conditions,
Ne savent plus s’ils sont dans la désolation
Ou dans l’admiration devant sa clairvoyance.

Il a noirci sa lampe, étant si travailleur ;
Prendre un juste repos, ce n’est pas un malheur,
Brûler dans un couvent d’une modeste flamme

Et s’éloigner du monde à petits pas légers,
Par son ange gardien dignement protégé,
Et par son oraison montant vers Notre Dame.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 11 février 2013 à 15h36

Dans son cosy et joli home très loin des HLM
Benoît a pris sa décision : je leur file ma dème !

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Riсtus : Quаtrаins à lа glоirе du Vin Μаriаni

Μithоuаrd : Jеаn dе lа Lunе

Τеlliеr : Ρrièrе à lа Μоrt

Dеlаruе-Μаrdrus : Соmpаrаisоns

Dеlаruе-Μаrdrus : Αnnоnсiаtiоn

Ρеrgаud : Révеil

Ρеrgаud : Rеnаissаnсе

Rоdеnbасh : Lа Μоrt dе lа јеunеssе

Rаmuz : Μасhinе

Τаvаn : Lаssitudе

☆ ☆ ☆ ☆

Τеlliеr : Сhаnsоn sur un thèmе сhinоis

Dеlаruе-Μаrdrus : Énеrvеmеnts

Dеlаruе-Μаrdrus : Соmpаrаisоns

Соrbièrе : Hеurеs

Βоumаl : «Νе rоuvrе pаs се livrе, il fаit mаl. Ιl rеssеmblе...»

Hаrаuсоurt : Ρlеinе еаu

Βiсhеt : Quаnd lа nuit sоrtirа

Соppéе : «Vоus êtеs dаns lе vrаi, саnоtiеrs, саliсоts !...»

Vеrlаinе : Lе Μоnstrе

Lаfоrguе : Ρiеrrоts : «Εllе disаit...»

Cоmmеntaires récеnts

De Τоtо28 sur Sоnnеt : «Sе vоir lе plus pоssiblе еt s’аimеr sеulеmеnt...» (Μussеt)

De Lа Μusérаntе sur «Jе vis mа Νуmphе еntrе сеnt dаmоisеllеs...» (Rоnsаrd)

De Сосhоnfuсius sur «J’аi tаnt véсu, сhétif, еn mа lаnguеur...» (Lа Βоétiе)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt : «Ρоur si fоu qu’il sе dоnnе, еst-il un сhаnsоnniеr...» (Соrаn)

De Сосhоnfuсius sur Сhiоs (Μоrin)

De Αzuré dе lа fаuсillе sur Соntrе lа јаlоusiе (Urfé)

De Lа Μusérаntе sur «Sоit quе је sоis hаï dе tоi, mа Ρаsithéе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Lеs Βiеnfаits dе lа nuit (Rоllinаt)

De Siхtе sur «D’un оutrаgеuх соmbаt...» (Αubigné)

De lасоtе sur «Jе sаis biеn qu’оn dirа quе је suis témérаirе...» (Βirаguе)

De mdrlоl sur Lеs Léprеuх (Βеrtrаnd)

De Vinсеnt sur Ρаrsifаl (Vеrlаinе)

De Vinсеnt sur «Μаdаmе, si tu vеuх mе prêtеr tоn оrеillе...» (Βirаguе)

De Lа piаnistе sur Αlmаnасh (Сrоs)

De Jеаnnе-d’Αrс sur «Се quе ј’аimе аu printеmps, је tе vеuх dirе Μêmе...» (Μаgnу)

De vinсеnt sur «Un pеu dеvаnt quе l’аubе аmеnât lа јоurnéе...» (Gоdаrd)

De Ρiеrrоt sur «Sеs purs оnglеs très hаut dédiаnt lеur оnух...» (Μаllаrmé)

De Lа Μusérаntе sur Sоnnеt : «Hа ! nе mе blâmе plus, mаis blâmе mоn dеstin...» (Viviеn)

De Ρiеrrоt sur Ρsеudо-sоnnеt quе lеs аmаtеurs dе plаisаntеriе fасilе (Fоurеst)

De Βеnеdеtti еt Sаundеr sur «Ô musе inсоrrigiblе, оù fаut-il quе tu аillеs !...» (Rоllinаt)

De Μоinеаu sur Lе Rоi Rеnаud (***)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе