Franc-Nohain

Flûtes, 1898


La Complainte de Monsieur Benoit


 
Dans sa coquette maison de campagne de Saint-Mandé,
Monsieur Benoît, hier matin, s’est suicidé.
 
On peut dire que c’est joliment désagréable pour sa famille
Et sans doute aurait-il mieux fait de rester tranquille ;
 
Avec ça que c’est une fichue existence que je prévois,
Dès lors, pour cette bonne madame Benoît ;
 
Cette pauvre mademoiselle Benoît est également bien à plaindre,
Elle qui allait épouser un riche industriel de l’Indre ;
 
Et le fils Benoît, un garçon si rangé et si travailleur.....
Faut-il qu’il y ait des gens, tout de même, qui a du malheur !
 
Le plus dégoûtant, c’est que c’est encore une histoire de femmes :
Monsieur Benoît était d’un naturel léger, Mesdames.....
 
N’empêche que toute la famille est allée à l’enterrement :
Et il faut avouer qu’il leur était bien difficile de faire autrement.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 11 février 2013 à 14h49

Dans sa coquette et riche et noble installation,
Monsieur Benoît a dit : voici ma démission.

On peut dire que c’est un émoi dans la ville,
Et qu’il aurait mieux fait de rester bien tranquille ;

Avec ça c’est la vie moins belle qu’on prévoit
Dès lors, au quotidien, pour madame Benoît ;

L’héritière Benoît est, elle aussi, à plaindre,
Qui allait épouser le député de l’Indre ;

Et puis le fils Benoît, un gars si travailleur...
Faut-il qu’il y ait des gens que frappe le malheur !

D’après moi, c’est sans doute une histoire de femmes :
Monsieur Benoît était d’un naturel léger, Mesdames.....

N’empêche qu’ils ont tous donné consentement
(Ça leur était, mon Dieu, dur de faire autrement).

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 11 février 2013 à 15h28

(Version plus indulgente)
-----------------------------------

Dans sa coquette et riche et noble résidence,
Monsieur Benoît a dit : voici ma démission.
Les cardinaux, soudain, sont pleins d’agitation
Et disent : il va nous falloir de la patience.

Avec ça c’est la vie moins belle, comme on pense,
Pour les fans de Benoît, qui, dans ces conditions,
Ne savent plus s’ils sont dans la désolation
Ou dans l’admiration devant sa clairvoyance.

Il a noirci sa lampe, étant si travailleur ;
Prendre un juste repos, ce n’est pas un malheur,
Brûler dans un couvent d’une modeste flamme

Et s’éloigner du monde à petits pas légers,
Par son ange gardien dignement protégé,
Et par son oraison montant vers Notre Dame.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 11 février 2013 à 15h36

Dans son cosy et joli home très loin des HLM
Benoît a pris sa décision : je leur file ma dème !

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rеvеrdу : Stоp

Viviеn : «Ô fоrmе quе lеs mаins...»

Τоulеt : Sur lа Hаltе dе сhаssе dе Vаn Lоо.

Μаrоt : Dе sоi-mêmе

Rоnsаrd : «Yеuх, qui vеrsеz еn l’âmе, аinsi quе dеuх Ρlаnètеs...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Ρеllеrin : «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...»

☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Εх imо

*** : «Μа bеrgèrе Νоn légèrе...»

Rоllinаt : À l’inассеssiblе

Ρоpеlin : Lеs Сеrisеs

Сrоs : Vеrtigе

Αpоllinаirе : «Τu tе sоuviеns, Rоussеаu, du pауsаgе аstèquе...»

Vеrlаinе : «Lе sоlеil, mоins аrdеnt, luit сlаir аu сiеl mоins dеnsе...»

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Dеlаruе-Μаrdrus : Ρоssеssiоn

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Lа Géаntе (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Qui а vu quеlquеfоis un grаnd сhênе аsséсhé...» (Du Βеllау)

De Jаdis sur Αu bоrd dе l’еаu (Sullу Ρrudhоmmе)

De Сосhоnfuсius sur «Vаguе еt nоуéе аu fоnd du brоuillаrd hiémаl...» (Sаmаin)

De Jаdis sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt mаdrigаl (Сrоs)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

De Сhristiаn sur Lézаrd (Βruаnt)

De Dаmе Sаlаmаndrе sur «J’аi pоur mаîtrеssе unе étrаngе Gоrgоnе...» (Rоnsаrd)

De Jеаn-Ρаul ΙΙΙ sur «Εllе аimаit сеuх dоnt lе gоussеt...» (Ρеllеrin)

De јеаn-pаul sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Сhristiаn sur Lа dеrnièrе rоndе (Frаnс-Νоhаin)

De Βirgittе sur Sоnnеt à mоn аmi R... (Αrvеrs)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

De Μаrсеlinе sur À mа bеllе lесtriсе (Βоuilhеt)

De Snоwmаn sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

De Саrlа Οliviеr sur Émilе Νеlligаn

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе