Fanchy

(1866-1938)

D’autrеs pоèmеs :

Αllоns аu bоis

Αir dе viеllе

 

 

Fanchy

Le Rimoir, 1921


La Beauté


 
D’ sept enfants vivants, l’dernier v’nu,
El bec tortillé, l’ nez pointu,
Assez bossu, pas mal calorgne,
(Vaut toujours mieux bîcler qu’êt’ borgne)
Et chéti gars manquait d’ santé...
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Et sa m’man l’app’lait... « La Beauté »...
 
Sa m’man qu’ avait forgé ç mirâque
D’ sauver la vie à pareill’ bouâque,
Sa m’man qu’ avait trois beaux garçons
Et trois fill’ si joli’ qu’al zont
Trouvé vite à yeu pied chaussure,
Voyait toujours la pâl’ figure
 
Dé son misérable avorton
Pu plaisant’ qu’ rose en bouton...
Fallait jamais qu’y s’ faiz’ dé bile :
Ç’ qu’y disait ?... parol’ d’évangile !...
Al a, jusqu’à la fin, gâté
L’ vilain sing’ qu’atait... « La Beauté ».
 
Et, — l’aventure est pas nouvelle :
L’affreuz’ trogne avait d’ la çarvelle...
Frér’ et sœurs ataient pas jaloux...
Chacun ya fourni dés gros sous,
Au mal bâti, pour qu’y s’envole,
Un jour, jusqu’à la grande École...
 
Là, coume ailleurs, à lui l’ pompon...
En tête... et sans arrêt... son nom...
Y pass’ savant d’ proumiér’ pissée,
Y fait la fortune insensée...
Ya rin d’ bien qu’y n’aille inventé,
Cé ch’ti bouchon moisi « d’ Beauté ».
 
Il a gorgé tout’ la famille
D’ beaux domain’, au soleil qué brille :
Prés, terr’, vignes..., mais pas d’autos,
Y veut qu’ frér’ et sœurs, ça travaille...
Dans la flemme, y n’ voué rin qui vaille.
 
Tous lés États l’ont décoré ;
Il est d’ l’univers admiré ;...
La gloire a fait sauter la porte...
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Et v’là... qu’ rêvant à sa vieill’ morte,
L’ bosco célèbre a sangloté...
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
— « M’man !... si t’arvoyais... « La Beauté ! ».
 

Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Lеs Ânеs

Τristаn Klingsоr

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Εrik Sаtiе

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Sаtiе : Lа Ρêсhе

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Klingsоr

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Cоmmеntaires récеnts

De Gаrdеur dе саnаrds sur Βаllаdе dеs Εnfаnts sаns sоuсi (Glаtignу)

De Сосhоnfuсius sur Αu Τrаgédiеn Ε. Rоssi (Hеrеdiа)

De Vinсеnt sur «Si vоus vоуiеz mоn сœur аinsi quе mоn visаgе...» (Αubigné)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Jе vоus аi vuе еnfаnt, mаintеnаnt quе ј’у pеnsе...» (Μussеt)

De Сосhоnfuсius sur Jаsоn еt Μédéе (Hеrеdiа)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De Τhundеrbird sur «Dеpuis quе ј’аi lаissé mоn nаturеl séјоur...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur Fin d’еmpirе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Gоrdеs, ј’аi еn hоrrеur un viеillаrd viсiеuх...» (Du Βеllау)

De Vinсеnt sur Lе Βibliоphilе (Βеrtrаnd)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz