Florian


Le Rhinocéros et le Dromadaire


 
        Un rhinocéros jeune et fort
        Disait un jour au dromadaire :
    Expliquez-moi, s’il vous plaît, mon cher frère,
D’où peut venir pour nous l’injustice du sort.
L’homme, cet animal puissant par son adresse,
Vous recherche avec soin, vous loge, vous chérit,
        De son pain même vous nourrit,
        Et croit augmenter sa richesse
        En multipliant votre espèce.
        Je sais bien que sur votre dos
Vous portez ses enfants, sa femme, ses fardeaux ;
Que vous êtes léger, doux, sobre, infatigable ;
J’en conviens franchement : mais le rhinocéros
        Des mêmes vertus est capable.
Je crois même, soit dit sans vous mettre en courroux,
        Que tout l’avantage est pour nous :
        Notre corne et notre cuirasse
        Dans les combats pourraient servir ;
        Et cependant l’homme nous chasse,
Nous méprise, nous hait, et nous force à le fuir.
        Ami, répond le dromadaire,
    De notre sort ne soyez point jaloux ;
C’est peu de servir l’homme, il faut encor lui plaire.
Vous êtes étonné qu’il nous préfère à vous :
Mais de cette faveur voici tout le mystère,
        Nous savons plier les genoux.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 4 janvier 2013 à 10h41

Un aigle à un cochon inculquait sa morale.
"Compagnon, quand le jour m’accorde du loisir,
Je chevauche le vent, je m’élève à plaisir,
J’admire la lumière australe et boréale ;

Mais toi, vautré toujours dans l’humide et le sale,
Ainsi qu’un fruit trop mûr tu te laisses croupir...
Quand je pense à cela, il me vient un soupir."
"Allons, dit le cochon, ma personne est vassale

Et vers le firmament ne prend pas son essor ;
Mais tu ne devrais pas t’inquiéter de mon sort,
Ni pleurer mes malheurs aux accents de ta lyre.

L’homme est mon protecteur. Paisible est mon esprit,
L’homme abrite mon corps, me lave, me nourrit,
Et, pour mon dernier jour, m’accorde le martyre!"

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Lаfоrguе : Соmplаintе dе l’оubli dеs mоrts

Lаfоrguе : Соmplаintе du fœtus dе pоètе

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lоrsquе је t’аi соnnuе аuх Îlеs dе lа Sоndе...»

Ρоnсhоn : Ρаrtiе dе сhаssе

Jаmmеs : Lеs Νègrеs

☆ ☆ ☆ ☆

Sсhwоb : Βоuts rimés

Du Βеllау : «Jе nе tе priе pаs dе lirе mеs éсrits...»

Viviеn : «Ρаrlе-mоi, dе tа vоiх pаrеillе à l’еаu соurаntе...»

Ρоnсhоn : Сhаnsоn dе printеmps

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Νоuvеаu : Αu muséе dеs аntiquеs

Hеrvillу : Sur lеs bоrds du Sаubаt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Rеpоs еn Égуptе (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur Lа Τеndrеssе (Gérаrd)

De Сосhоnfuсius sur Lе Viеuх Ρоnt (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Élоgе à lа јеunе fillе (Sеgаlеn)

De Dupаnlоup sur Ρаrtiе dе сhаssе (Ρоnсhоn)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Lilith sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе