Albert Glatigny

Gilles et Pasquin, 1872



Eh bien, oui ! j’aime un plat canaille
Bien mieux que ces combinaisons
Qu’un chef alambique et travaille
Ainsi qu’Exili ses poisons,
 
Sur le banc de bois où me raille
Le merle chantant aux buissons,
Le cabaret et sa muraille
Que charbonnent les polissons.
 
Là, je bois les vins populaires
Où Suresne met ses colères
Et qui font le nez bourgeonné,
 
Et pour irriter la fringale,
Cyniquement je me régale
D’un plat de hareng mariné.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 7 février 2017 à 14h16

Danse avec les gallosaures
-----------------------------

Gallosaure, étrange canaille,
Danseur de la morte saison,
Presque jamais tu ne travailles
Et peut-être, tu as raison.

Tu viens, les jours de funérailles,
Festoyer aux froides maisons
Dont le deuil noircit les murailles ;
Nous te voyons, nous nous taisons.

Tu vas dans les bals populaires
Où le chanteur semble en colère,
Tu te fais offrir à dîner.

Inassouvie est ta fringale,
Même si c’est Dieu qui régale
Quand sont des prêtres ordonnés.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 18 janvier 2020 à 12h00

Tricardiosaure
----------

C’est le tricardiosaure, une fière canaille
Qui traîne à la taverne en toutes les saisons ;
Pour lui les vignerons et les brasseurs travaillent,
Pour lui les  taverniers disent des oraisons.

Il boit un peu de tout, jamais il ne pinaille,
Préférant cependant les meilleures maisons ;
Il aime s’appuyer sur de fortes murailles
Et voir une terrasse aux belles floraisons.

Auprès du personnel il est fort populaire,
Qu’il sait réconforter les jours où ça galère
En déployant alors son esprit raffiné.

Vers l’heure du goûter le prend une fringale,
Non point de vermisseaux (comme dit la cigale)
Mais de petits gâteaux, vous l’avez deviné.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Lеs Ânеs

Τristаn Klingsоr

Rimbаud : Βаl dеs Ρеndus

Εrik Sаtiе

Lаbé : «Τоut аussitôt quе је соmmеnсе à prеndrе...»

Соppéе : «Sеptеmbrе аu сiеl légеr tасhé dе сеrfs-vоlаnts...»

Sаtiе : Lа Ρêсhе

Vеrlаinе : «Lе сiеl еst, pаr-dеssus lе tоit...»

☆ ☆ ☆ ☆

Klingsоr : Klingsоr

Τоulеt : «Сеttе frаîсhеur du sоir...»

Ghil : Lеs Yеuх dе l’аïеulе

Sсhwоb : Βоuts rimés

Cоmmеntaires récеnts

De Vinсеnt sur Jаsоn еt Μédéе (Hеrеdiа)

De Сосhоnfuсius sur Lе Squеlеttе (Vеrlаinе)

De lасоtе sur D’un bоuquеt d’œillеts gris еt rоugеs (Sаint-Gеlаis)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Βаllаdе dеs Εnfаnts sаns sоuсi (Glаtignу)

De Сосhоnfuсius sur Αu Τrаgédiеn Ε. Rоssi (Hеrеdiа)

De Vinсеnt sur «Si vоus vоуiеz mоn сœur аinsi quе mоn visаgе...» (Αubigné)

De Сосhоnfuсius sur Sоnnеt à Μаdаmе Μ.Ν. : «Jе vоus аi vuе еnfаnt, mаintеnаnt quе ј’у pеnsе...» (Μussеt)

De Τhundеrbird sur «Ρrélаt, à qui lеs сiеuх се bоnhеur оnt dоnné...» (Du Βеllау)

De Gаrdеur dе саnаrds sur Vuе (Vаlérу)

De Τhundеrbird sur «Dеpuis quе ј’аi lаissé mоn nаturеl séјоur...» (Du Βеllау)

De lасоtе sur «Εn un pеtit еsquif épеrdu, mаlhеurеuх...» (Αubigné)

De Τhundеrbird sur Fin d’еmpirе (Sаmаin)

De Vinсеnt sur «Gоrdеs, ј’аi еn hоrrеur un viеillаrd viсiеuх...» (Du Βеllау)

De Сurаrе- sur «Vоуоns, d’оù viеnt lе vеrbе ?...» (Hugо)

De Сurаrе- sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Сurаrе- sur Сhаnsоn : «Lе bаtеаu sеntаit lе thé...» (Dоminiquе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De јоh.lisа sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе