Jacques Grévin



 
Le ris de ma Maîtresse est un Printemps de roses,
De boutons, et d’œillets, et sa chaste beauté
Représente à mes yeux la chaleur d’un Été,
Alors que sur les champs sont les grappes décloses.
 
Elle tiendrait en soi toutes douceurs encloses,
Si un Automne, hélas ! qui est sa chasteté,
Et un Hiver fâcheux, qui est sa cruauté,
Ne faisaient dans mon cœur mille métamorphoses.
 
Car ce cruel Amour ores, pour se venger,
En un rocher muet fait mon cœur échanger,
Seulement au refus d’une subtile œillade ;
 
Ores fait résonner la langueur de mes sons,
Me faisant entonner mille et mille chansons,
Si je suis tant heureux qu’Olympe me regarde.
 



Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 8 mai 2014 à 11h04

Illusion matinale
-----------

Le square est traversé par des éléphants roses ;
Chacun peut admirer leur étrange beauté
Pareille à la splendeur de l’aurore en été,
Ou de cent mille fleurs en une serre écloses.

Les uns sont empressés, les autres se reposent ;
J’en vois un qui savoure une tasse de thé,
Un autre, sur un banc, lit du Gaston Couté.
Soudain, les voici tous qui se métamorphosent

En blé que les pigeons se mettent à manger.
(Je ne sais si la chose est vraiment sans danger :
L’éléphant reprenant sa taille, par mégarde,

Pourrait incommoder le malheureux pigeon).
Moi, dans l’espoir d’en faire un  jour une chanson,
Je reste bien discret, j’écoute et je regarde.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 17 juin 2020 à 12h23

Hérisson rose
-------

Le bouffon du royaume est un hérisson rose;
La reine prend plaisir à ses joyeusetés,
Partageant avec lui son ombrelle en été,
Lui parlant au jardin des plus diverses choses.

La reine se promène et le roi se repose,
Le roi boit du vin rouge et la reine, du thé,
Le hérisson savoure un philtre au goût malté ;
L’alchimiste royal lit «Les Métamorphoses».

Le peuple a du bon pain et du temps pour manger,
On critique le roi sans se mettre en danger ;
Il règne un calme plat dans la salle des gardes.

Je suis allé parler au Seigneur Hérisson
Pour voir s’il chanterait une de mes chansons;
Il a dit : «Nullement cela ne me regarde».

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаuсlаir : Légеndе : «Ιls l’оnt сlоuéе pаr lеs mаins...»

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βаnvillе : «Sсulptеur, сhеrсhе аvес sоin...»

Siеfеrt : Rêvеs, аnхiétés, sоupirs

Sаtiе : Lе Ρiсniс

Νеrvаl : Ρоlitiquе

Viviеn : Εllе pаssе

Viviеn : Sоis Fеmmе...

Gérаrd : Lеs Саnаrds

Lесоntе dе Lislе : Ιn ехсеlsis

☆ ☆ ☆ ☆

Lаutréаmоnt : «Jе сhеrсhаis unе âmе qui mе rеssеmblât...»

Βаudеlаirе : Lа Vоiх

Frаnс-Νоhаin : Sоlliсitudеs

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Сhаînеs

Vеrlаinе : À Μоnsiеur еt Μаdаmе Τ.

Fаnсhу : Αllоns аu bоis

Rоllinаt : Lе Соnvоi funèbrе

Jаmmеs : Dаns l’аubеrgе fumеusе...

Αpоllinаirе : Εnfаnсе

Sаmаin : Lе Rеpаs prépаré

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «L’аmоur nоus fаit trеmblеr...» (Guérin)

De Сосhоnfuсius sur Sur un hôtе dоutеuх (Sеgаlеn)

De Сосhоnfuсius sur Βlаsоn сélеstе (Hеrеdiа)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Сurаrе- sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De сindrеl sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе