André-Ferdinand Herold


Bertilla


 
Aux marges neuves d’un bel évangéliaire,
L’Abbesse peint des colombes et des griffons ;
Elle peint des rameaux d’olivier et de lierre
Ou des anges volants parmi des ciels profonds.
 
Là, Jésus dort en un berceau de paille fraiche ;
Et voici les trois Rois Mages et les Bergers
Que l’Étoile guida vers la divine crèche
Avec les vases d’or et les fruits des vergers.
 
La sage Abbesse peint de douces rêveries,
Le Précurseur, grave et maigre, et vêtu de peau,
Et le Seigneur qui dans les mystiques prairies
 
Veille sur les brebis de son chaste troupeau.
Et la tête de Christ saignant au mur se baisse
Pour mieux voir et sourit à la savante Abbesse.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 9 juillet 2019 à 12h00

Encore un château en Espagne
------------------------------

Hautes en sont les tours, légère en est la pierre,
Imposante l’entrée que gardent des griffons ;
C’est un château volant, mais qui s’orne de lierre
Et d’autres végétaux issus du ciel profond.

Aux tuiles de couleur qui captent la lumière,
De surprenants reflets se font et se défont ;
Mais aussi, par les temps de brume et de poussière,
Le tout prend la couleur de la neige qui fond.

Le seigneur se consume en douces rêveries,
En songe il croit revoir ses copains de tripot.
Le château, cependant, survole une prairie ;

Un berger le contemple, ainsi que son troupeau,
Intrigué de le voir qui dérive sans cesse
Avec ce vieux baron, sans la moindre princesse.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 26 décembre 2021 à 14h03

Dragon des confins
--------

C’est un cracheur de feu, c’est un mangeur de pierres,
Il est fier d’être fils de guivre et de griffon ;
Il arbore à Noël sa couronne de lierre,
Il écoute, pensif, les mots de son bouffon.

Parcourant les bouquins des chercheurs de lumière,
Il admire l’esprit de ces penseurs profonds ;
Sa muse à les aimer toujours fut la première,
Leurs paroles de paix son âme satisfont.

Les amis du dragon, frères en beuverie,
Parfois ont transformé sa demeure en tripot,
Ayant pour taverniers les elfes des prairies.

Au donjon du manoir flotte un large drapeau,
Lequel fut dessiné par une enchanteresse
Et donne fière allure à cette forteresse.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Vеrlаinе : Sérénаdе

*** : «Μа bеrgèrе Νоn légèrе...»

Jаmmеs : Lе Dеuil du соnsеillеr muniсipаl

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Riсhеpin : Sоnnеt mоrnе

Siеfеrt : Αmоur

Τоulеt : L’Ιngénuе.

Rоnsаrd : «Quаnd је vоus vоis, оu quаnd је pеnsе à vоus...»

Μаgnу : «Quаnd un сhаnt sur lе luth mа Μаîtrеssе frеdоnnе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Се fut pаr un sоir dе l’аutоmnе...»

Sаint-Αmаnt : Sоnnеt sur dеs mоts qui n’оnt pоint dе rimе

Αpоllinаirе : Lе Hibоu

Viаu : «Αh ! Ρhilis, quе lе Сiеl mе fаit mаuvаis visаgе !...»

Vеrlаinе : Çаvitrî

Сrоs : À Μ. Hаussmаnn

Lingеndеs : Stаnсеs : «Соnnаissаnt vоtrе humеur, је vеuх biеn, mа Sуlviе...»

Hеrеdiа : Épigrаmmе vоtivе

Lаfоrguе : Sоnnеt pоur évеntаil

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur L’Αubе à l’Εnvеrs (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sсhеvеninguе mоrtе sаisоn (Lаrbаud)

De Сосhоnfuсius sur Lе Suссubе (Rоllinаt)

De Jаdis sur «Αh ! Ρhilis, quе lе Сiеl mе fаit mаuvаis visаgе !...» (Viаu)

De Jаdis sur Rоndеl sur lа buttе Μоntmаrtrе (Rоinаrd)

De Сосhоnfuсius sur Соntrе lа јаlоusiе (Urfé)

De Сurаrе- sur Lеs Νègrеs (Jаmmеs)

De Сurаrе- sur «J’étаis еn libеrté quаnd сеllе qui m’еngаgе...» (Lа Rоquе)

De Xiаn sur Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...» (Соrnеillе)

De Xiаn sur Vеrs imprоvisés sur un аlbum (Lаmаrtinе)

De Сhristiаn sur Lе Βаtеаu ivrе (Rimbаud)

De Саnаrd sur Sur Jоnаs (Drеlinсоurt)

De Sаuvеtеur sur À Μаdаmе G., Sоnnеt (Μussеt)

De Μоnrоsе sur «Lа nudité dеs flеurs с’еst lеur оdеur сhаrnеllе...» (Αpоllinаirе)

De Сurаrе- sur Νuit tоmbаntе (Hugо)

De Сhristiаn sur Lа Guеrrе (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De dеsfоrgеs sur Sуmphоniе inасhеvéе (Μilоsz)

De Ιо Kаnааn sur L’Éсhо (Соppéе)

De Сurаrе- sur «Се rusé Саlаbrаis tоut viсе, quеl qu’il sоit...» (Du Βеllау)

De Ιо Kаnааn sur Ρèlеrinаgе (Vеrhаеrеn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz