Francis Jammes

De l'Angélus de l'aube à l'Angélus du soir, 1898


Avec les pistolets


 
Avec les pistolets aux fontes,
il monte, il monte, il monte, il monte,
 
monte la côte de la route,
le soir dans la campagne rousse.
 
Chapeau tricorne : il est marquis ;
relevés sont ses pans d’habit.
 
Du tricorne une roide tresse
tombe et en avant il se baisse.
 
Il est rasé, rasé, rasé,
a les yeux bleus, un rouge nez.
 
Et il arrive près d’un bois :
il écoute, écoute des voix.
 
Les maisons sont loin, dans du bleu,
sur le coteau rayé de feu.
 
« Bourse ou vie ! » quelqu’un a crié...
Il se dresse sur ses étriers.
 
Et ses mains garnies de dentelles
fouillent les fontes de sa selle.
 
Et il prend les lourds pistolets
aux canons de cuivre ouvragés.
 
Et à deux mains, à droite, à gauche,
il tire, roide comme roche.
 
Le pistolet pète et crache un tas
de feu avec un grand fracas.
 
Et il continue et il monte
avec sa queue derrière le cou,
 
avec ses pistolets aux fontes,
le chemin qui mène à Ramous.
 
 

           
1888


Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 31 mars 2013 à 11h30


Le bandit, le félon,
L’assassin, le larron
Dressé sur son cheval,
Franchit le mont, le val
Et les pires endroits.
Au loin sonnent trompettes,
Et quand son cheval pète,
On dirait un canon
Pour défendre le nom
De ce fou peu banal,
Et dont le sort fatal
Fera qu’un jour il danse
Au gré de la potence.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 31 mars 2013 à 19h29

Un bandit
un hors-la-loi
tête mise à prix
dans 33 états
trouva-t-une fois
au coin d’un bois
un panda
saignant du bras et
quasi
perdant la vie

Pris de pitié le bandit le banda mais
bras retapé le panda le pendit !

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βlаisе Сеndrаrs

Сеndrаrs : Соntrаstеs

Hеrvillу : Ρuérilités

Dеsfоrgеs-Μаillаrd : Lе Τаbас

Μеndès : Lе Rоssignоl

Αntоinе dе Νеrvèzе

Νеrvаl

Viеlé-Griffin : «Dоrmir еt rirе d’аisе...»

Hugо : Lе Μеndiаnt

Lаhоr : Οurаgаn nосturnе

☆ ☆ ☆ ☆

Rоnsаrd : «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...»

Rоnsаrd : «Νi lа dоuсе pitié, ni lе plеur lаmеntаblе...»

Νеlligаn : Lа Ρаssаntе

Vаlérу : «Lа lunе minсе vеrsе unе luеur sасréе...»

Hugо : Viеillе сhаnsоn du јеunе tеmps

Lе Ρеtit : Αu Lесtеur сuriеuх

Dеsbоrdеs-Vаlmоrе : Αllеz еn pаiх

Сrоs : Siх tеrсеts

Hugо : Βêtisе dе lа guеrrе

Hugо : Lе Sасrе dе lа Fеmmе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Сасhе tоn соrps...» (Μауnаrd)

De gаutiеr sur Lеs Αssis (Rimbаud)

De Сосhоnfuсius sur Lа Сigаrеttе (Lаfоrguе)

De Lа Μusérаntе sur «Ν’еst-се pаs еn vоtrе présеnсе...» (Urfé)

De Lа Μusérаntе sur L’Éсhеllе (Αutrаn)

De Сосhоnfuсius sur Lа Соnquе (Hеrеdiа)

De Didiеr СΟLΡΙΝ sur «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...» (Rоnsаrd)

De Μаriа sur «Αprès unе јоurnéе dе vеnt...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur «Αu prеmiеr trаit, quе mоn œil rеnсоntrа...» (Τуаrd)

De Frаnçоis Соppéе sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Gеоrgеs Соurtеlinе sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De vinсеnt sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Vinсеnt sur Lа Grеnоuillе blеuе (Fоrt)

De L’аmоr sur Αriаnе (Hеrеdiа)

De Ρiеrrоt sur Sоnnеt à lа nuit (Rоllinаt)

De Ρеrvеrs nаrсissе sur «Ρuisquе lеs сhаmps јоuissеnt dе mа bеllе...» (Τоurs)

De Vinсеnt sur «Εst-il riеn dе plus vаin qu’un sоngе mеnsоngеr...» (Сhаssignеt)

De ΒiΒ lа bаlеinе sur «Quаnd је tе vis еntrе un milliеr dе Dаmеs...» (Βаïf)

De Сhristiаn sur Lеs Ρоrсs (Vеrhаеrеn)

De Αmаndinе ΟZΑUR sur Sоnnеt fоutаtif (Lе Ρеtit)

De Αmаndinе ΟZΑUR sur À Сhаrlеs dе Sivrу (Vеrlаinе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе