Francis Jammes

De l'Angélus de l'aube à l'Angélus du soir, 1898


J’allai à Lourdes


 
J’allai à Lourdes par le chemin de fer,
le long du gave qui est bleu comme l’air.
 
Au soleil les montagnes semblaient d’étain.
Et l’on chantait : sauvez ! sauvez ! dans le train.
 
Il y avait un monde fou, exalté,
plein de poussière et du soleil d’été.
 
Des malheureux avec le ventre en avant
étendaient leurs bras, priaient en les tordant.
 
Et dans une chaire, où était du drap bleu,
Un prêtre disait : « un chapelet à Dieu ! »
 
Et un groupe de femmes, parfois passait,
qui chantait : sauvez ! sauvez ! sauvez ! sauvez !
 
Et la procession chantait. Les drapeaux
se penchaient avec leur devises en or.
 
Le soleil était blanc sur les escaliers.
dans l’air bleu, sur les clochers déchiquetés.
 
Mais sur un brancard, portée par ses parents,
son pauvre père tête nue et priant,
 
et ses frères qui disaient : « ainsi soit-il »,
une jeune fille sur le point de mourir.
 
Oh ! qu’elle était belle ! elle avait dix-huit ans,
et elle souriait ; elle était en blanc.
 
Et la procession chantait. Les drapeaux
se penchaient avec leurs devises en or.
 
Moi je serrais les dents pour ne pas pleurer,
et cette fille, je me sentais l’aimer.
 
Oh ! elle m’a regardé un grand moment,
une rose blanche en main, souriant.
 
Mais maintenant où es-tu ? dis, où es-tu ?
Es-tu morte ? je t’aime, toi qui m’as vu.
 
Si tu existes, Dieu, ne la tue pas :
elle avait des mains blanches, de minces bras.
 
Dieu, ne la tue pas ! — et ne serait-ce que
pour son père nu-tête qui priait Dieu.
 
 

               
1889.

Commentaire(s)
Déposé par Jean ZAINO le 13 février 2014 à 04h23

 Les poèmes de Françis Jammes m"incitent à la méditation, le poème " J’allai à Lourdes", à la prière à Bernadette Soubirous à la grotte Massabielle .Merci FRANCIS JAMMES pour votre belle poésie" qui fleuri à nouveau au XXI ème siècle de notre ère! avec la magie de l’ordinateur et de vos livres "immortalisés".
Avec un brin de poésie: "Etre poète c’est tremper la plume dans son coeur et écrire avec son sang"...

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jean ZAINO le 13 février 2014 à 04h24

 Les poèmes de Françis Jammes m"incitent à la méditation, le poème " J’allai à Lourdes", à la prière à Bernadette Soubirous à la grotte Massabielle .Merci FRANCIS JAMMES pour votre belle poésie" qui fleuri à nouveau au XXI ème siècle de notre ère! avec la magie de l’ordinateur et de vos livres "immortalisés".
Avec un brin de poésie: "Etre poète c’est tremper la plume dans son coeur et écrire avec son sang"...

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Ιnsоumissiоn

Μussеt : Αprès unе lесturе

Gоmbаud : Démаngеаisоn d’éсrirе

Vеrlаinе : «Âmе, tе sоuviеnt-il, аu fоnd du pаrаdis...»

Frаnсis Jаmmеs

Τоulеt : «Dеssоus lа соurtinе mоuilléе...»

Du Βеllау : «Qui а nоmbré, quаnd l’аstrе, qui plus luit...»

Μussеt : Соnsеils à unе Ρаrisiеnnе

Rоllinаt : Βаllаdе du саdаvrе

☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : Éсrit еn 1827

Rоdеnbасh : Rеndеz-vоus tristеs

Βаudеlаirе : Lе Viеuх Sаltimbаnquе

Luсiе Dеlаruе-Μаrdrus

Νоаillеs : «S’il tе plаît dе sаvоir јusqu’оù...»

Сrоs : Сuеillеttе

Βruаnt : À Μоntmеrtе

Ρаtriаt : «Αсhètе qui vоudrа lе Саmеmbеrt trоp dоuх...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Μuséе dе mаrinе (Соppéе)

De Сосhоnfuсius sur «Jе suis dеs bоis l’hôtе fidèlе...» (Hugо)

De Сосhоnfuсius sur Sur lеs уеuх dе Μаdаmе lа Μаrquisе dе Μоntсеаuх (Lаugiеr dе Ρоrсhèrеs)

De piсh24 sur Lе Ρrеmiеr Αmоur (Dеsbоrdеs-Vаlmоrе)

De ΟUSSΕΝΙ sur «Étrаngеr, је sеns bоn...» (Τоulеt)

De piсh24 sur Lе Liоn еt lе Rаt. Lа Соlоmbе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De Сurаrе- sur Lе Сhênе еt lе Rоsеаu (Lа Fоntаinе)

De Сhristiаn sur Αutоmnе (Αpоllinаirе)

De piсh24 sur Τаisеz-vоus (***)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs sur «Sаns sоupirеr vivrе iсi је n’аi pu...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur «L’аutоmnе suit l’été еt lа bеllе vеrdurе...» (Grévin)

De Сurаrе- sur Rеmоntrаnсе à un Ρоètе buvеur d’еаu (Соllеtеt)

De Μаrсеlinе Dеsbоrdеs- sur «Lе pеintrе qui vоudrаit аnimеr un tаblеаu...» (Αubigné)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Lе Ρêсhеur d’éсrеvissеs (Rоllinаt)

De Сhristiаn sur L’Εссlésiаstе (Lесоntе dе Lislе)

De Frеdеriс Ρrоkоsсh sur Lа Ρuсеllе (Vеrlаinе)

De Léо Lаrguiеr sur Léо Lаrguiеr

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе (Μаrоt)

De Jérômе ΤΕRΝYΝСK sur H (Μilоsz)

De XRumеrΤеst sur L’Éсuуèrе (Frаnс-Νоhаin)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur À Viсtоr Hugо (Νеrvаl)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе