Étienne Jodelle



Encor que toi, Diane, à Diane tu sois
Pareille en traits, en grâce, en majesté céleste,
En cœur, et haut, et chaste, et presqu’en tout le reste
Fors qu’en l’austérité des virginales lois,
 
La riche et rare fleur, qu’en tout ton corps tu vois,
Ton embonpoint, ta grâce, et ta vigueur atteste
Que puisqu’un autre hymen a dénoué ton ceste
Virginal, en veuvage envieillir tu ne dois.
 
Que donc l’an nouveau t’offre un époux qui contente
De tes valeurs la France et d’amour ton attente.
D’un tel vœu je t’étrenne, et si ton nom si bien
 
Ne te convient alors, toi qui n’es pas moins belle
Que Vénus, prends son nom et, le mêlant au tien,
Fais que Dione ensemble et Diane on t’appelle.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 2 juin 2016 à 17h11

Message trouvé quelque part
--------------------------------

Toi qui liras ces mots, supposons que tu sois
D’accord pour découvrir un village céleste
(Avec sa librairie, sa taverne, et le reste),
Du présent univers oublie d’abord les lois.

Cesse de contempler le décor que tu vois,
Mais sois le scribe ancien, qui gratte un palimpseste
Pour franchir le miroir ; puis alors, j’en atteste,
Tu parviendras au but, ainsi que tu le dois.

Si d’un pareil séjour, ton âme se contente,
Ne laisse pas longtemps tes proches dans l’attente,
Invite-les sur place, ils s’y trouveront bien.

Dans ce monde étonnant, vos journées seront belles,
Chaque matin portant quelque douceurs nouvelles :
Viens donc, toi qui lis ça, ce village est le tien.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 6 mars 2018 à 12h04

Rapace de mars
-----------------

Vaillant aigle d’azur, très noble, où que tu sois,
Revêtu que tu es d’un bel émail céleste,
Nous admirons ton vol, ton plumage et le reste;
Dans ce vaste univers, tu es faiseur de lois.

À loisir contemplant le décor que tu vois,
Tu suis l’arrière-plan, tu lis ce palimpseste,
Tu franchis le miroir ; ta légende en atteste,
Que rédigea Merlin, en grec, comme il se doit.

Du meilleur des séjours ton âme se contente,
Tu veux que tes repas soient servis sans attente,
Tu chasses dans la plaine, et tu t’en trouves bien.

Dans ce monde accueillant, tes prises seront belles,
Tu feras chaque jour des victimes nouvelles ;
Or, ne t’en prive pas, ce terroir est le tien.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Μаuсlаir : Légеndе : «Ιls l’оnt сlоuéе pаr lеs mаins...»

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βаnvillе : «Sсulptеur, сhеrсhе аvес sоin...»

Siеfеrt : Rêvеs, аnхiétés, sоupirs

Sаtiе : Lе Ρiсniс

Νеrvаl : Ρоlitiquе

Viviеn : Εllе pаssе

Viviеn : Sоis Fеmmе...

Gérаrd : Lеs Саnаrds

Lесоntе dе Lislе : Ιn ехсеlsis

☆ ☆ ☆ ☆

Lаutréаmоnt : «Jе сhеrсhаis unе âmе qui mе rеssеmblât...»

Βаudеlаirе : Lа Vоiх

Frаnс-Νоhаin : Sоlliсitudеs

Sullу Ρrudhоmmе : Lеs Сhаînеs

Vеrlаinе : À Μоnsiеur еt Μаdаmе Τ.

Fаnсhу : Αllоns аu bоis

Rоllinаt : Lе Соnvоi funèbrе

Jаmmеs : Dаns l’аubеrgе fumеusе...

Αpоllinаirе : Εnfаnсе

Sаmаin : Lе Rеpаs prépаré

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Sur un hôtе dоutеuх (Sеgаlеn)

De Сосhоnfuсius sur Βlаsоn сélеstе (Hеrеdiа)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Сосhоnfuсius sur «Οr, dis-је biеn, mоn еspérаnсе еst mоrtе...» (Lа Βоétiе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Сurаrе- sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De сindrеl sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе