Étienne Jodelle



La Roche du Caucase, où du vieil Prométhée
L’aigle vengeur sans fin va le cœur becquetant,
Et la Roche où Sisyphe en vain va remontant
Lâchant toujours au haut sa pierre en vain portée,
 
Vont à plusieurs amants dont l’âme est tourmentée,
Ou bien se feint de l’être, un sujet apportant,
Montrant qu’ils vont encor la peine surmontant,
Qui aux deux roches fut à ces deux arrêtée.
 
Moi qui ne veux point feindre un tel mal, pour objet
De mes yeux, pour seul but de mon cœur, pour sujet
De mes vers, j’ai la roche où d’une ardeur extrême
 
Je prétends tout ainsi qu’on ferait au sommet
Du rocher épineux où la vertu l’on met :
Aussi si j’y atteins, j’atteins la vertu même.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 4 juin 2018 à 12h22

Arbre de la Terrasse de l’Est
----------------------------

D’une bouture il vient, qui jadis fut plantée
Par le Serpent, ou non, ce n’est pas important.
Ceux du Jardin de l’Est toujours vont récoltant
Sa production du jour, fidèlement portée.

Ce fruit peut soulager les âmes tourmentées,
Le goût en est amer, agréable pourtant ;
Or, nos peines par lui nous allons surmontant,
Que la saveur magique a souvent arrêtée.

S’inquiéter pour cela, ce serait sans objet,
L’arbre d’aucune loi ne sera le sujet ;
Le bannir du jardin, quelle rigueur extrême !

Un oiseau quelquefois se pose à son sommet
Pour goûter à ce fruit, mais ne chante jamais ;
Et quand nous en prenons, nous nous taisons, nous-mêmes.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Dеubеl : Détrеssе

Viviеn : Dеvаnt lе соuсhаnt

Viviеn : Lа Соnquе

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βrulé : «Ρоur mаl tеmps ni pоur gеléе...»

Dеsсhаmps : «Jе dеviеns соurbеs еt bоssu...»

Αndré Sаlmоn

Μас Οrlаn : Lе Μаnègе d’аérоplаnеs

Dеsсhаmps : Ρlаintеs d’аmоurеuх

Τоulеt : «Сеt huissiеr, qui јеtаit, l’été...»

☆ ☆ ☆ ☆

Νаvаrrе : «J’аimе unе аmiе еntièrеmеnt pаrfаitе...»

Соppéе : Désir dе glоirе

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

*** : Dаns lеs fоrtifs

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Lе Rоssignоl еt lа Grеnоuillе (Rоussеаu)

De Сосhоnfuсius sur Lе Соurеur (Hеrеdiа)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Jаdis sur L’Αvеuglе (Ρéguу)

De Сосhоnfuсius sur Ρаris vаissеаu dе сhаrgе (Ρéguу)

De Jаdis sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur Lе Ρоètе соntumасе (Соrbièrе)

De Μаgélаnt sur Αiguillеs dе саdrаn (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Сосhоnfuсius sur «Lа viе humblе аuх trаvаuх еnnuуеuх еt fасilеs...» (Vеrlаinе)

De Vinсеnt sur Lе Μоrt јоуеuх (Βаudеlаirе)

De Simоn Hоаrаu sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur L’Éсоlе buissоnnièrе (Durосhеr)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Сhаpеllе dе lа mоrtе (Νеlligаn)

De Сurаrе- sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Τutus ΙΙ bis sur Vénus Αnаdуоmènе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе