Jules Jouy


Les Cinq


 
 

(Air de la Légende de Saint-Nicolas.)


 
 
Dans un beau pays, très lointain,
Où c’est la nuit, quand c’est matin
Partirent cinq frêles marmots,
Pour tuer les grands animaux.
 
Il était cinq petits enfants
Qui chassaient les gros éléphants.
 
Un jour, n’en croyant pas leurs yeux,
Ils en aperçurent un vieux.
Sur la plaine il était si grand,
Qu’il masquait le soleil levant.
 
Il était cinq petits enfants
Qui chassaient les gros éléphants.
 
Afin de lui faire du mal,
Ils rampèrent vers l’animal ;
Puis s’assirent sur leur séant,
Autour de l’énorme géant.
 
Il était cinq petits enfants
Qui chassaient les gros éléphants.
 
Ils avaient pris sur les chemins,
Des cailloux trop lourds pour leurs mains,
Qu’ils jetèrent, le jour durant,
Sur le colosse indifférent.
 
Il était cinq petits enfants
Qui chassaient les gros éléphants.
 
Voyant qu’il ne se bougeait point,
Les gosses, lui montrant le poing,
S’en approchèrent pas à pas,
Afin d’achever son trépas.
 
Il était cinq petits enfants
Qui chassaient les gros éléphants.
 
Tous les cinq, l’un l’autre s’aidant,
À grand peine, sans accident,
Pour prendre leur gibier trop gros;
Ils lui montèrent sur le dos.
 
Il était cinq petits enfants
Qui chassaient les gros éléphants.
 
Soudain, le géant remua ;
Chaque petit enfant tomba ;
Et le colosse était si grand
Qu’ils se tuèrent en tombant.
 
L’éléphant mange, sans remords ;
Et les petits enfants sont morts.
 

21 août 1887.

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 6 décembre 2012 à 11h32

Lorsque Saint Nicolas était dans son berceau,
Il était fort, déjà, comme sont les taureaux ;
Héroïque, vraiment, fut sa chère nourrice,
Subissant de l’enfant les incessants caprices.

Lorsque Saint Nicolas montait sur un bateau,
Grenouilles et poissons, qui le voyaient si beau,
Ainsi que les hérons et que les écrevisses,
Accompagnaient l’esquif en cortège complice.

Saint Nicolas, plutôt que les plaisirs mondains,
Aimait la compagnie des oiseaux du jardin,
Leur offrant un perchoir solide, en arc de cercle.

Le grand Saint Nicolas, couché dans son cercueil,
Conservait cependant la grâce d’un chevreuil,
Quel regret nous avions de fermer le couvercle.

[Lien vers ce commentaire]


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : «Ρеndаnt quе lе mаrin, qui саlсulе еt qui dоutе...»

Τhаlу : L’Îlе lоintаinе

Viviеn : Dеvаnt lе соuсhаnt

Viviеn : Lа Соnquе

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βrulé : «Ρоur mаl tеmps ni pоur gеléе...»

Dеsсhаmps : «Jе dеviеns соurbеs еt bоssu...»

Αndré Sаlmоn

Μас Οrlаn : Lе Μаnègе d’аérоplаnеs

Dеsсhаmps : Ρlаintеs d’аmоurеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Hugо : «Ρеndаnt quе lе mаrin, qui саlсulе еt qui dоutе...»

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

*** : Dаns lеs fоrtifs

Vеrlаinе : Wаlсоurt

Соignаrd : Соntrе lа сhаir

Gаlоу : Νаturе pаrisiеnnе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Vаissеаu d’оr (Νеlligаn)

De Соttinеаu sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Сосhоnfuсius sur Flеurs dе Fеu (Hеrеdiа)

De Jаdis sur Ρаlmе (Vаlérу)

De Vinсеnt sur Lе Μоrt јоуеuх (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur Dоn Juаn (Сrоs)

De Jаdis sur Rоndеаu : «Rеpоs étеrnеl dоnnе à сil...» (Villоn)

De Jаdis sur Αir : «Qu’еst dеvеnu сеt hеurеuх tеmps...» (Dеshоulièrеs)

De Simоn Hоаrаu sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur L’Éсоlе buissоnnièrе (Durосhеr)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Сhаpеllе dе lа mоrtе (Νеlligаn)

De Сurаrе- sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Τutus ΙΙ bis sur Vénus Αnаdуоmènе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Un Ρеintrе (Hеrеdiа)

De Lе Gаrdеur d’Οiеs sur Ρоssеssiоn Frаnçаisе (Lеvеу)

De Frаnсisсо sur Dаns l’аubеrgе fumеusе... (Jаmmеs)

De Vinсеnt sur Lа Τоur dе Νеslе (Βеrtrаnd)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе