Jean de La Ceppède



 
Voici l’homme, ô mes yeux, quel objet déplorable !
La honte, le veiller, la faute d’aliment,
Les douleurs, et le sang perdu si largement
L’ont bien tant déformé qu’il n’est plus désirable.
 
Ces cheveux (l’ornement de son chef vénérable)
Sanglantés, hérissés, par ce couronnement,
Embrouillés dans ces joncs, servent indignement
À son test ulcéré d’une haie exécrable.
 
Ces yeux (tantôt si beaux) rebattus, renfoncés,
Resalis, sont, hélas ! deux soleils éclipsés,
Le corail de sa bouche est ores jaune pâle.
 
Les roses et les lys de son teint sont flétris :
Le reste de son corps est de couleur d’opale,
Tant de la tête aux pieds ses membres sont meurtris.
 



Commentaire(s)
Déposé par Pochtronfuculs le 19 janvier 2019 à 17h19

1 pochtron sans scrupule, en tout point déplorable,
Aux grands auteurs ravit les sacrés ornements ;
Aucun mot n’est blessant, mais, voilà... bonnement :
L’encéphale esquinté fait des vers exécrables !

Au comble du burlesque, il nous pond une fable
Redondante d’emphase et de gais sentiments ;
Entre tant d’ânimots, se côtoient aisément :
Ambicoq et dahu, qui dansent sur les tables !

Paons, pintades, dindons, foufous gallinacés,
Supportent sans fléchir (jamais n’étant lassés)
Galéjades rimées et sonnets à 2 balles

En ces temps rigoureux où les ploucs dénutris
Ont des rassasiements pervers et cannibales,
Dans de riches déserts leurs esprits sont pétris __

___ 19/01/2019

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par MadameConnasse le 19 janvier 2019 à 20h24


Eh le faux-cul
Oui toi
L’AJT du bocal
ta prose a le ressenti de l’or dure
Tu conchies
Tu transpires
Quelle vilenie t’habite ?
Ô je sais
Si ce n’est toi c’est ta lâche folie
qui l’emporte !
Si tu as des couilles !
Fais-toi connaître
Et si tu es jaloux de Cochon
Ravale tes vers
Et cours vite en enfer !
C-

(Christian vire-moi ce connard - S’il te plait  
Ou alors je n’ai rien compris à la jouxte qui se joue -
File-moi son Ip on lui envoie le mot sad ! )

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 20 janvier 2019 à 10h27

La satire est trop rare en poésie de nos jours pour que la participation de Pochtron soit censurée, chère Brigitte, à moins que Je-m’en-bas-les-tistes insiste...

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Curare- le 20 janvier 2019 à 12h23

Après tout tu as raison Christian,

Laissons-le sortir sa fange . .

Curare- est en mode lionne
pour le lion qui est l’élu de son âme
Laissons baver le satyre crapaud -

Merci pour ta réponse qui tempère . .

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hаrаuсоurt : «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...»

Τristаn L’Hеrmitе : Lе Ρrоmеnоir dеs dеuх аmаnts

Hеrеdiа

Νоdiеr : Lа Jеunе Fillе

Αubigné : «Се dоuх hivеr...»

Αubigné : «Αuprès dе се bеаu tеint, lе lуs еn nоir sе сhаngе...»

Jаmmеs : Lоrsquе је sеrаi mоrt

Βirаguе : «Ô сœur tristе еt pеnsif, qui еn si dur mаrtуrе...»

Νеlligаn : Lеs Αngéliquеs

Νеrvаl : Αvril

Rоdеnbасh : Соllègе аnсiеn

Οrléаns : «Соmmе ј’оis quе сhасun dеvisе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : Viеrgе dаmnéе

Αpоllinаirе : Сhаpеаu-tоmbеаu

Βаtаillе : Lеs Villаgеs

Οrléаns : «Jе mеurs dе sоif, еn сôté lа fоntаinе...»

Αpоllinаirе : «Μоn сhеr Ρаblо lа guеrrе durе...»

Dumеstrе : Lеs Ιnquiеts

Сrоs : Sоnnеt : «Βiеn quе Ρаrisiеnnе еn tоus pоints, vоus аvеz...»

Νuуsеmеnt : «Соmbiеn, соmbiеn dе fоis, аu sоir sоus lа nuit brunе...»

Rоllinаt : Lа Βuvеusе d’аbsinthе

Riсtus : Νосturnе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lа Flûtе (Μеrrill)

De Сосhоnfuсius sur Lеs Épiсеriеs (Μusеlli)

De Сосhоnfuсius sur Viеrgе dаmnéе (Rоllinаt)

De Hаn Riсutе sur Соmplаintе аmоurеusе (Αllаis)

De Lе Gаrdiеn sur L’Hоspitаlité (Fаbrе d'Églаntinе)

De Сhristiаn sur Lе Μоnt dеs Οliviеrs (Vignу)

De Lе Gаrdiеn sur Μоrt d’un аutrе Juif (Μоrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur Sоnnеt : «Ιgnоrаntе оu plutôt dédаignеusе dеs mаuх...» (Сrоs)

De Сhristiаn sur «Sасrés соtеаuх, еt vоus sаintеs ruinеs...» (Du Βеllау)

De Gеоrgеs sur Αdiеuх (Αpоllinаirе)

De Αrаmis sur Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...» (Hugо)

De Αrаmis sur Stаnсеs à Μаrquisе (Соrnеillе)

De piсh24 sur Ρhilis dаnsе lа Sаrаbаndе (Sсudérу)

De Rоlаnd Βасri sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Ρ10H24- sur Εllе еt lui (Αutrаn)

De Сurаrе- sur «Quаnd је vоudrаi sоnnеr dе mоn grаnd Αvаnsоn...» (Du Βеllау)

De Αrаmis sur «Quаnd mоn fil sе саssеrа sоus...» (Ρеllеrin)

De Αmаris- sur Sуmbоlе (Gilkin)

De Εsprit dе сеllе sur Sоnnеt mélаnсоliquе (Αdеlswärd-Fеrsеn)

De Сurаrе- sur Αprès lа bаtаillе (Hugо)

De Μilоu dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz