La Fontaine


Air


 
Tout l’univers obéit à l’Amour ;
Belle Psyché, soumettez-lui votre âme.
Les autres Dieux à ce Dieu font la cour,
Et leur pouvoir est moins doux que sa flamme.
Des jeunes cœurs c’est le suprême bien :
Aimez, aimez ; tout le reste n’est rien.
 
Sans cet Amour, tant d’objets ravissants,
Lambris dorés, bois, jardins, et fontaines,
N’ont point d’appas qui ne soient languissants,
Et leurs plaisirs sont moins doux que ses peines.
Des jeunes cœurs c’est le suprême bien :
Aimez, aimez ; tout le reste n’est rien.
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfitchuss le 2 février 2019 à 15h14

La femme fontaine
------------

Quoique profondément réfractaire à l’amour,
Le Désir, obsédant, déborde de son âme ;
Or, la vulve est usée, à force nuit et jour
D’assouvir sous ses doigts ce que la chair réclame.

Dans ses draps inondés, Brigitte sait combien :
Il est dur d’apaiser le grand feu vénérien.

Godes consolateurs (objets réjouissants)
Font cyprine pisser plus que mille fontaines !
Abondante, elle arrose à longs flots jaillissants
Ses cuisses, son bas-ventre et ses mamelles pleines.

Ah ! pour se délasser, Brigitte sait combien :
Une intime chatouille est, ma foi, mieux que rien.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfitchuss le 2 février 2019 à 17h21

- version retouchée -

La femme fontaine
------------

Quoique depuis longtemps réfractaire à l’amour,
Le Désir, obsédant, turlupine son âme ;
Or, sa vulve est lésée, à force nuit et jour
D’assouvir sous ses doigts ce que la chair réclame.

Ah ! Pour se délasser, Brigitte sait combien :
Une intime chatouille est, ma foi, mieux que rien.

Godes, vibromasseurs, joujoux réjouissants,
Font cyprine pisser plus que mille fontaines ;
Abondante, elle arrose à longs flots jaillissants,
Ses cuisses, son bas-ventre et ses mamelles pleines.

Dans ses draps inondés, Brigitte sait combien :
Il est dur d’apaiser le grand feu vénérien.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Esprit de celle le 2 février 2019 à 17h42

1 ange ou un démon peuvent-ils
rendre la vie à 1 mort ?
Non, sans doute, sans l’ordre,
Ou du moins sans la permission de Dieu__Dom Calmet

Toi

Ce qu’il reste de toi ? On s’est moqué de moi
De mon gai désespoir de ce gène égoïste
Que j’ai voulu de toi irrépressible foi
T’emporter à jamais opiniâtre et altruiste

Toi et moi patientant sans nous montrer du doigt  
Sans éprouver du temps l’unité taoïste
Oui toi que je choisis éternel chaque fois
La magie alchimique à notre écho en soi

Du divin dans l’humain ? Juste par inférence
Le seul humain Cioran qui par sa différence
A vécu sa douleur en la prostituant

Mais j’ai compris son cri Stryge sculptée au vent  
Du fiasco de l’attente à observer l’infâme
Pour approcher enfin le gène de ton âme
______24/07/2016

[Lien vers ce commentaire]

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Τristаn L’Hеrmitе : Lе Ρrоmеnоir dеs dеuх аmаnts

Hеrеdiа

Νоdiеr : Lа Jеunе Fillе

Αubigné : «Αuprès dе се bеаu tеint, lе lуs еn nоir sе сhаngе...»

Αubigné : «Се dоuх hivеr...»

Jаmmеs : Lоrsquе је sеrаi mоrt

Βirаguе : «Ô сœur tristе еt pеnsif, qui еn si dur mаrtуrе...»

Νеlligаn : Lеs Αngéliquеs

Νеrvаl : Αvril

Rоdеnbасh : Соllègе аnсiеn

☆ ☆ ☆ ☆

Rоllinаt : Viеrgе dаmnéе

Αpоllinаirе : Сhаpеаu-tоmbеаu

Βаtаillе : Lеs Villаgеs

Οrléаns : «Jе mеurs dе sоif, еn сôté lа fоntаinе...»

Αpоllinаirе : «Μоn сhеr Ρаblо lа guеrrе durе...»

Dumеstrе : Lеs Ιnquiеts

Сrоs : Sоnnеt : «Βiеn quе Ρаrisiеnnе еn tоus pоints, vоus аvеz...»

Νuуsеmеnt : «Соmbiеn, соmbiеn dе fоis, аu sоir sоus lа nuit brunе...»

Rоllinаt : Lа Βuvеusе d’аbsinthе

Riсtus : Νосturnе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Viеrgе dаmnéе (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur À Sаint-Сlоud (Lаfоrguе)

De Сосhоnfuсius sur «Ô fаiblе еsprit, сhаrgé dе tаnt dе pеinеs...» (Du Βеllау)

De Hаn Riсutе sur Соmplаintе аmоurеusе (Αllаis)

De Lе Gаrdiеn sur L’Hоspitаlité (Fаbrе d'Églаntinе)

De Сhristiаn sur Lе Μоnt dеs Οliviеrs (Vignу)

De Lе Gаrdiеn sur Μоrt d’un аutrе Juif (Μоrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur Sоnnеt : «Ιgnоrаntе оu plutôt dédаignеusе dеs mаuх...» (Сrоs)

De Сhristiаn sur «Sасrés соtеаuх, еt vоus sаintеs ruinеs...» (Du Βеllау)

De Gеоrgеs sur Αdiеuх (Αpоllinаirе)

De Αrаmis sur Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...» (Hugо)

De Αrаmis sur Stаnсеs à Μаrquisе (Соrnеillе)

De piсh24 sur Ρhilis dаnsе lа Sаrаbаndе (Sсudérу)

De Rоlаnd Βасri sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Ρ10H24- sur Εllе еt lui (Αutrаn)

De Сurаrе- sur «Quаnd је vоudrаi sоnnеr dе mоn grаnd Αvаnsоn...» (Du Βеllау)

De Αrаmis sur «Quаnd mоn fil sе саssеrа sоus...» (Ρеllеrin)

De Αmаris- sur Sуmbоlе (Gilkin)

De Εsprit dе сеllе sur Sоnnеt mélаnсоliquе (Αdеlswärd-Fеrsеn)

De Сurаrе- sur Αprès lа bаtаillе (Hugо)

De Μilоu dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе