La Fontaine

Fables choisies mises en vers [Livres I-VI], 1668


Le Coq et le Renard


 
Sur la branche d’un arbre était en sentinelle
          Un vieux Coq adroit et matois.
Frère, dit un Renard adoucissant sa voix,
          Nous ne sommes plus en querelle :
          Paix générale cette fois.
Je viens te l’annoncer ; descends, que je t’embrasse ;
          Ne me retarde point de grâce :
Je dois faire aujourd’hui vingt postes sans manquer.
          Les tiens et toi pouvez vaquer
          Sans nulle crainte à vos affaires :
          Nous vous y servirons en frères.
          Faites-en les feux dès ce soir.
          Et cependant viens recevoir
          Le baiser d’amour fraternelle.
Ami, reprit le Coq, je ne pouvais jamais
Apprendre une plus douce et meilleur nouvelle
                            Que celle
                      De cette paix.
          Et ce m’est une double joie
De la tenir de toi. Je vois deux Lévriers
          Qui, je m’assure, sont courriers
          Que pour ce sujet on envoie.
Ils vont vite, et seront dans un moment à nous.
Je descends ; nous pourrons nous entrebaiser tous.
Adieu, dit le Renard : ma traite est longue à faire.
Nous nous réjouirons du succès de l’affaire
    Une autre fois. Le galand aussitôt
          Tire ses grègues, gagne au haut,
          Mal content de son stratagème ;
          Et notre vieux Coq en soi-même
          Se mit à rire de sa peur
Car c’est double plaisir de tromper le trompeur.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Саrсо : Ρrintеmps : «Jе tе dоnnе се соin flеuri...»

Jаmmеs : Quе tu еs bеllе

Sаtiе : Соlin-Μаillаrd

Соrаn : Rоndеаu : «Βеrgèrе rоsе, à јupе dе сrépоn...»

Vеrlаinе : «Μоn Diеu m’а dit : Μоn fils, il fаut m’аimеr. Τu vоis...»

Jаmmеs : L’Ânе dе Sаnсhо Ρаnçа

Riсtus : Lе Ρаuvrе

Ρоnсhоn : Lа Sаlаdе

Du Βеllау : «Hеurеuх, dе qui lа mоrt dе sа glоirе еst suiviе...»

Τоulеt : «Αmiе аuх rеgаrds сhаngеаnts...»

☆ ☆ ☆ ☆

Fоurеst : Ρsеudо-sоnnеt-mоrаtоrium

Hеrvillу : Βuсоliquе Νоirе

Suаrès : Sоurirе dе lа mеr

Lоuvеnсоurt : «С’еst un vаlеt dе сœur (dit-еllе еn lе bаisаnt)...»

Αpоllinаirе : Lа Сеinturе

Αpоllinаirе : «Ô déliсаtе bûсhеrоnnе...»

Αpоllinаirе : Lеttrе-pоèmе : «Μеs pаuvrеs уеuх sоnt plеins dе vоus...»

Αpоllinаirе : Lе Jupоn

Μussеt : «Ρuisquе vоtrе mоulin tоurnе аvес tоus lеs vеnts...»

Jаmmеs : Ιls m’оnt dit...

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Qui vоudrаit figurеr lа Rоmаinе grаndеur...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Lе Μоrt јоуеuх (Βаudеlаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Hеurеuх сеlui qui pеut lоngtеmps suivrе lа guеrrе...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur Sur lе présеnt d’un vаsе dе сristаl (Βеrtаut)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Ρуbrас (Lоuÿs)

De piсh24 sur [Épitаphе] (Villоn)

De XRumеrΤеst sur L’Éсuуèrе (Frаnс-Νоhаin)

De piсh24 sur Quаtrаin (Villоn)

De Сhаrlеs Βаudеlаirе sur Βаllаdе [dеs dаmеs du tеmps јаdis] (Villоn)

De piсh24 sur À Viсtоr Hugо (Νеrvаl)

De Сосhоnfсius sur Сirсé (Μénаrd)

De Сосhоnfuсus sur Rоsе blаnсhе (Βruаnt)

De Jеаn Gоudеzki sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Féliх Αrvеrs sur Sоnnеt d’Αrt Vеrt (Gоudеzki)

De Jеаn Dоnаti sur Jе pеnsе à Jеаn-Jасquеs (Jаmmеs)

De Xiао Βоb sur «Jе сhаntаis сеs Sоnnеts, аmоurеuх d’unе Hélènе...» (Rоnsаrd)

De Сосhоfuсius sur «J’аllаis sеul rеmâсhаnt mеs аngоissеs pаsséеs...» (Lа Βоétiе)

De Viсkу sur Τristаn Klingsоr

De Сосhоnfuсus sur Diеs Ιræ (Lесоntе dе Lislе)

De Сhristiаn sur «L’оrguеil dеs lоurds аnnеаuх...» (Viviеn)

De Gаrdiеn dеs Αlbаtrоs sur Ρеtit pоèmе érоtiquе (Viviеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе