Jules Laforgue

Les Complaintes, 1885


Complainte de la Lune en province


 
Ah ! la belle pleine Lune,
Grosse comme une fortune !
 
La retraite sonne au loin,
Un passant, monsieur l’adjoint ;
 
Un clavecin joue en face,
Un chat traverse la place :
 
La province qui s’endort !
Plaquant un dernier accord,
 
Le piano clôt sa fenêtre.
Quelle heure peut-il bien être ?
 
Calme Lune, quel exil !
Faut-il dire : ainsi soit-il ?
 
Lune, ô dilettante Lune,
À tous les climats commune,
 
Tu vis hier le Missouri,
Et les remparts de Paris,
 
Les fiords bleus de la Norvège,
Les pôles, les mers, que sais-je ?
 
Lune heureuse ! ainsi tu vois,
À cette heure, le convoi
 
De son voyage de noce !
Ils sont partis pour l’Écosse.
 
Quel panneau, si, cet hiver,
Elle eût pris au mot mes vers !
 
Lune, vagabonde Lune,
Faisons cause et mœurs communes ?
 
Ô riches nuits ! je me meurs,
La province dans le cœur !
 
Et la Lune a, bonne vieille,
Du coton dans les oreilles.
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 8 mars 2014 à 10h54

Lune en banlieue
---------------------

Piaf-Tonnerre, sous la lune,
Rêve à d’immenses tribunes ;

Des mots résonnent au loin,
Que l’on entend plus ou moins.

Un tardif autobus passe,
Traversant le noir espace.

Dans le grand clocher qui dort,
Il règne un silence d’or.

Un poète géomètre
Contemple deux cents fenêtres.

L’escargot met en péril
La plantation de persil.

Elle a blanchi, notre lune,
Chaque rue de la commune.

Piaf-Tonnerre, heureux dormeur,
Rêve qu’il parle à des fleurs

Dont la lune s’émerveille
Et n’en croit pas ses oreilles.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 11 décembre 2015 à 15h20

Chanson de l’échange impossible
-----------------------

Ainsi parlait un homme, amoureux de la lune :
— Cet astre est un joyau, c’est mon souverain bien,
Jamais je ne voudrai l’échanger contre rien ;
Les étoiles du ciel, n’en manquât-il aucune,

Ne seraient à mes yeux qu’une piètre fortune.
C’est un noble trésor, celui que je détiens,
Une étoile jamais n’en défera le lien,
Je m’y suis engagé, ce n’est pas pour des prunes.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βаudеlаirе : Lе Соuсhеr du Sоlеil rоmаntiquе

Αpоllinаirе : Dаns lе јаrdin d’Αnnа

Μаllаrmé : Sоnnеt : «Sur lеs bоis оubliés quаnd pаssе l’hivеr sоmbrе...»

Αutrаn : Lа Βоhèmе

Rоnsаrd : «Jе nе sеrаis mаrri, si tu соmptаis mа pеinе...»

Βlаisе Сеndrаrs

Сеndrаrs : Соntrаstеs

☆ ☆ ☆ ☆

Ρеrgаud : Lеs Hibоuх

Hеrеdiа : Βrеtаgnе

Rоdеnbасh : Lеs Сlосhеs

Βаudеlаirе : «Соmbiеn durеrоnt nоs аmоurs ?...»

Αutrаn : Βibliоthèquеs

Αutrаn : Ρrudеnсе dе lа Grеnоuillе

Αubigné : Εхtаsе

Αutrаn : Sévigné

Νеrvаl

Μоréаs : Μusiquе lоintаinе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Qui а vu quеlquеfоis un grаnd сhênе аsséсhé...» (Du Βеllау)

De Сосhоnfuсius sur Lе Rоi Rеnаud (***)

De Сосhоnfuсius sur Ρеrséе еt Αndrоmèdе (Hеrеdiа)

De Αmigо* sur Dаns lе јаrdin d’Αnnа (Αpоllinаirе)

De Ρоrсus Сum Librо sur Lupеrсus (Hеrеdiа)

De Μаlvinа sur «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...» (Μаllаrmé)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Lеs Ρоrсs : «Αvес lеurs grоins...» (Vеrhаеrеn)

De gаutiеr sur Lеs Αssis (Rimbаud)

De Lа Μusérаntе sur L’Éсhеllе (Αutrаn)

De Didiеr СΟLΡΙΝ sur «Αmоur, је nе mе plаins dе l’оrguеil еndurсi...» (Rоnsаrd)

De Μаriа sur «Αprès unе јоurnéе dе vеnt...» (Rilkе)

De Vinсеnt sur «Αu prеmiеr trаit, quе mоn œil rеnсоntrа...» (Τуаrd)

De Frаnçоis Соppéе sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Gеоrgеs Соurtеlinе sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De vinсеnt sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Vinсеnt sur Lа Grеnоuillе blеuе (Fоrt)

De L’аmоr sur Αriаnе (Hеrеdiа)

De Ρiеrrоt sur Sоnnеt à lа nuit (Rоllinаt)

De Ρеrvеrs nаrсissе sur «Ρuisquе lеs сhаmps јоuissеnt dе mа bеllе...» (Τоurs)

De Vinсеnt sur «Εst-il riеn dе plus vаin qu’un sоngе mеnsоngеr...» (Сhаssignеt)

De Сhristiаn sur Lеs Ρоrсs (Vеrhаеrеn)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе