Loys Le Caron


41


 
Si enfanter une immortelle gloire
Pouvaient mes vers, pour te faire honorer
De tous amants, et ta grâce adorer
Comme relique enchâssée en mémoire.
 
Plus richement qu’en marbre n’en ivoire
Prierais amour vouloir élaborer
Ses traits mignards et d’or fin décorer,
Pour engraver sur les cieux ta victoire.
 
Mais cette voix, qu’on entend par trop basse,
A peur d’ourdir une toile iraigneuse
Et ennoircir par honte vergogneuse
 
L’heureux tortis de la divine grâce,
Qui couronna ta pudique beauté,
Pour éblouir mon œil en cruauté.
 


Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 7 septembre 2015 à 11h32

Totem de sable
------------------

Dans le ciel d’or est un objet de gloire,
Mais nul ne sait ce qu’il veut honorer ;
Aucun dévot ne vient pour l’adorer,
Ce haut pilier, ce totem sans mémoire.

Moi, j’aime bien cette structure noire
Dont le profil est fort élaboré ;
Bien peu me chaut, si c’est pour décorer,
Ou pour marquer un désir de victoire.

On peut y voir un insecte aux grands yeux,
Un joli diable, une licorne, un dieu,
Un lourd cyclope, un troll à la vue basse ;

Un vieil ermite, un monstre de beauté,
Un noble évêque, un roi de cruauté,
Mais moi, j’y vois la Statue de la Grâce.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 7 juin 2019 à 12h00

Improbable goupil
------------------

Dans cette friche est un goupil de gloire,
Par ce sonnet je le veux honorer ;
Les korrigans dont il est adoré
Pourront chanter ces vers à sa mémoire.

Sa mère fut une renarde noire
Qui l’emmena les poules dévorer ;
Son père aussi, vétéran décoré,
Encouragea son désir de victoire.

Parle-nous donc, vrai goupil aux grands yeux,
Raconte-nous le Diable et le Bon Dieu,
Et l’inframonde aux incubes voraces ;

Explique-nous le charme et la beauté
De l’Univers, et puis sa cruauté,
Sa pesanteur, son mystère et sa grâce.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βаudеlаirе : Splееn : «Jе suis соmmе lе rоi...»

Sаtiе : Οbstасlеs vеnimеuх

Lаmаrtinе : «Μоn сœur еst еn rеpоs...»

Hugо : Ultimа vеrbа

Hоpil : Саntiquе : «Ρriаnt dеssus un mоnt оù lеs plus bеllеs сhоsеs...»

Соrnеillе : Sоnnеt : «Dеuх sоnnеts pаrtаgеnt lа villе...»

Régniеr : Εn fоrêt

Rоllinаt : Lе Fасiès humаin

Lесоntе dе Lislе : Épiphаniе

Μаrс dе Ρаpillоn dе Lаsphrisе

☆ ☆ ☆ ☆

Βаnvillе : Lа Ρаiх

Vеrlаinе : Jésuitismе

Vеrlаinе : Vеrs pоur êtrе саlоmnié

Соuté : L’Éсоlе

Lаrbаud : Μеrs-Εl-Kébir

Соppéе : «Lе sоlеil frоid dоnnаit un tоn rоsе аu grésil...»

Vеrlаinе : «Ρаrfums, соulеurs, sуstèmеs, lоis...»

Αpоllinаirе : Сhаpеаu-tоmbеаu

Rоnsаrd : «L’аrbrе qui mеt à сrоîtrе, а lа plаntе аssuréе...»

Саntеl : Lеs Τribаdеs

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Épiphаniе (Lесоntе dе Lislе)

De Сосhоnfuсius sur «Si tu mеurs еn јеunеssе, аutаnt аs-tu gоûté...» (Сhаssignеt)

De Сосhоnfuсius sur «Dоis-је vоlеr еmplumé d’еspérаnсе...» (Rоnsаrd)

De Jаdis sur Lа Μоrt dеs lуs (Lоrrаin)

De Сосhоnfuсius sur Lа Ρrisоn (Diеrх)

De Jаdis sur L’Εnfеr (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur «À lа nuе ассаblаntе tu...» (Μаllаrmé)

De Εsprit dе сеllе sur «L’оisеаu dоnt l’Αrаbiе а fаit si grаndе fêtе...» (Lа Сеppèdе)

De Αdа еn Hérаldiе sur Sur mоn livrе (Lе Ρеtit)

De Un lесtеur sur «L’аrbrе qui mеt à сrоîtrе, а lа plаntе аssuréе...» (Rоnsаrd)

De Vinсеnt sur Sur unе Сhutе саuséе pаr un béliеr (Соllеtеt)

De Jеаn dе Lа Quаrаntаi sur Lа Сigаlе еt lа Fоurmi (Lа Fоntаinе)

De Vinсеnt sur Sоnnеt à l’Αndrоgуnе : «Τа rоуаlе јеunеssе...» (Viviеn)

De Vinсеnt sur Sоnnеt du huit févriеr 1915 (Αpоllinаirе)

De Ρéguуfuсius sur L’Αvеuglе (Ρéguу)

De Сhristiаn sur Luttеurs fоrаins (Соppéе)

De Αdа еn Hérаldiе sur Αmоurs fоus (Riсhеpin)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Μоn Diеu, quе је vоudrаis quе mа mаin fût оisivе...» (Spоndе)

De Hiс Vеlibi sur «Μа Dаmе nе m’а pаs vеndu...» (Μаrоt)

De Kritik sur «Lеs fеmmеs еt lа mеr n’оnt riеn dе dissеmblаblе...» (Lоuvеnсоurt)

De Сurаrе- sur Саusеriе (Βаudеlаirе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz