Guy Le Fèvre de La Boderie

L’Encyclie des secrets de L’Éternité, 1571


              /So             
Au seigneur Christophle Plantin


 

pour étrennes le premier jour de l’an 1570


Ainsi que le Soleil qui les ans nous compasse
Au compas de son char l’autre ayant compassé,
Vient compasser cettui après le viel passé
Et d’un compassement l’un dedans l’autre enlace :
 
Ainsi mon Encyclie où maints cercles j’embrasse,
Au Compas de la plume ayant son Rond tracé,
Afin qu’au cours des ans il ne soit effacé
S’offre à ton grand Compas qu’encor il la retrace.
 
Le Compas de Phébus entre tous les Flambeaux
Seul des ans annelés mesure les anneaux ;
Le Compas de Plantin bien planté en son centre
 
Entre les Imprimeurs seul remporte le prix,
Et pource je lui donne et mes Cercles écrits,
Et ma FIGURE ÉLUE où mon nom sort et entre.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 18 octobre 2015 à 11h21

Adam boréal
------------------

Je suis l’Adam régnant sur un Eden de glace,
Et pour pêcher, je dois la banquise casser ;
Quand je naquis ici, dans un lointain passé,
Mon paternel m’offrit cette puissante masse.

Sous deux ou trois peaux d’ours, ma compagne m’embrasse ;
Dans la neige du Nord sont nos chemins tracés,
Rarement le soleil s’en vient les effacer,
Puis, aux jours les plus froids, la lune le remplace.

J’aime, au coeur de l’hiver, allumer des flambeaux
Et conserver la viande en de profonds caveaux ;
J’aime ce beau jardin, dont le pôle est le centre,

Le fer tombé du ciel, dont nul ne sait le prix,
Mon modeste destin, qui n’est dans nul écrit,
La chair et le poisson dont je nourris mon ventre.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 15 juillet 2019 à 12h15

Cheval tricéphale
-------------------

Il est seigneur et dieu dans un pays de glace,
Il peut le parcourir sans jamais se lasser ;
Monocéphale il fut, dans un lointain passé,
Lui que son triple chef parmi les monstres classe.

Il aime une jument que ses bouches embrassent,
Ce couple fabuleux suit les chemins tracés
Par le vent boréal, prompt à les effacer ;
Et plus d’un immortel voudrait être à leur place.

Il fait des rêves fous dans son triple cerveau,
Il se voit nécrophage et maître d’un caveau ;
Puis de notre planète il explore le centre.

Ce très noble animal, quel en serait le prix ?
En aucun catalogue on ne le trouve écrit,
Il peut dormir tranquille au profond de son antre.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Οrléаns : «Ρuis çà, puis là...»

Νоuvеаu : «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...»

Sаint-Αmаnt : Sоnnеt inасhеvé

Νоаillеs : Lе Jеunеssе dеs mоrts

Dеrèmе : «Lеs јоurs sоnt plаts соmmе dеs sоlеs...»

Αpоllinаirе : Un pоèmе

Соrbièrе : Lе Сrаpаud

Соrbièrе : Lе Сrаpаud

Riсhеpin : Βеrсеusе

Dеrèmе : «Ρuisquе је suis аssis sоus се pin vеrt еt sоmbrе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Соrbièrе : Lе Μоussе

Νеlligаn : Évаngélinе

Dеrèmе : «Lеs јоurs sоnt plаts соmmе dеs sоlеs...»

Βruаnt : À lа Glасièrе

Dеlillе : Vеrs fаits dаns lе јаrdin dе mаdаmе dе Ρ...

Τоulеt : «Τrоttоir dе l’Élуsé’-Ρаlасе...»

Gill : Lе Ρаillаssоn

Gill : Εхhоrtаtiоn

Gill : Lа Lеvrеttе еt lе gаmin

Μаеtеrlinсk : «Ιls оnt tué trоis pеtitеs fillеs...»

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Ρégаsе (Lоuÿs)

De Vinсеnt sur Τrаnquillus (Hеrеdiа)

De Jаdis sur «Si lе blаnс pur...» (Sсèvе)

De Сосhоnfuсius sur L’Αngе pâlе (Rоllinаt)

De Jаdis sur Lаnguеur (Vеrlаinе)

De Μаrсеlinе sur À mа bеllе lесtriсе (Βоuilhеt)

De Jаdis sur «Grоs еt rоnd dаns mоn Саbinеt...» (Viоn Dаlibrау)

De Сосhоnfuсius sur Lе Μаuvаis Οuvriеr (Frаnсе)

De Snоwmаn sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

De Саrlа Οliviеr sur Émilе Νеlligаn

De Vinсеnt sur «Frаnсе, mèrе dеs аrts, dеs аrmеs еt dеs lоis...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur «Jе vоus еnvоiе un bоuquеt...» (Rоnsаrd)

De Сhristiаn sur Âmе dе nuit (Μаеtеrlinсk)

De Εsprit dе сеllе sur Sur lе présеnt d’un vаsе dе сristаl (Βеrtаut)

De Сhristiаn sur Un јеunе pоètе pеnsе à sа biеn-аiméе qui hаbitе dе l’аutrе сôté du flеuvе (Βlémоnt)

De Vinсеnt sur «Jе nе vеuх plus, Ρаillеur, mе rоmprе tаnt lа têtе...» (Viоn Dаlibrау)

De Сriсtuе sur «Vоs сélеstеs bеаutés, Dаmе, rеndеz аuх сiеuх...» (Μаgnу)

De Сriсtuе sur Lе Βruit dе l’еаu (Rоllinаt)

De Сriсtus sur «Gоrdеs, quе fеrоns-nоus ? Αurоns-nоus pоint lа pаiх ?...» (Μаgnу)

De Vinсеnt sur Lеs Саrmélitеs (Νеlligаn)

De Εsprit dе сеllе sur «Dès quе се Diеu...» (Jоdеllе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе