Charles Leconte de Lisle

Poèmes barbares


L’Ecclésiaste


 
L’Ecclésiaste a dit : Un chien vivant vaut mieux
Qu’un lion mort. Hormis, certes, manger et boire,
Tout n’est qu’ombre et fumée. Et le monde est très vieux,
Et le néant de vivre emplit la tombe noire.
 
Par les antiques nuits, à la face des cieux,
Du sommet de sa tour comme d’un promontoire,
Dans le silence, au loin laissant planer ses yeux,
Sombre, tel il songeait sur son siège d’ivoire.
 
Vieil amant du soleil, qui gémissais ainsi,
L’irrévocable mort est un mensonge aussi.
Heureux qui d’un seul bond s’engloutirait en elle !
 
Moi, toujours, à jamais, j’écoute, épouvanté,
Dans l’ivresse et l’horreur de l’immortalité,
Le long rugissement de la vie éternelle.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 21 novembre 2012 à 14h28


Hommage à Henri, mon grand-père maternel


Mon grand-père disait qu’un seul barde vaut mieux
Que deux grands guerriers morts qui ne peuvent plus boire.
Quand il a dit cela, il était un peu vieux,
Et la mort le guettait du fond d’une urne noire.

Nous l’avons enterré à la face des cieux,
Dans un jardin alpin au bout d’un promontoire.
Parfois j’ai l’impression de rencontrer ses yeux
Quand je joue avec son coupe-papier d’ivoire.

Est-ce lui qui m’apprit à versifier ainsi?
Je sais qu’il m’enseigna le vol des hirondelles
Et la rose au rosier, et le renard aussi.

La vie à ce vieillard n’a pas été cruelle,
Tous les jours il riait quand il buvait son thé,
Disant des mots subtils ou des insanités.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 4 mai 2014 à 11h08

Au jardin
-----------

Où pourrions-nous être mieux
Que dans ce jardin, pour boire ?
Le barde oublie qu’il est vieux,
Laissant là les idées noires.

Dans la lumière des cieux
Naissent de belles histoires
Qu’illustrent l’astre radieux
Et les nuages d’ivoire.

Passer quelques jours ainsi,
(Composer des vers, aussi,
Sur de prestigieux modèles) ;

Puis, le soir, à la chandelle,
De ces mots tourbillonnants
Faire un texte rayonnant.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 4 mai 2014 à 14h57

Ça ira bien mieux
quand après bien boire
beaucoup de vins vieux
on sera bien noirs...

On aura les cieux
pour seuls promontoires,
les cieux dans les yeux,
l’ébène en l’ivoire,

ça sra mieux ainsi...
La vie meurt aussi,
l’amour avec elle...

Pas s’épouvanter :
l’immortalité
n’est pas éternelle.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 13 juin 2017 à 14h42

Ça ira mieux
dans l’après-boire :
force vins vieux
te rendrons noir...

Tu as les cieux
pour promontoires :
cieux dans les yeux,
c’est moins y voir...

Oui mieux ainsi :
la vie meurt si
l’amour décède...

Pas se vanter,
pas se frapper
d’une étincelle.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Li-tаï-pé

Dеubеl : Détrеssе

Viviеn : Dеvаnt lе соuсhаnt

Viviеn : Lа Соnquе

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βrulé : «Ρоur mаl tеmps ni pоur gеléе...»

Dеsсhаmps : «Jе dеviеns соurbеs еt bоssu...»

Αndré Sаlmоn

Μас Οrlаn : Lе Μаnègе d’аérоplаnеs

Dеsсhаmps : Ρlаintеs d’аmоurеuх

☆ ☆ ☆ ☆

Dеrèmе : «À quоi bоn tе сhеrсhеr, glоirе, viеillе étiquеttе !...»

Βirаguе : «Grоttеs, Саvеrnеs, Ρrés, Τеrtrеs, Fоrêts, Rivаgеs...»

Νаvаrrе : «J’аimе unе аmiе еntièrеmеnt pаrfаitе...»

Соppéе : Désir dе glоirе

Hugо : «Ιl lui disаit : Vоis-tu, si tоus dеuх nоus pоuviоns...»

*** : Dаns lеs fоrtifs

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Sur lеs Vеnts (Drеlinсоurt)

De Сосhоnfuсius sur À Zurbаrаn (Gаutiеr)

De Jаdis sur Épitаphе dе mаdеmоisеllе dе Соntу, Μаriе dе Βоurbоn (Μаlhеrbе)

De Сосhоnfuсius sur Sur lеs аrbrеs еt lеs plаntеs (Drеlinсоurt)

De Jаdis sur Μа sоuffrаnсе (Dеubеl)

De Duguinе sur Αmstеrdаm (Jаmmеs)

De Сосhоnfuсius sur Sаlut (Μаllаrmé)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Суоrаnе- sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

De Τhundеrbird sur Lе Ρоètе соntumасе (Соrbièrе)

De Μаgélаnt sur Αiguillеs dе саdrаn (Sаint-Ρоl-Rоuх)

De Vinсеnt sur Lе Μоrt јоуеuх (Βаudеlаirе)

De Simоn Hоаrаu sur Sсаrbо : «Οh ! quе dе fоis је l’аi еntеndu еt vu...» (Βеrtrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur L’Éсоlе buissоnnièrе (Durосhеr)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur Сhаpеllе dе lа mоrtе (Νеlligаn)

De Сurаrе- sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Τutus ΙΙ bis sur Vénus Αnаdуоmènе (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Jе vоguе sur lа mеr, оù mоn âmе сrаintivе...» (Gоmbаud)

De Сurаrе- sur Lе Vœu (Hеrеdiа)

De hiаtus sur Ρоur lе Vаissеаu dе Virgilе (Hеrеdiа)

De Ιхеu.е sur À l’inассеssiblе (Rоllinаt)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе