Jean Lemaire de Belges



 
Notre âge est bref ainsi comme des fleurs
Dont les couleurs reluisent peu d’espace
Le temps est court et tout rempli de pleurs
Et de douleurs qui tout voit et compasse.
Joie se passe, on s’ébat, on solace,
Et entrelace un peu de miel bénin
Avec l’amer du monde et le venin.
 
Force se perd, toute beauté finit
Et se ternit ainsi comme la rose
Qui au matin tant vermeille épanit,
Au soir brunit, c’est donc bien peu de chose.
L’homme propose, en après Dieu dispose,
Faisons donc pause à tout mondains délits :
Laissons jardins, roses, fleurons et lys.
 
Et ne plantons au clos de notre cœur
Dont la liqueur vaut beaucoup s’elle est bonne.
Sinon trois fleurs de très noble vigueur
Qui de langueur n’atteignent pas la bonne
Tout bien foisonne et par accord résonne
Et s’amaisonne en ceux qui dispensées
Ont ces trois fleurs qu’on nomme trois pensées.
 
L’une des trois quand bien la planterons
Tend ses fleurons vers un seul Dieu céleste,
L’autre à soi propre ancre ses navirons
Sous termes ronds et sans quelque moleste,
La tierce est preste et sans cesser s’appreste
Que secours preste et aide à ses amis.
Dieu en bon cœur ces pensées a mis.
 
Et derechef la première fleur gente
Très diligente au temps passé revoit,
La seconde le temps présent régente,
L’autre fulgente au futur temps pourvoit
Et le prévoit : ainsi doncques on voit
Que s’on avoit ces pensées ensemble
Impossible est d’avoir mal, ce me semble.
 
Car d’elles trois on peut faire un blason
Qu’oncques Jason n’en eut point de tell’ sorte
Quand il alla conquerre la toison.
Ains par Raison est d’étoffe plus forte
Pallas l’assorte et Prudence le porte
Tout s’y comporte en vrai mystère pur :
Le champ est d’or, les pensées d’azur.
 
[...]



Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Riсhеpin : Βеrсеusе

Dеrèmе : «Ρuisquе је suis аssis sоus се pin vеrt еt sоmbrе...»

Соppéе : «Quеlquеfоis tu mе prеnds lеs mаins еt tu lеs sеrrеs...»

Τоulеt : Éléphаnt dе Ρаris.

Μаllаrmé : «Quаnd l’оmbrе mеnаçа dе lа fаtаlе lоi...»

Riсtus : Βеrсеusе pоur un Ρаs-dе-Сhаnсе

Klingsоr : À lа сhаndеllе

Τоulеt : «С’étаit sur un сhеmin сrауеuх...»

Lа Fоntаinе : «Αimоns, fоutоns, се sоnt plаisirs...»

Μаrоt : Αnnе, pаr јеu, mе јеtа dе lа nеigе

☆ ☆ ☆ ☆

Dеlillе : Vеrs fаits dаns lе јаrdin dе mаdаmе dе Ρ...

Τоulеt : «Lе соuсоu сhаntе аu bоis qui dоrt....»

Τоulеt : «Τrоttоir dе l’Élуsé’-Ρаlасе...»

Gill : Lе Ρаillаssоn

Gill : Εхhоrtаtiоn

Gill : Lа Lеvrеttе еt lе gаmin

Сhаrlеvаl : À unе Dаmе, qui rаillаit l’Αutеur d’êtrе lоngtеmps à lа саmpаgnе

Μаеtеrlinсk : «Ιls оnt tué trоis pеtitеs fillеs...»

Rоllinаt : Βаlzас

Μаrоt : Sur quеlquеs mаuvаisеs mаnièrеs dе pаrlеr

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Τоmbеаu : «Lе nоir rос соurrоuсé quе lа bisе lе rоulе...» (Μаllаrmé)

De Сосhоnfuсius sur Νuit blаnсhе (Sаmаin)

De Сосhоnfuсius sur Βоuquеtièrе (Соppéе)

De Jаdis sur Βrumаirе (Βlémоnt)

De Jаdis sur Qu’il nе fаut pоint аimеr sаns êtrе аimé (Urfé)

De Сосhоnfuсius sur Sоngе (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur Un јеunе pоètе pеnsе à sа biеn-аiméе qui hаbitе dе l’аutrе сôté du flеuvе (Βlémоnt)

De Сhristiаn sur Οrаisоn du sоir (Rimbаud)

De Vinсеnt sur «Jе nе vеuх plus, Ρаillеur, mе rоmprе tаnt lа têtе...» (Viоn Dаlibrау)

De Сriсtuе sur «Vоs сélеstеs bеаutés, Dаmе, rеndеz аuх сiеuх...» (Μаgnу)

De Сriсtuе sur Lе Βruit dе l’еаu (Rоllinаt)

De Vinсеnt sur Lе Rоsе (Gаutiеr)

De Сriсtus sur «Gоrdеs, quе fеrоns-nоus ? Αurоns-nоus pоint lа pаiх ?...» (Μаgnу)

De Vinсеnt sur Lеs Саrmélitеs (Νеlligаn)

De Εsprit dе сеllе sur «Dès quе се Diеu...» (Jоdеllе)

De Vinсеnt sur Lе Dоrmеur du vаl (Rimbаud)

De Sаint Τripоdе sur Lеs Litаniеs dе Sаtаn (Βаudеlаirе)

De Εхасt pоdе sur Lа Rоsе (Αсkеrmаnn)

De Εsprit dе сеllе sur «Lе sоn du соr s’аffligе vеrs lеs bоis...» (Vеrlаinе)

De Сurаrе- sur «Jе nе sаis соmmеnt је durе...» (Ρizаn)

De Саttаnео Dаniеl-Ρiеr sur Ρhèdrе (Fоurеst)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz