Jean Lemaire de Belges



 
Notre âge est bref ainsi comme des fleurs
Dont les couleurs reluisent peu d’espace
Le temps est court et tout rempli de pleurs
Et de douleurs qui tout voit et compasse.
Joie se passe, on s’ébat, on solace,
Et entrelace un peu de miel bénin
Avec l’amer du monde et le venin.
 
Force se perd, toute beauté finit
Et se ternit ainsi comme la rose
Qui au matin tant vermeille épanit,
Au soir brunit, c’est donc bien peu de chose.
L’homme propose, en après Dieu dispose,
Faisons donc pause à tout mondains délits :
Laissons jardins, roses, fleurons et lys.
 
Et ne plantons au clos de notre cœur
Dont la liqueur vaut beaucoup s’elle est bonne.
Sinon trois fleurs de très noble vigueur
Qui de langueur n’atteignent pas la bonne
Tout bien foisonne et par accord résonne
Et s’amaisonne en ceux qui dispensées
Ont ces trois fleurs qu’on nomme trois pensées.
 
L’une des trois quand bien la planterons
Tend ses fleurons vers un seul Dieu céleste,
L’autre à soi propre ancre ses navirons
Sous termes ronds et sans quelque moleste,
La tierce est preste et sans cesser s’appreste
Que secours preste et aide à ses amis.
Dieu en bon cœur ces pensées a mis.
 
Et derechef la première fleur gente
Très diligente au temps passé revoit,
La seconde le temps présent régente,
L’autre fulgente au futur temps pourvoit
Et le prévoit : ainsi doncques on voit
Que s’on avoit ces pensées ensemble
Impossible est d’avoir mal, ce me semble.
 
Car d’elles trois on peut faire un blason
Qu’oncques Jason n’en eut point de tell’ sorte
Quand il alla conquerre la toison.
Ains par Raison est d’étoffe plus forte
Pallas l’assorte et Prudence le porte
Tout s’y comporte en vrai mystère pur :
Le champ est d’or, les pensées d’azur.
 
[...]



Commentaire (s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : «Qu’еst-се pоur nоus, mоn сœur...»

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Τоulеt : «Étrаngеr, је sеns bоn...»

Riсhеpin : Сhаnsоn dеs сlосhеs dе bаptêmеs

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rаmuz : Lе Viеuх Jеаn-Lоuis

Βаudеlаirе : Саusеriе

Βruаnt : À Μоntpеrnаssе

Rimbаud : Βаrbаrе

Rоnsаrd

☆ ☆ ☆ ☆

Gоudеаu : Lа Rоndе du rеmоrds

Viоn Dаlibrау : «Quеl еmbаrrаs à сеttе pоrtе !...»

Βrissаrt : Lа Dаmе а un аmi

Μоntеsquiоu :

Αpоllinаirе : Αnniе

Ρrоust : «Αfin dе mе соuvrir dе fоurrurе еt dе mоirе...»

Rоstаnd : Ρаstоrаlе dеs сосhоns rоsеs

Lоuvigné du Dézеrt : «Guillоt, tiеn сеstе сhеsvrе à lа соrnе dоréе...»

Vеrlаinе : Αrt pоétiquе

Εlskаmp : Μаis соmmе еn imаgе à présеnt

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Соuplеts dе l’оisеlièrе (Çа fаit pеur аuх оisеаuх) (Gаlоppе d'Οnquаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Αmоur vоmit sur mоi sа furеur еt sа rаgе...» (Jоdеllе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Jаdis sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Сосhоnfuсius sur Lе Viеuх Ρоnt (Rоllinаt)

De Сосhоnfuсius sur Ρrinсе dеs јоiеs défеnduеs (Sеgаlеn)

De Jаdis sur «Βuvоns, аmis ; lе tеmps s’еnfuit...» (Hоudаr dе Lа Μоttе)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Сurаrе- sur Végétаl (Jаrrу)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Сurаrе- sur Sоlitudе (Μilоsz)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De Αrсhivistе sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

De Duguinе sur Αmstеrdаm (Jаmmеs)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Суоrаnе- sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz