Mallarmé

Poésies, 1899



M’introduire dans ton histoire
C’est en héros effarouché
S’il a du talon nu touché
Quelque gazon de territoire
 
À des glaciers attentatoire
Je ne sais le naïf péché
Que tu n’auras pas empêché
De rire très haut sa victoire
 
Dis si je ne suis pas joyeux
Tonnerre et rubis aux moyeux
De voir en l’air que ce feu troue
 
Avec des royaumes épars
Comme mourir pourpre la roue
Du seul vespéral de mes chars.
 

Commentaire(s)
Déposé par Cochonfucius le 7 novembre 2015 à 11h25

Argent et sable de rivière
-------------------------------

Cette rivière est sans histoire,
Pas de quoi s’en effaroucher ;
Elle franchit, sans y toucher,
De fort paisibles territoires.

Suivant son cours aléatoire,
Elle se tient loin du péché ;
Elle joue le jeu, sans tricher,
De la douceur c’est la victoire.

Près d’elle, des oiseaux joyeux
Vêtus d’un plumage soyeux
Se manifestent et s’ébrouent ;

En elle, des poissons épars
Nagent dans les règles de l’art ;
Jamais la surface ils ne trouent.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 22 octobre 2017 à 12h03

Le seigneur Bunnybird
----------------------

Le lapin-piaf est sans histoire,
Il n’est jamais effarouché ;
Il a conquis, sans y toucher,
Un confortable territoire.

Sa conscience est aléatoire,
Elle se tient loin du péché ;
Bunnybird jamais n’a triché,
Dans sa douceur est sa victoire.

Près de lui, des corbeaux joyeux
Lissent leur plumage soyeux
Et la truite au ruisseau s’ébroue ;

Il a des souvenirs épars,
Il me les dit sans aucun art ;
De son karma tourne la roue.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 17 décembre 2018 à 13h55

L’inventeur de la roue
-------------

Aux très anciens temps de l’histoire,
N’en soyez pas effarouchés,
Nous laissions les monstres toucher
Aux objets de nos territoires.

Ces artisans aléatoires,
Nous ne pouvions les empêcher
De bricoler et de tricher
Pour une improbable victoire.

Parmi eux, le dragon joyeux,
Lissant son plumage soyeux,
Au coeur de l’atelier s’ébroue ;

Il prit quelques outils épars
Et par l’effet de son grand art
Il fut l’inventeur de la roue.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 20 février 2019 à 12h22

Vendangeur à cornes
-------------------------

Voici le démon sans histoires,
Il ne doit pas t’effaroucher;
Ta vigne, il aime la toucher,
Il croit que c’est son territoire.

Sa vendange est aléatoire,
Grappiller n’est pas un péché ;
C’est vrai qu’il aime bien tricher,
Ce sont de modestes victoires.

La grive ou le merle joyeux
Chantent pour ce grand bouc soyeux
Qui parmi les pampres s’ébroue ;

Plus loin, des insectes épars
Ont découpé une oeuvre d’art
Dans les vertes feuilles qu’ils trouent.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Hаrаuсоurt : «Ιl plеut sur lа mеr, lеntеmеnt...»

Τristаn L’Hеrmitе : Lе Ρrоmеnоir dеs dеuх аmаnts

Hеrеdiа

Νоdiеr : Lа Jеunе Fillе

Αubigné : «Се dоuх hivеr...»

Αubigné : «Αuprès dе се bеаu tеint, lе lуs еn nоir sе сhаngе...»

Jаmmеs : Lоrsquе је sеrаi mоrt

Βirаguе : «Ô сœur tristе еt pеnsif, qui еn si dur mаrtуrе...»

Νеlligаn : Lеs Αngéliquеs

Νеrvаl : Αvril

Rоdеnbасh : Соllègе аnсiеn

Οrléаns : «Соmmе ј’оis quе сhасun dеvisе...»

☆ ☆ ☆ ☆

Αubigné : «Lеs lуs mе sеmblеnt nоirs...»

Rоllinаt : Viеrgе dаmnéе

Αpоllinаirе : Сhаpеаu-tоmbеаu

Βаtаillе : Lеs Villаgеs

Οrléаns : «Jе mеurs dе sоif, еn сôté lа fоntаinе...»

Αpоllinаirе : «Μоn сhеr Ρаblо lа guеrrе durе...»

Dumеstrе : Lеs Ιnquiеts

Сrоs : Sоnnеt : «Βiеn quе Ρаrisiеnnе еn tоus pоints, vоus аvеz...»

Νuуsеmеnt : «Соmbiеn, соmbiеn dе fоis, аu sоir sоus lа nuit brunе...»

Rоllinаt : Lа Βuvеusе d’аbsinthе

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Jоliеs fеmmеs (Hugо)

De Сосhоnfuсius sur «Αmоur mе tuе, еt si је nе vеuх dirе...» (Rоnsаrd)

De Сhаrlus Ρоpulаirе sur Viеuх mаrin, viеil аrtistе (Ρоpеlin)

De Сосhоnfuсius sur «Quе viеnt-еllе mе dirе, аuх plus tеndrеs instаnts...» (Sаintе-Βеuvе)

De Hаn Riсutе sur Соmplаintе аmоurеusе (Αllаis)

De Lе Gаrdiеn sur L’Hоspitаlité (Fаbrе d'Églаntinе)

De Сhristiаn sur Lе Μоnt dеs Οliviеrs (Vignу)

De Lе Gаrdiеn sur Μоrt d’un аutrе Juif (Μоrаnd)

De Εsprit dе сеllе sur Sоnnеt : «Ιgnоrаntе оu plutôt dédаignеusе dеs mаuх...» (Сrоs)

De Сhristiаn sur «Sасrés соtеаuх, еt vоus sаintеs ruinеs...» (Du Βеllау)

De Αrаmis sur Guitаrе : «Gаstibеlzа, l’hоmmе à lа саrаbinе...» (Hugо)

De Αrаmis sur Stаnсеs à Μаrquisе (Соrnеillе)

De piсh24 sur Ρhilis dаnsе lа Sаrаbаndе (Sсudérу)

De Rоlаnd Βасri sur «Μоn âmе а sоn sесrеt, mа viе а sоn mуstèrе...» (Αrvеrs)

De Ρ10H24- sur Εllе еt lui (Αutrаn)

De Сurаrе- sur «Quаnd је vоudrаi sоnnеr dе mоn grаnd Αvаnsоn...» (Du Βеllау)

De Αrаmis sur «Quаnd mоn fil sе саssеrа sоus...» (Ρеllеrin)

De Αmаris- sur Sуmbоlе (Gilkin)

De Εsprit dе сеllе sur Sоnnеt mélаnсоliquе (Αdеlswärd-Fеrsеn)

De Сurаrе- sur Αprès lа bаtаillе (Hugо)

De Μilоu dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе