Oscar V. de L. Milosz

Les Sept Solitudes, 1906


Danse macabre


 
Il est doux d’entendre sonner jusqu’au jour
Ses genoux creux contre les os de l’amour.
 
De boire dans les orbites de l’Amie
Le vieux mensonge des pleurs en eau de pluie.
 
Et de sentir les rayons des lunes hautes
Glisser romantiquement entre ses côtes.
 
Il est doux, il est sage, il est bien
De n’être plus, de n’être plus rien.
 
Comme on est joyeux, léger, comme on se porte
Bien, quand la vermine, la vermine est morte.
 
Laissons aux bardes les sinistres ballades ;
Lennore, Helen, faisons de bonnes gambades.
 
Écartez-vous, rue, escargots, citronnelle ;
Voici Laure, la plus gaie et la plus belle.
 
Il est doux, il est sage, il est bien
De n’être plus, de n’être plus rien.
 
Plus de maîtresse, plus de chien, plus de Dieu ;
C’est tout ce que je veux, c’est tout ce qu’il veut.
 
Passants là-bas, cavalier et cheval noir
Venez donc un peu par ici, venez voir.
 
Il s’est enfui, personne, la route sonne.
Ô comme le désir de vivre m’étonne !
 
Il est doux, il est sage, il est bien
De n’être plus, de n’être plus rien.
 
                            Clic-clac
                            de vertèbres
                            qui craquent
                            et dans les ténèbres
                            mélancoliques
                            ici, là-bas, où ?
                            clac-clic,
                            de dansantes reliques
                    Mains et pieds traversés de clous.
 
Amour remariée, entends-tu ma voix ?
Cette nuit, dis-moi, combien, combien de fois ?
 
Mon fils, mon fils, sais-tu déjà épeler
Mon nom sur la pierre moussue et pelée ?
 
Sganarelle, hi hi hi ! voici tes gages :
Treize queues de rats, trois yeux de chats sauvages.
 
Il est doux, il est sage, il est bien
De n’être plus, de n’être plus rien.
 

Commentaire(s)
Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
URL :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Saisie requise.
* Cette adresse ne sera pas publiée et ne sera utilisée que pour communiquer avec vous en cas de souci.
 

Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Сrоs : Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...»

Lеvеу : Républiquе Αrgеntinе — Lа Ρlаtа

Соuté : Lеs Соnsсrits

Rоdеnbасh : Vеilléе dе glоirе

Οsсаr V. dе L. Μilоsz

Hugо : «Αmis, un dеrniеr mоt ! — еt је fеrmе à јаmаis...»

Ρоpеlin : Lа Νеigе

Μауnаrd : «Сhаquе Ρriаpе du viеuх tеmps...»

Μауnаrd : «Βеllе, qui sаns fоutеur fоutеz...»

Μауnаrd : Épitаphе : «Сi-gît Ρаul qui bаissаit lеs уеuх...»

☆ ☆ ☆ ☆

Gérаldу : Duаlismе

Stаël : Épitrе sur Νаplеs

Ρirоn : Οdе à Ρriаpе

Rеgnаrd : Épîtrе à Μ. ...

Βruаnt : Sоulоlоquе

Μасеdоnski : Lе Сlоîtrе

Μасеdоnski : Sоnnеt lоintаin

Μаrоt : «J’аi unе lеttrе еntrе tоutеs élitе...»

Μауnаrd : «L’hоmmе qui gît еn се liеu...»

Riсhеpin : Dаb

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur «Μ’intrоduirе dаns tоn histоirе...» (Μаllаrmé)

De Αrаmis sur Républiquе Αrgеntinе — Lа Ρlаtа (Lеvеу)

De Сосhоnfuсius sur Ρаuvrе gаrçоn (Соrbièrе)

De Сосhоnfuсius sur «Gеntil Quimpеr, lе nid dе mоn еnfаnсе...» (Jасоb)

De Сhristiаn sur Sоnnеt : «Jе sаis fаirе dеs vеrs pеrpétuеls. Lеs hоmmеs...» (Сrоs)

De Сurаrе- sur Lе Βаin dеs Νуmphеs (Hеrеdiа)

De Lа-Μusérаntе sur «L’hоmmе qui gît еn се liеu...» (Μауnаrd)

De ΜаdаmеСоnnаssе sur «Се quе tа plumе prоduit...» (Μауnаrd)

De Jеhаn Ρаuvrеpin sur Sоnnеt ivrе (Riсhеpin)

De Сurаrе- sur «Ν’еs-tu lаssе, аussi, dе rêvеr d’hiеr ?...» (Viеlé-Griffin)

De Сhristiаn sur À Ιris, qui mаngеаit оrdinаirеmеnt dеs flеurs (Lе Ρауs)

De Ιvrеssе sur «Сhаmpêtrеs еt lоintаins quаrtiеrs, је vоus préfèrе...» (Соppéе)

De Fаisаnе sur Lе Rêvе du pоètе (Соppéе)

De Τhundеrbird sur Éсrit аvес du sаng (Sеgаlеn)

De Μаirе dе Βlаnquеfоrt sur Lе Соup dе tаmpоn (Соppéе)

De Fоirе dе Βlаnсhеmоrt sur Lе Соup dе mаrtеаu (Соurtеlinе)

De Соugаrе- sur Lе Сhiеn еt lе Сhаt (Αrnаult)

De wеbmаstеr sur «Lе mоndе plus trоmpеur quе lеs flоts dе Νеptunе...» (Ρеllissоn-Fоntаniеr)

De Сосhоnfitсhuss sur Αir : «Τоut l’univеrs оbéit à l’Αmоur...» (Lа Fоntаinе)

De Viсtоr Сlоuеlbес sur Lа Соnsсiеnсе (Hugо)

De Gаrdеur d’аlbаtrоs sur Frаnçоis Соppéе

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе