Paul Morand

Lampes à arc, 1922


Mort d’un autre Juif


 
C’est parce que ce régiment de tueurs est strictement gouvernemental,
c’est parce que ce peuple a peur de sa révolution
comme de tout ce qui pourrait le rendre à lui-même, c’est-à-dire à son néant,
c’est parce qu’il n’imagine pas d’autre bien-être
que de se sentir tous blottis autour de l’État
comme autour d’un poêle,
c’est parce que les hommes sont heureux d’obéir
et de n’avoir pas à être libres,
qu’il y a du sang gelé
sur le quai de l’Issaar,
et qu’un cadavre  de Juif est là,
mains liées derrière le dos,
nu jusqu’à la ceinture.
Très vert sur la neige,
le front haut serré entre des cheveux de laine,
il a repris une majesté orientale
calme, comme de savoir que par sa mort
ce qu’il sentait en lui d’immortel
est assuré en effet de ne plus mourir.
Ses joues portent l’empreinte de clous de souliers
et sa bouche brisée
pend, comme une boîte jadis pleine de cris ;
cris d’une race éternellement rebelle
suant tant qu’il faudra le sang noir des révoltes jamais taries
sous le pressoir des lois chrétiennes ;
communiquant, sous les fondations même des États,
entre continents, par de mystérieux égouts,
(laissant les radios aux propagandes nationales et les câbles aux arbitrages de bourse),
et lui, parmi les plus grands de cette race,
sans autre patrie que son esprit,
heureux d’être pauvre et niant toute autre possession que celle des Textes,
courtier d’idéal touchant à chaque révolte sa commission,
secrétant une pensée acide qui corrode les doctrines aériennes,
inépuisablement généreux et fidèle à la vérité,
sous le masque d’une éternelle trahison,
mais singulièrement coupable.
C’est pourquoi le cadavre, dépouillé de ses chaussures,
gît, par ce matin de gel,
au pied du Maximilianeum.
Les enfants ont mis sous ses ongles
des aiguilles de gramophone.
 

©  

Commentaire (s)
Déposé par Aramis le 22 février 2019 à 13h49

dernier vers: des aiguilles

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Le Gardien le 24 février 2019 à 10h50

C’est corrigé ! Merci Aramis !

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Aramis le 8 avril 2019 à 14h34

gramophone avec un seul m

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Le Gardien le 9 avril 2019 à 06h05

Corrigé ! (Reste plus qu’à corriger le désordre temporel de certaines suites de commentaires...)

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Le Gardien le 9 avril 2019 à 09h31

Tout devrait baigner ! Bonne journée et merci de vos (éventuelles) attentions...

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Rimbаud : «Qu’еst-се pоur nоus, mоn сœur...»

Ρоnсhоn : Lе Gigоt

Τоulеt : «Étrаngеr, је sеns bоn...»

Riсhеpin : Сhаnsоn dеs сlосhеs dе bаptêmеs

Régniеr : Lа Lunе јаunе

Rаmuz : Lе Viеuх Jеаn-Lоuis

Βаudеlаirе : Саusеriе

Βruаnt : À Μоntpеrnаssе

Rimbаud : Βаrbаrе

Rоnsаrd

☆ ☆ ☆ ☆

Gоudеаu : Lа Rоndе du rеmоrds

Viоn Dаlibrау : «Quеl еmbаrrаs à сеttе pоrtе !...»

Βrissаrt : Lа Dаmе а un аmi

Μоntеsquiоu :

Αpоllinаirе : Αnniе

Ρrоust : «Αfin dе mе соuvrir dе fоurrurе еt dе mоirе...»

Rоstаnd : Ρаstоrаlе dеs сосhоns rоsеs

Lоuvigné du Dézеrt : «Guillоt, tiеn сеstе сhеsvrе à lа соrnе dоréе...»

Vеrlаinе : Αrt pоétiquе

Εlskаmp : Μаis соmmе еn imаgе à présеnt

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Ρеnsiоnnаirеs (Vеrlаinе)

De Jаdis sur «Lоirе qui vаs dе tоn оndе vitréе...» (Τоurs)

De Jаdis sur Соuplеts dе l’оisеlièrе (Çа fаit pеur аuх оisеаuх) (Gаlоppе d'Οnquаirе)

De Сосhоnfuсius sur «Αmоur vоmit sur mоi sа furеur еt sа rаgе...» (Jоdеllе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Jаdis sur Lа grоssе dаmе сhаntе... (Ρеllеrin)

De Сосhоnfuсius sur Lе Viеuх Ρоnt (Rоllinаt)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Сurаrе- sur Végétаl (Jаrrу)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

De Сurаrе- sur Sоlitudе (Μilоsz)

De Τh. dе Viаu sur Lеs trоis hуmnеs primitifs (Sеgаlеn)

De Сосhоnnе Furius sur Sоnnеt : «J’аi pеur dе lа fеmmе qui dоrt...» (Сrоs)

De Αrсhivistе sur Βаllаdе dе l’аrbrе d’аmоur (Сhаrtiеr)

De Duguinе sur Αmstеrdаm (Jаmmеs)

De Gаrdiеn dеs саnаrds sur Μа dаnsе (Сеndrаrs)

De Суоrаnе- sur «Ρаr l’аmplе mеr, lоin dеs pоrts еt аrènеs» (Sаint-Gеlаis)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе