Henry Murger

(1822-1861)

Un autrе pоèmе :

Lеs Βаignеusеs

 

 

Henry Murger


Au lecteur


 
Ami lecteur, qui viens d’entrer dans la boutique
Où l’on vend ce volume, et qui l’as acheté
Sans marchander d’un sou, malgré son prix modique,
Sois béni, bon lecteur, dans ta postérité !
 
Que ton épouse reste économe et pudique ;
Que le fruit de son sein soit ton portrait flatté
Sans retouche : — et, pareille à la matrone antique,
Qu’elle marque le linge et fasse bien le thé !
 
Que ton cellier soit plein du vin de la comète !
Qu’on ne t’emprunte pas d’argent, — et qu’on t’en prête !
Que le brelan te suive autour des tapis verts ;
 
Et qu’un jour sur ta tombe, en marbre de Carrare,
Un burin d’or inscrive — hic jacet — l’homme rare
Qui payait d’un écu trois cents pages de vers !
 

Commentaire (s)
Déposé par Jadis le 12 août 2021 à 16h12


Ami lecteur, oyez ce récit pathétique !
La femme n’est que ruse et que méchanceté.
L’histoire est lamentable, et pourtant véridique,
Je ne fabule point, c’est la réalité.

Nous campions tous les deux sur les bords du Klondike
En regardant les eaux doucement miroiter ;
Et murmurions en chœur que, malgré les moustiques,
C’était un beau pays, c’était un bel été.

Elle est partie un jour chercher des allumettes,
Et depuis lors (c’est vrai qu’elle est un peu distraite),
N’a pas réapparu, et revoici l’hiver.

Ayant envisagé la corde, le curare,
Ou bien l’indigestion, tel le soldat Tarrare, (1)
Je renonçai ; mais ça m’est resté en travers.


(1) Répugnant personnage, affligé de polyphagie. Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Tarrare

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Christian le 13 août 2021 à 09h19

-- Enfant de la balle --

Puces...
Nouvel arrivage
exposé au soleil,
un tarare !

Cette machine en bois qui tant me fascinait
dans mon jeune temps
à la Vieille Ferme
(en partie de la retrouver dessinée
dans le Petit Larousse Illustré
des années d’école
du paternel...)

j’en croisa du même modèle
sur la côte nord de l’Écosse
en 81,
dans un « ethnomusée »
déjà...

Celui de mon père doit pourrir dans une garenne...

Et déambulant dans Saint-Ouen
j’imagine un « poème »...
« Un enfant de la balle » ça s’appelle.
Ça finit :

« Oublié le nom breton de la parcelle
où celui de mon père achève son pourrissage
mais j’irai voir sur GoogleMaps »

Bof :/

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 13 août 2021 à 14h38

Y aqui hay otra Tarara :
https://www.youtube.com/watch?v=lMfOTegr1u8

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βеllеаu : «Dоuсе еt bеllе bоuсhеlеttе...»

Fiеfmеlin : «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...»

Сосtеаu : Βаttеriе

Μilоsz : Lе Соnsоlаtеur

Lа Villе dе Μirmоnt : «Lа mеr еst infiniе еt mеs rêvеs sоnt fоus...»

Vеrlаinе : Сrоquis pаrisiеn

Fоurеst : Sоuvеnir оu аutrе rеpаs dе fаmillе

Μаgnу : «Βiеnhеurеuх sоit lе јоur, еt lе mоis, еt l’аnnéе...»

Rоnsаrd : «Αmоur еst sаns miliеu, с’еst unе сhоsе ехtrêmе...»

Régniеr : Épitаphе

☆ ☆ ☆ ☆

Τоulеt : «Quеlquеfоis, аprès dеs ébаts pоlis...»

Hugо : «Jеunеs gеns, prеnеz gаrdе аuх сhоsеs quе vоus ditеs...»

Τаilhаdе : Сhоrègе

Dеspоrtеs : «Rесhеrсhе qui vоudrа lеs аppаrеnts hоnnеurs...»

Μеndès : Sоrоr dоlоrоsа

Rоnsаrd : «Μignоnnе, lеvеz-vоus, vоus êtеs pаrеssеusе...»

Hауеm-Grеgh : Jеunеs fillеs

Fоurеst : Βаllаdе еn l’hоnnеur dе lа fаmillе Τrоulоуаuх

Cоmmеntaires récеnts

De Jаdis sur Lе Sоuvеnir vаguе (Rоstаnd)

De Сосhоnfuсius sur Sur lа mоrt dе sа sœur rеligiеusе (Μаllеvillе)

De Jаdis sur «Hоmèrе аvаit un сhiеn. Hоmèrе, је suppоsе...» (Jаmmеs)

De Сосhоnfuсius sur D’unе dаmе јоuаnt du luth (Αuvrау)

De Jаdis sur «Un јоur је vis, dеbоut аu bоrd dеs flоts mоuvаnts...» (Hugо)

De Сосhоnfuсius sur Lе Μоussе (Соrbièrе)

De Сurаrе- sur «Ô fоrmе quе lеs mаins...» (Viviеn)

De Сurаrе- sur Épitаphе (Νоuvеаu)

De Сurаrе- sur Μаzurkа (Νеlligаn)

De Τhundеrbird sur «Dе vоir mignоn du Rоi un соurtisаn hоnnêtе...» (Du Βеllау)

De Сhristiаn sur «Се Μоndе, соmmе оn dit, еst unе саgе à fоus...» (Fiеfmеlin)

De Τhundеrbird sur Sur l’аrс-еn-сiеl (Drеlinсоurt)

De Τhundеrbird sur L’Αngе pâlе (Rоllinаt)

De Αdа еn Hérаldiе sur «Hélаs ! mеs tristеs уеuх sоnt сhаngés еn fоntаinеs...» (Βirаguе)

De Сhristiаn sur Αu lесtеur (Μurgеr)

De Αrсhivistе sur Lе Μénétriеr (Μеrrill)

De Vinсеnt sur Μаlgré tоut (Сrоs)

De Αdа еn Hérаldiе sur Αntоinе еt Сléоpâtrе (Hеrеdiа)

De Αdа еn Hérаldiе sur Lе Суgnе (Vаlérу)

De Un аutrе fаbulistе sur Lе Соrbеаu еt lе Rеnаrd (Lа Fоntаinе)

De Εsprit dе сеllе sur «À lа nuе ассаblаntе tu...» (Μаllаrmé)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе

 



Photo d'après : Hans Stieglitz