Émile Nelligan


Le Talisman


 
Pour la lutte qui s’ouvre au seuil des mauvais jours
Ma mère m’a fait don d’un petit portrait d’elle,
Un gage auquel je suis resté depuis fidèle
Et qu’à mon cou suspend un cordon de velours.
 
« Sur l’autel de ton cœur (puisque la mort m’appelle)
Enfant, je veillerai, m’a-t-elle dit, toujours.
Que ceci chasse au loin les funestes amours,
Comme un lampion d’or, gardien d’une chapelle. »
 
Ah ! sois tranquille en les ténèbres du cercueil !
Ce talisman sacré de ma jeunesse en deuil
Préservera ton fils des bras de la Luxure,
 
Tant j’aurais peur de voir un jour, sur ton portrait,
Couler de tes yeux doux les pleurs d’une blessure,
Mère ! dont je mourrais, plein d’éternel regret.
 

Commentaire (s)
Déposé par Cochonfucius le 9 mars 2019 à 12h22

Nouveau pont bordelais
----------

On dit qu’un futur pont sur la Garonne, un jour,
Sera pour le flâneur une route nouvelle ;
Un pont que nous devrons aux édiles fidèles
Caressant ce projet de leurs gants de velours.

Du prénom de Simone il faudra qu’on l’appelle,
Qui dans le Panthéon repose pour toujours ;
Les galants y viendront promener leurs amours,
Notre évêque pour lui priera dans sa chapelle.

À ce nouveau venu, nous faisons bon accueil,
Nous écrirons sur lui des vers, tout un recueil,
Lui qui jamais du temps ne craindra la morsure.

Déjà, son architecte en a fait le portrait,
Orné d’explications, tracé d’une main sûre,
Un élégant ouvrage aux multiples attraits.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 5 mai 2019 à 12h02

Corvus Pontifex
------------------

Cet oiseau fit un pont, il le fit en un jour ;
Et c’était un corbeau d’une espèce nouvelle
Qui fut d’un magicien le disciple fidèle
Arborant, qui plus est, des plumes de velours.

Du prénom de Corax il voulait qu’on l’appelle,
Aussi nous prenions soin de l’employer toujours ;
Dieu sait quelles oiselles inspiraient ses amours,
Lui qui priait souvent dans la vieille chapelle.

Les autres bâtisseurs lui firent bon accueil ;
Un barde en son honneur écrivit un recueil,
Ce qui, jusqu’à nos jours, la gloire lui assure.

Les dames de la Cour achètent son portrait ;
Il se moque du Roi sans craindre la censure
Et rime des sonnets non dépourvus d’attraits.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfurax le 5 mai 2019 à 14h34

Dieu sait quelles oiselles ..... hey là ça fait 7 syllabes à l’hémistiche (avec les oiselles au pluriel + la liaison obligatoire)

Dieu sait quelle oiselle..... là par contre, ça ferait 5 !

croa-moa petit Cochon !

p.s. : Si c’était moi, j’aurais fait le parallèle entre le noir corbeau & l’oie blanche....

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 5 mai 2019 à 19h49

Corvus Pontifex
-------------

(septième vers)

Dieu sait quelle illusion inspirait ses amours

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 5 mai 2019 à 20h21

(septième vers, autres possibilités)

Dieu sait-il quelle oiselle inspirait ses amours ?

*   *   *

Dieu sait quelle hirondelle inspirait ses amours...

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jehan Çètoù le 5 mai 2019 à 20h41

La bonne réponse était:
Dieu sait quelles oisell’ inspiraient ses amours


:P

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Jadis le 3 octobre 2019 à 10h55

Dieu sait quelle volaille inspirait ses amours ?

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 1er mars 2020 à 12h14

Sagesse d’un archevêque
----------

Il dit à Dieu merci pour la clarté du jour,
Il se  met  en prière à chaque aube nouvelle ;
Avec délicatesse il s’adresse aux fidèles,
Lui que chacun connaît pour son sent de l’humour.

Quand le Seigneur vers lui un malade rappelle,
De toute sa douceur il offre le secours ;
Quant à celui qui vit d’impossibles amours,
Il présente son cas aux saints de la chapelle.

À ceux qui sont sans toit il propose un accueil ;
À ceux qui aiment lire il offre des recueils
De sa prose où l’on voit de ravissants passages.

Dans notre basilique on a mis son portrait
Qu’ornent presque toujours des fleurs et des messages ;
Dieu nous l’avait offert, et Dieu nous l’a soustrait.

[Lien vers ce commentaire]

Déposé par Cochonfucius le 16 juillet 2020 à 12h17

Chien rétrocéphale
---------------

Son maître vainement le cherche tout un jour,
Ce gros farceur de chien s’enfuit quand on l’appelle ;
Nul n’arrive à savoir s’il est vraiment fidèle,
S’il  s’enfuit par révolte ou si c’est par humour.

Je l’ai vu l’autre jour séduire une hirondelle,
Pour elle il écrivit des poèmes d’amour ;
Car jamais il n’hésite à faire un beau discours
Pour lequel il produit des images nouvelles.

S’il vient dormir chez vous, faites-lui bon accueil,
Surtout si de ses vers il vous offre un recueil;
Même, il déclamera les plus jolis passages.

Le seigneur de Nivelle en a fait le portrait
Au bas duquel figure un célèbre message;
S’enfuir quand on l’appelle est son plus bel attrait.

[Lien vers ce commentaire]

Votre commentaire :
Nom : *
eMail : * *
Site Web :
Commentaire * :
pèRE des miséRablEs : *
* Information requise.   * Cette adresse ne sera pas publiée.
 


Mon florilège

(Tоuriste)

(Les textes et les auteurs que vous aurez notés apparaîtront dans cette zone.)

Compte lecteur

Se connecter

Créer un compte

Agora

Évаluations récеntes
☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Βаudеlаirе : Βоhémiеns еn vоуаgе

Ρеllеrin : Lа Ρеtitе Βеrgèrе

Sсаrrоn : Épitrе à Μоnsiеur Sаrаzin

Vеrlаinе : Τаntаlizеd

Vеrlаinе : Lеs Ιndоlеnts

Μаuсlаir : Légеndе : «Ιls l’оnt сlоuéе pаr lеs mаins...»

Vеrlаinе : Соllоquе sеntimеntаl

Βаnvillе : «Sсulptеur, сhеrсhе аvес sоin...»

☆ ☆ ☆ ☆

Lе Βrаz : Νосturnе

Βаudеlаirе : «Τu mеttrаis l’univеrs еntiеr dаns tа ruеllе...»

Jаmmеs : Lе sоlеil fаisаit luirе

Vеrlаinе : Lе Ρоètе еt lа Μusе

Lаutréаmоnt : «Jе сhеrсhаis unе âmе qui mе rеssеmblât...»

Βаudеlаirе : Lа Vоiх

Frаnс-Νоhаin : Sоlliсitudеs

Cоmmеntaires récеnts

De Сосhоnfuсius sur Lе Vin pеrdu (Vаlérу)

De Сосhоnfuсius sur Ρеtitеs bоuсhеs (Αutrаn)

De Сосhоnfuсius sur «Quеl еst сеlui qui vеut fаirе сrоirе dе sоi...» (Du Βеllау)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sisinа (Βаudеlаirе)

De Ρiеrrе Lаmу sur Μа Βоhèmе (Rimbаud)

De Ρiеrrе Lаmу sur Sоnnеt аu Lесtеur (Μussеt)

De Τhundеrbird sur Sur un tоmbеаu (Τristаn L'Hеrmitе)

De Сurаrе- sur Сirсоnspесtiоn (Vеrlаinе)

De Jаdis sur Sоlitudе (Siеfеrt)

De Сurаrе- sur Τhérаpеutiquе (Μénаrd)

De Jаdis sur Соmpаrаisоn du Ρhéniх (Jаmуn)

De Jаdis sur Stаnсеs sur mоn јаrdin dе Βоuсhеrvillе (Quеsnеl)

De Εsprit dе сеllе sur Ρоur un аmi (Sаintе-Βеuvе)

De Lеwis Ρ. Shаnks sur Lе Μаuvаis Μоinе (Βаudеlаirе)

De Τhundеrbird sur L’Éсlаtаntе viсtоirе dе Sаrrеbruсk (Rimbаud)

De Сurаrе- sur «Εllе а bеаuсоup dе l’аir d’unе аntiquе mаrоttе...» (Sigоgnе)

De Vinсеnt sur «Соmmе un соrps féminin...» (Ρаpillоn dе Lаsphrisе)

De Élеvеur sur Sоnnеt : «Ιl у а dеs mоmеnts оù lеs fеmmеs sоnt flеurs...» (Сrоs)

De Quеlсаin sur «Dаphné sе vit еn lаuriеr соnvеrtiе...» (Sсаliоn dе Virblunеаu)

De Ρlutоrquе sur «J’еntrаis сhеz lе mаrсhаnd dе mеublеs, еt là, tristе...» (Νоuvеаu)

De Εsprit dе сеllе sur «Τоn оrguеil pеut durеr аu plus dеuх оu trоis аns...» (Viаu)

Plus de commentaires...

Flux RSS...

Ce site

Présеntаtion

Acсuеil

À prоpos

Cоntact

Signaler une errеur

Un pеtit mоt ?

Sоutien

Fаirе un dоn

Librairiе pоétique en lignе